• Bon mardi !

    Saint Léonard

    Dicton du jour:

    Ala Saint Léonard, toute vermine part.

    Pensée du jour :

    ****

    Ma participation à "Mardi poésie"chez Lady Marianne:

     http://www.ma-chienne-de-vie.com


    C'est auprès du feu,
    Quand il ne peut plus marcher sur la route,
    Que le Manouche voyage le plus loin.
    Le vent lui raconte
    Les paysages qu'il a traversés.
    Les hommes qu'il a rencontrés.
    Les espaces bordés de haies, les hérissons qui s'y cachent.
    Pour lui...le voyage ne s'arrête jamais.

    La Tzigane



    La Tzigane savait d'avance
    Nos deux vies barrées par les nuits
    Nous lui dîmes adieu et puis
    De ce puits sortit l’espérance
    L'amour lourd comme un ours privé
    Dansa debout quand nous voulûmes
    Et l'oiseau bleu perdit ses plumes
    Et les mendiants leurs Avé

    On sait très bien que l'on se damne
    Mais l'espoir d'aimer en chemin
    Nous fait penser main dans la main
    À ce qu'a prédit la tzigane 

     

    APOLLINAIRE

    18 commentaires
  • Bonne semaine à tous !

    Sainte Sylvie

    Dicton du jour:

    S'il neige à la Sainte Sylvie, le laboureur, il rit.

    Pensée du jour:

    ****

    Mettre de la couleur dans vos repas :  

    Un verre de vin blanc avec une salade verte, des olives noires, un sandwich au poulet viande brune avec des piments rouges, et des fèves jaunes. Et pour dessert, des pamplemousses roses, un jello orange, un chocolat chaud avec de la crème glacée.

    ***

    Un professeur de sciences naturelles demande: 

    -Comment s'appelle la femme du hamster?

    -Amsterdam M'sieur.

    ***

    Ce matin j'ai raconté une blague à mes affaires dans mon placard et ils étaient pliés en deux

    ***

    Histoires courtes...

    C'est l'histoire d'un fou qui se rend à l'accueil d'un hôpital psychiatrique et qui demande le droit d'asile.

    À la télé, quand il y a trop de glands dans une émission politique, je change de chêne!

    Quand un vampire fait des achats importants, il peut payer en trois fois sang frais!

    Au zoo, une soigneuse dit à un lion : "Nous sommes félins pour l'autre!" Le lion la bouffe. Apparemment, il n'a pas apprécié savane!

    Quand on marche très lentement, cela s'appelle une démarche administrative!

    ***

    - Allô les pompiers ? Ma maison est en train de brûler !

    - Vous connaissez l'origine du feu ?

    - Oui c'est à la Préhistoire mais on s'en fout ! Venez vite !

    ***

    Quand on passe devant une pâtisserie:

    Ça fait saliver.-

    -Quand on passe devant un magasin de lits:

    Ça donne envie de dormir

    -Et, petite exception :

    Quand on ne trouve pas de toilette, ça fait chier !

    ***

     


    22 commentaires
  • Bon week end !

    Saint Charles

    Dicton du jour:

    À la saint Charles, la gelée parle.

    Pensée du jour:

    ****

    Christophe - Les Mots Bleus.


    10 commentaires
  • Bon week end !

    Saint Hubert

    À la saint Hubert, les oies sauvages fuient l'hiver.

    Pensée du jour:

    ****

    Ma participation au "Tableau du samedi" chez Lady Marianne: 

    http://www.ma-chienne-de-vie.com

     

    Paulus Potter, né à Enkhuizen le 20 novembre 1625 et mort à Amsterdam le 17 janvier 1654, est un peintre animalier néerlandais . Il se concentre quasi exclusivement sur les sujets bovins et atteint une perfection dans leur représentation. 

    Potter, qui meurt de la tuberculose à 29 ans, aura une grande influence sur les artistes qui peindront des paysages très au-delà du début du XIXe siècle. 


    14 commentaires
  • Bon vendredi !

    Jour des défunts

    Dictons du jour:

    Novembre, Toussaint le commande, saint André le voit descendre.
    Novembre est le jour des morts, si tu ne veux pas mourir encore, habille-toi plus fort.

    Pensée du jour:

    ****

    Demain, dès l’aube…

    Victor Hugo
    Laurits Andersen Ring, Route à Naestved, 1890
    Laurits Andersen Ring, Route à Naestved, 1890

     

    Demain, dès l’aube, à l’heure où blanchit la campagne,
    Je partirai. Vois-tu, je sais que tu m’attends.
    J’irai par la forêt, j’irai par la montagne.
    Je ne puis demeurer loin de toi plus longtemps.

    Je marcherai les yeux fixés sur mes pensées,
    Sans rien voir au dehors, sans entendre aucun bruit,
    Seul, inconnu, le dos courbé, les mains croisées,
    Triste, et le jour pour moi sera comme la nuit.

    Je ne regarderai ni l’or du soir qui tombe,
    Ni les voiles au loin descendant vers Harfleur,
    Et quand j’arriverai, je mettrai sur ta tombe
    Un bouquet de houx vert et de bruyère en fleur.

    Victor Hugo


    16 commentaires