•  

     
    What do you want to do ?
    New mail

     
    What do you want to do ?
    New mail

     
    What do you want to do ?
    New mail

     
    What do you want to do ?
    New mail

     
    What do you want to do ?
    New mail

     
    What do you want to do ?
    New mail

     
    What do you want to do ?
    New mail

     
    What do you want to do ?
    New mail

     
    What do you want to do ?
    New mail

     
    What do you want to do ?
    New mail

     
    What do you want to do ?
    New mail

     
    What do you want to do ?
    New mail

     
    What do you want to do ?
    New mail

     
    What do you want to do ?
    New mail

     
    What do you want to do ?
    New mail

     
    What do you want to do ?
    New mail

     
    What do you want to do ?
    New mail

    Lire la suite...


    16 commentaires
  •  

     
    What do you want to do ?
    New mail

     
    What do you want to do ?
    New mail

     
    What do you want to do ?
    New mail

    Lire la suite...


    13 commentaires
  • Andrea Bocelli - Vivo per lei

     

     


    7 commentaires
  • Un peintre,un tableau

    Pensée du jour:

    Un peintre,un tableau

    Berthe Morisot est, avec Mary Cassatt (1844-1926) et Eva Gonzalès (1849-1883), l'une des trois femmes peintres des débuts de l'impressionnisme. Elle naît le 14 janvier 1841 à Bourges dans une famille bourgeoise.

    La peinture lumineuse de Berthe Morisot cherche à capter les instants de bonheur familial. On y trouve beaucoup de portraits, en particulier de sa fille Julie. Les formes restent floues et les couleurs claires dominent, produisant une impression de légèreté.

    « Les formes sont toujours vagues dans les tableaux de Mme Berthe Morisot, mais une vie étrange les anime. L'artiste a trouvé le moyen de fixer les chatoiements, les lueurs produites sur les choses et l'air qui les enveloppe... le rose, le vert pâle, la lumière vaguement dorée, chantent avec une harmonie inexprimable. Nul ne représente l'impressionnisme avec un talent plus raffiné, avec plus d'autorité que Mme Morisot ». 

     

    Berthe Morisot. Cache-cache (1873)


    15 commentaires
  •  

    Bon vendredi !

    Pensée du jour:

    Recette du kougelhopf

    Le Kougelhopf, une pâtisserie de tradition qui se mange aussi bien au petit-déjeuner, à l’apéritif ou au dessert.

     Ingrédients

    500 gr Farine de type 45

    25 gr Levure de boulanger fraîche

    2 Oeufs

    75 gr Sucre semoule

    100 gr Raisins secs

    125 gr de beurre ramolli

    25 cl Lait demi-écrémé tiède

    15-20 Amandes décortiquées

    5 gr Sel

     

    Préparation

    1

     Tremper les raisins dans de l'eau tiède pour les faire gonfler.

     2

    Mélanger la levure à 10 cl de lait et un peu de farine pour en faire une pâte à laisser reposer jusqu'à doublement de son volume.

     3

    Mélanger la farine restante, le sel, le sucre, les oeufs et les 10cl de lait restants. Pétrir pendant 15 mn pour bien aérer la pâte.

     4

    Ajouter le beurre ramolli et bien mélanger.

     5

    Ajouter ensuite le levain, puis pétrir quelques minutes jusqu'à ce que la pâte se détache des bords du récipient.

     6

    Couvrir d'un linge et laisser reposer pendant 1h dans un endroit tempéré (près d'un radiateur par exemple).

     7

    Faire reprendre à la pâte son volume initial en la tapotant.

     8

    Ajouter les raisins et mélanger.

     9

    Bien beurrer le moule à kougelhopf jusque dans les cannelures. Déposer une amande dans chaque cannelure. Y mettre la pâte et laisser reposer jusqu'à ce qu'elle arrive au bord du moule.

     10

    Cuire 50 minutes à thermostat 7 (200-210°C). Si la pâte se colore de trop, couvrir d'un papier sulfurisé.

     11

    Démouler sur une grille et saupoudrer généreusement de sucre glace.


    15 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires