• Saint François

    Dicton du jour:

    Si janvier est doux comme février, février est rude comme janvier.

    Pensée du jour:

    ****

    La légende du colibri : une légende amérindienne !

     

    Un jour, dit la légende, il y eut un immense incendie de forêt. Tous les animaux terrifiés, atterrés, observaient impuissants le désastre. Seul le petit colibri s’activait, allant chercher quelques gouttes avec son bec pour les jeter sur le feu. Après un moment, le tatou, agacé par cette agitation dérisoire, lui dit : « Colibri ! Tu n’es pas fou ? Ce n’est pas avec ces gouttes d’eau que tu vas éteindre le feu ! »

    Et le colibri lui répondit :« Je le sais, mais je fais ma part. »

    La morale de la légende du colibri

    Plutôt que de ne rien faire face aux problèmes environnementaux, sociaux ou économiques actuels parce que l’on se sent impuissant ou que l’on pense que la solution doit venir des autres, on peut agir avec ses compétences, à son échelle… Et même si pris isolément nos actes semblent dérisoires, c’est grâce à la somme des colibris que les choses changent.


    4 commentaires
  • Saint Barnard

    Dicton du jour:

    Saint Barnard ensoleillé rend le vigneron gai.

    Pensée du jour:

    ****

    La campagne dort !

     

     Des chaumières tranquilles,

    De timides éclairages,

    Dans un hameau paisible...

    Un chemin de terre

    Qui s'enfonce dans la campagne,

    La silhouette noire d'une ferme;

    La neige, silencieuse et légère, tombe !

    Et, sous un morceau de lune

    Qui, de sa lumière dorée

    Adoucit les ténèbres,

    La campagne respire avec calme !

    Michelle


    11 commentaires
  • Bon mardi !

    Saint Vincent

    Dictons du jour:

    À la saint Vincent, la sève monte dans les sarments.
    À la saint Vincent l'hiver quitte sa dent ou la reprend.

    Pensée du jour:

    ****

    Ma participation à "Mardi poésie"chez Lady Marianne:

     http://www.ma-chienne-de-vie.com

    La campagne-choix de Tortue

    La campagne.

     Charles Dovalle (1807-1829)

    Charles Dovalle est un poète français né à Montreuil-Bellay en 1807 et tué en duel à Paris en 1829.

    Malheureusement, sa carrière devait être interrompue prématurément par une mort tragique à l'âge de 22 ans. Critique théâtral, il commit un calembour facile sur Mira, le directeur du théâtre des variétés, qui lui avait refusé l'entrée de son établissement. Il écrivit dans Le Lutin : « Mira peut être Mira-sévère, mais il ne sera jamais Mira-beau »

     

    De l'eau qui tombe goutte à goutte,
    Chrysa, je n'entends plus le bruit :
    Le ciel est clair, l'ouragan fuit ;
    L'oiseau joue au bord de la route.

    Entre les sentiers tortueux,
    Sous les verts buissons d'aubépines,
    Parmi les touffes d'églantines,
    Chrysa, veux-tu venir tous deux ?

    Les papillons du crépuscule
    De nouveau brillent étalés,
    Sous le vent la prairie ondule,
    La caille chante dans les blés...

    Viens, avant que le jour finisse,
    Viens, Chrysa, donne-moi la main ;
    Du vallon prenons le chemin :
    L'heure aux doux songes est propice !...

    Charles Dovalle.
     

    19 commentaires
  • Bonne semaine !

    Sainte Agnès

    Dicton du jour:

    Froidure d'Agnès n'est que caresse.

    Pensée du jour:

    ****

    2 agents immobiliers discutent :

    - Cette maison fera un carton !

    2 SDF discutent :

    -Ce carton fera une maison !

    ***

    Y'a 2 oignons sur la route ,le premier se fait ecraser et le 2eme crie "oh gnon"

    ***

    Quel est le point commun entre un fou et un philatéliste? réponse: ils sont tous les deux timbrés

    ***

    Deux vieux bonhommes discutent.

    -Tu sais moi avant j'étais polygame !

    -Ah bon et maintenant ?

    -Ben je suis polydent !

    ***

    Deux pommes de terre se rencontrent :

    -Salut alors la patate ?

    -Oh non purée !!! j'ai pas la frite !!!

    ***

    Deux canibales discutent:

    -Qu'est ce qu'on mange aujourd'hui?

    -Un pote au feu! (Pot-au-feu)

    ***

    Un petit garçon voit une personne qui boit de l'alcool. Il se dit dans sa tête :

    "- Si je boit de l'alcool, je suis alcoolique, donc si je boit du fanta, je suis fantastique !"

    ***

    -J'croyais que Mozart était mort !

    -Bah oui il est mort, pourquoi tu dis ça ?

    -Et bien j'ai ouvert mon frigo et puis mozarella !

    ***

    - C'est quand arrive la soixantaine que l'on commence à voir la vie en rose !

    - Ah bon ?

    - Ben oui : cirrhose, ostéoporose, arthrose, névrose, artériosclérose, fibrose...

    Allez, ça s'arrose !

    ***

    Un Martiniquais vient en France métropolitaine pour la première fois. Il est tellement heureux de se trouver à Paris, qu'il se promène en lisant à voix haute tout ce qu'il peut lire sur son passage : Porte Maillot, boucherie-charcuterie, salle  Pleyel, Palais des Congrès, boulangerie-pâtisserie Tartempion, Espace Wagram, métro Charles de Gaulle-Etoile. 

    Puis, en passant devant une pharmacie, il lit : homéopathie. Alors il fait : Oh, pauv' Juliette !

     


    19 commentaires
  • Saint Sébastien

    Dicton du jour:

    S'il gèle à la saint Sébastien, l'hiver s'en va ou revient.

    Pensée du jour:

    ****

    Manau-La Tribu de Dana


    11 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires