• Bon vendredi !

    Pensée du jour:

    Ingrédients pour 4 personnes

    4 filets de merlan ou de cabillaud

    4 courgettes

    3 tomates

    20cl de crème semi épaisse

    1 cuillère de moutarde

    100 gr de gruyère râpé

    Sel/poivre

     Préparation:

    Laver, couper en lamelles les courgettes et les mettre dans l'eau bouillante salée pendant 10 min.

    Égoutter les courgettes et mettre les tomates dans l'eau encore bouillante pour les peler.

    Couper les tomates en rondelles.Faire préchauffer le four à 180°C (thermostat 6).

    Mélanger la crème et la moutarde,saler et poivrer.

    Disposer les courgettes dans le plat à gratin légèrement beurré 

    Ajouter les filets de poisson,verser la crème moutardée. 

    Ajouter les tomates, recouvrir de gruyère râpé

    Faire cuire 30 min au four.

    Gratin de poisson aux légumes


    12 commentaires
  • Pensée du jour:

    Les rires du jeudi

    Les rires du jeudi

    Les rires du jeudi

     

    Les rires du jeudi

    Les rires du jeudiLes rires du jeudi


    10 commentaires
  • Pensée du jour:

    Mimosa, au capiteux et enivrant parfum,

    Eglantine, au charme gracile et discret,

    Rose, élégante et noble, reine de beauté,

    Camélia, d'une Dame vous fîtes la célébrité,

    Réséda, qui inspira tant de poètes,

    Et autres lys, lilas et orchidée !

    Des bijoux, que dis-je...des joyaux vous êtes !

    Infiniment délicates, parfumées et discrètes  !

    Michelle

     


    9 commentaires
  • Bon mardi !

     

    L’Été

    Théodore de Banville

    Il brille, le sauvage Été,
    La poitrine pleine de roses.
    Il brûle tout, hommes et choses,
    Dans sa placide cruauté.

    Il met le désir effronté
    Sur les jeunes lèvres décloses ;
    Il brille, le sauvage Été,
    La poitrine pleine de roses.

    Roi superbe, il plane irrité
    Dans des splendeurs d’apothéoses
    Sur les horizons grandioses ;
    Fauve dans la blanche clarté,
    Il brille, le sauvage Été.

    Théodore de Banville (1823-1891)

     


    10 commentaires
  • Bonne semaine à vous :

    Pensée du jour:

    La légende de l'érable

    Grandement apprécié jadis en Alsace pour ses vertus
    Vertus médicinales : L'érable est connu pour soutenir les traitements contre l'asthénie, les affections pulmonaires, les rhumatismes, et pour redonner du tonus aux convalescents, car son énergie est puissante et dynamique. Le sirop d'érable est un excellent reconstituant.

    Méditer sous cet arbre : Saura regonfler les esprits lassés des multiples épreuves de l'existence.

    Autrefois, en Alsace, on attribuait à la chauve-souris la propriété de faire avorter les œufs de cigogne ; dès qu’elle les avait touchés, ils étaient frappés de stérilité. Pour s’en préserver, la cigogne plaçait dans son nid quelques rameaux d’érable, et la seule puissance de cet arbre redouté en interdisait l’entrée au "vespertilion" nom donné a certaines espèces de chauve-souris. On plaçait aussi des branches d’érable au-dessus de l’entrée des maisons que l’on voulait soustraire aux visites de la chauve-souris.

     


    13 commentaires