• Bon vendredi !

    Sainte Croix et Saint Lubin

    Dicton du jour:

    À la sainte Croix, cueille les pommes et gaule les noix.

    Pensée du jour:

    Le château de Dorlisheim

    ****

    Le château Saint-Jean (ou Château Bugatti) est situé sur la commune de Dorlisheim, dans le Bas-Rhin. Il est le siège du constructeur automobile Bugatti.

    Le manoir est érigé en 1857  à l'emplacement d'une ancienne commanderie du XIIIe siècle. Acheté avec son parc de 6 ha en 1928 par Ettore Bugatti, le château sert de cadre à la présentation des voitures de luxe, aux réceptions et à l'accueil des clients. Les pavillons de chasses dates respectivement de 1766 et de 1853. En 2001 le château devient le siège de la société Bugatti-Automobiles SAS et permet d'accueillir, comme jadis, les futurs clients.

    Le Château Saint Jean était un élément clé de la vie d'Ettore Bugatti. 

     Dominant le perron et l'escalier d'honneur, le fronton arbore fièrement la devise Semper fidelis, toujours fidèle. 


    11 commentaires
  • Bon jeudi !

    Saint Aimé

    Dicton du jour:

    Le coq en septembre chantant la matinée, annonce une abondante rosée.

    Pensée du jour:

    Le château de

     

    ****

    Le château d'Osthoffen est situé en Grand Est, dans le département du Bas-Rhin, 15 km à l'ouest de Strasbourg. Il fait l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques depuis le 11 septembre 1963. 

    L'origine de ce château remonterait à la conquête romaine. César a conquis l'Alsace en l'an 50 avant JC. Pendant les 12 siècles qui suivirent, les murs d'enceinte du château et ses bâtiments étaient de bois et de pierre (selon les techniques de l'époque), avant la rénovation « moderne » du XIIème siècle.

    Le château fuit réduit en ruines suite à une bataille de 10 jours en 1410, menée par l'Evêque de Strasbourg. Il resta ainsi pendant un siècle avant d'être reconstruit par l'architecte Von Seebach.

    Le château a été transformé en maison d'habitation au XVIIIème siècle et fut de nouveau entièrement détruit lors de la Révolution Française. Une reconstruction a été effectuée au XIXème siècle, lors de son achat par le Général François Gouvel (vicomte et gouverneur militaire de la place de Strasbourg).  

     

    Aujourd'hui, situé idéalement à 15 minutes du centre de Strasbourg, le château d'Osthoffen propose aux hôtes de passage de dormir dans 6 chambres du château. Des mariages et réceptions peuvent également être organisés au sein de ce lieu.

    Pont d'accès au château franchissant les douves sèches du château

    Pignon Renaissance, tourelle d'escalier, donjon (XIXe), douves

     


    14 commentaires
  • Bon mercredi !

    Saint Appolinaire

    Dicton du jour:

    A la Saint Appolinaire, dernières semailles de laitue en pleine terre.

    Pensée du jour:

    Mon poème

     ****

     

    Dernier jour d’été !

     

    Dans un féérique tableau,

    Le soleil jetait des flots de lumière dorée

    Sur les ballots de paille,

    Un dernier jour d’été somptueux,

    Un automne qui s’annonçait

    Tendre, doux et coloré !

     

    Les jets du soleil couchant s’étiraient

    Dans les mousselines opaques de la nuit,

    Ses rayons obliques pailletaient

    D’une jolie clarté, la surface de l’eau.

     

    Voilé par la dentelle des cirrus, il déclinait

    Dans un panache de rouge !

    La lune, déjà bien en place, 

    Jouait avec les vagues !

    Michelle 

     


    12 commentaires
  • Bon mardi !

    Saint Adelphe

    Dicton du jour:

    En septembre si trois jours il tonne, c'est un nouveau bail pour l'automne.

    Pensée du jour:

    Un poème et son auteur

     ****

    Ma participation à "Mardi poésie"chez Lady Marianne:

     http://www.ma-chienne-de-vie.com/

    Jules Verne

    1828 - 1905

     Le silence dans une église


    Au levant de la nef, penchant son humide urne,
    La nuit laisse tomber l'ombre triste du soir ;
    Chasse insensiblement l'humble clarté diurne ;
    Et la voûte s'endort sur le pilier tout noir ;

    Le silence entre seul sous l'arceau taciturne,
    L'ogive aux vitraux bruns ne se laisse plus voir ;
    L'autel froid se revêt de sa robe nocturne ;
    L'orgue s'éteint ; tout dort dans le sacré dortoir !

    Dans le silence, un pas résonne sur la dalle ;
    Tout s'éveille, et le son élargit sa spirale,
    L'orgue gémit, l'autel tressaille de ce bruit ;

    Le pilier le répète en sa cavité sombre ;
    La voûte le redit, et s'agite dans l'ombre...
    Puis tout s'éteint, tout meurt, et retombe en la nuit !


    17 commentaires
  • Bonne semaine à vous !

    Sainte Inès

    Dicton du jour:

    À la sainte Inès, travaille sans cesse.

    Pensée du jour:

    Le lundi on rit

    ****

    Un casse-pieds demande à un peintre: 
    – Pourquoi ne peignez-vous que des paysages ? 
    – Parce que jamais un arbre n’est venu me dire qu’il n’était pas ressemblant ! »

    ***

    Comment appelle-t-on un vieux routier à la retraite?
    Un usagé de la route.

    ***

    Quel est le comble pour un médecin ? 
    – Ausculter son crayon pour voir s’il a bonne mine… « 

    ***

    Quelle est la différence entre un galet sur la plage et un routier ?
    – Le galet plus il roule, plus il est poli… »

    ***

    Un écureuil se gare devant un panneau stationnement interdit. Un policier le prévient :
    – Dites donc, vous voulez une amende ?
    – Oh, si ça ne vous fait rien, répond l’écureuil, je préférerais une noisette.

    ***

    Qu’est-ce qu’un policier sur un tracteur ?
    Un poulet fermier.

    ***

    Quelle est la différence entre un agent de police et une cocotte-minute?
    Il n’y en a pas car pour tous les deux, dès qu’ils sifflent c’est cuit !

    ***

    Comment appelle-t-on un alcotest en terme culinaire ?
    Un soufflé aux amandes.

    ***

    Deux gendarmes voient un hélicoptère. L’adjudant demande au sergent:
    – Que voyez-vous. Le sergent répond:
    – Je vois une hélicoptère, mon adjudant !
    – Non sergent, ce n’est pas une hélicoptère, mais un hélicoptère !
    – Bravo mon adjudant, vous avez de bons yeux !

    ***


    18 commentaires