• Bon vendredi !

    Sainte Odile

    Dicton du jour:

    Quand à la Sainte Odile tombe la neige, le gel est souvent du cortège.

    Pensée du jour: 

    ****

    Cette coutume d’offrir un Poinsettia à Noël nous viendrait du Mexique. La légende que voici est liée à cette plante magnifique.

    Il était une fois…une jeune fille très pauvre du nom de Pepita. Elle était bien triste en se dirigeant vers l’église, en ce 24 décembre au soir, car elle n’avait aucun cadeau à offrir à l’Enfant-Jésus, comme le faisaient plusieurs jeunes de son village.

    Elle s’était assise sur les marches de l’église, trop peinée pour y entrer, lorsqu’un vieil homme l’approcha et tenta de la consoler. Il lui expliqua que Jésus appréciait tous les cadeaux, même les plus humbles, s’ils venaient d’un cœur sincère. La jeune fille se leva et marcha pour trouver ce qu’elle pourrait bien offrir pour Noël. Sur le bord de la route, elle remarqua une plante d’un vert sombre, qui lui semblait plutôt ordinaire, mais c’est tout ce qu’elle avait pu dénicher dans cet environnement de terre un peu sèche.

    Comme les autres, elle entra dans l’église et déposa sa plante près de l’amas de cadeaux placés tout autour de la crèche de l’Enfant-Jésus. Le lendemain, on cria au miracle lorsque l’on s’aperçut que la plante présentait maintenant de magnifiques bractées rouges apparues durant la nuit. Depuis cet événement, les poinsettias sauvages perpétuent la tradition dans le temps de Noël…à condition d’être laissés quelques nuits auparavant dans l’obscurité.

    Depuis cette légende, les Mexicains décorent l’église et leur maison de ces merveilleuses flores de la Noche Buena, dans le temps de Noël. Au fil du temps, la tradition s’est répandue à d’autres pays et même d’autres continents.

    Ce qui est étonnant c’est que cette plante et ses bractées étaient connues depuis longtemps au Mexique, puisqu’on s’en servait pour fabriquer un onguent pour soigner les maladies de peau. On l’utilisait également pour confectionner une teinture cramoisie idéale pour colorer les tissus. C’est qu’on avait tout simplement oublié de remarquer à quel point le Poinsettia était beau. 


    18 commentaires
  • Bon jeudi !

    Sainte Lucie

    Dicton du jour:

    Les jours après la sainte Luce, diffèrent du saut d'une puce.

    Pensée du jour:

    ****

    La légende du sapin de Noel. 

    La légende du sapin de Noël

    C'était la belle nuit de Noël. Il avait neigé toute la journée.

    Le soir venu, le ciel enneigé fit place à un beau ciel étoilé.

    Il était tard et la nuit avait surpris un bûcheron dans les bois alors qu'il rentrait chez lui.

    L'homme s'arrêta pour reprendre son souffle. Il leva les yeux et vit devant lui un sapin qui se découpait sur le ciel limpide.

    Mille petites étoiles resplendissaient et semblaient s'être posées sur ses branches enguirlandées de fils d'argent.

    Il contempla un long moment ce merveilleux spectacle.

    Puis il dégagea les racines du petit sapin, le souleva sans peine et l'emporta chez lui où sa femme et ses deux enfants l'attendaient.

    Comme par miracle, les étoiles et les fils d'argent étaient restés sur les branches.

    Et toute la Sainte Nuit, la maisonnette du bûcheron fut illuminée par le petit sapin.


    17 commentaires
  • Bon vendredi !

    Saint Ambroise

    Quand saint Ambroise voit neiger, de huit jours de froid sommes en danger.

    Pensée du jour:

    ****

    La légende du roitelet de Noël

    A l'approche de l'hiver tous les petits oiseaux des bois vont chercher refuge.

    Cette année, seul un petit roitelet qui nichait au beau milieu d'un buisson de houx, ne voulut quitter son nid : il voulait attendre l'arrivée du Père Noël car il avait une chose à lui demander.

    Enfin la belle nuit de Noël arriva.

    Lorsque le roitelet fut devant le Père Noël, il luit dit :

    - Cher Père Noël, je voudrais que tu demandes au vent d'hiver de ne pas faire tomber les feuilles de mon buisson. Comme cela je pourrais rester dans mon nid en attendant le retour du printemps.

    Le Père Noël sourit et exauça son souhait.

    Et c'est depuis ce temps-là que le houx conserve ses feuilles vertes au cours de l'hiver.


    15 commentaires
  • Bon vendredi !

    Saint Clément

    Dictons du jour: 

    Quand l'hiver vient doucement, il est là à la saint Clément.
    Saint Clément montre rarement visage avenant.

    Pensée du jour:

    ****

    Un jour lointain, les Rois Mages traversaient la ville de Strasbourg. L'un d'eux vit une jeune fille douce et belle et se dirigea vers elle. Il lui tendit un coffret serti de pierres précieuses qui lançait une lumière vive en lui recommandant d'allumer la chandelle pour la préserver des tentations qui pouvaient être sa perdition.

    Hélas, un peu plus tard, elle succomba sous les baisers d'un beau chevalier et comprit qu'elle allait devenir mère. Son père pour éviter le deshonneur, la fit exiler dans un pays lointain.

    Un soir où elle se sentait très seule, elle ouvrit l'écrin, la chandelle était presque entièrement consumée.

    Elle se regarda dans le miroir accroché au mur et découvrit une vieille femme toute ridée. Elle eut alors envie de revoir la maison de son enfance et son père. Son désir fut exaucé et elle y fut transportée dans la seconde. Hélas son père n'était plus et personne dans la maison ne la reconnut.

    De desespoir elle se coucha ce soir-là en laissant l'écrin ouvert et le bout de chandelle fninit de se consumer.

    On la trouva au matin toute blanche et froide. On l'enveloppa dans un manteau pour la coucher dans une carrière proche.

    On dit que c'est de cette même carrière qu'on tira les pierres pour construire la cathédrale de Strasbourg.

     

    Cathédrale de Strasbourg illuminée


    18 commentaires
  • Bon jeudi !

    Sainte Cécile

    Dicton du jour :

    Pour sainte Cécile, chaque haricot en fait mille.

    Pensée du jour:

    ****

    Un seigneur des environs de Wissembourg - 67, chassant dans une forêt vit deux pigeons tournoyer au-dessus de lui. A chaque fois qu'il s'arrêtait, les pigeons revenaient vers lui. Intrigué par ce manège, il avança plus vite et les vit se poser sur un grand chêne.

    Il s'approcha de l'arbre et découvrit dans un creux une statue de la Vierge.

    Comprenant le message, il fit construire une chapelle ou affluèrent de nombreux pèlerins.

    Dans la tradition, les oiseaux indiquent souvent le lieu où doivent s'ériger une chapelle ou une église.

    C'est pourquoi on trouve souvent dans les forêts d'Alsace de petits sanctuaires appelés Notre Dame du Chêne. Les visiteurs y affluent, allument une bougie et déposent des ex-votos en remerciement.

     

    Wissembourg

    Chapelle Notre-Dame-Des-Sept-Douleurs 


    13 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique