• Un peintre,un tableau

    Pensée du jour:

    Un peintre,un tableau

    Jacob Abraham Camille Pissarro, dit Camille Pissarro, né à Charlotte-Amélie, sur l'île de Saint-Thomas, dans les Antilles danoises — aujourd'hui Îles Vierges des États-Unis —, le 10 juillet 1830 et mort à Paris le 13 novembre 1903, est un peintre impressionniste puis néo-impressionniste franco-danois.

    Connu comme l'un des « pères de l'impressionnisme », il peint la vie rurale française, en particulier des paysages et des scènes représentant des paysans travaillant dans les champs, mais il est célèbre aussi pour ses scènes de Montmartre, et ses scènes autour du Louvre et des Tuileries, où il descend. À Paris, il a entre autres pour élèves Paul Cézanne, Paul Gauguin,

    Vergers à Louveciennes - Camille Pissarro


    9 commentaires
  • Bon vendredi !

    Pensée du jour:

    Ingrédients:

    1 de pâte brisée

     500 g de cerises

      3 œufs

     20 cl de crème semi-épaisse

     100 g de cassonade

     1 sachet de sucre vanillé

     100 g de poudre d’amandes 

    Préparation:

    Préchauffer votre four à 180°C (th.6). Laver les cerises et les dénoyautées. Mettre la pâte dans un moule à tarte, la piquer et saupoudrer le fond d'une cuillère à soupe de poudre d'amandes. Disposer les cerises dénoyautées sur le fond de pâte et enfourner durant 10 minutes.

    Dans un récipient, battre les œufs avec la crème, la cassonade, le sucre vanillé et la poudre d'amande. Après les 10 minutes de cuisson, sortir la tarte du four et verser la préparation sur les fruits.

    Enfourner à nouveau durant 20 à 25 minutes : c'est prêt! Vous pouvez saupoudrer la tarte de sucre glace si vous le souhaitez.
     


    9 commentaires
  • Bon jeudi !

    Pensée du jour:

     

    Un Alsacien prend son petit déjeuner

     

    Un Alsacien prend son petit déjeuner (café, croissants, pain, beurre, confiture). 

     

    Un américain, ruminant son chewing-gum, vient s’asseoir à côté de lui. L’Alsacien l’ignore, mais l’autre entame la conversation : 

    – Vous les Alsaciens, vous mangez tout le pain ? 

    – Bien sûr.

    – Pas nous, répond l’américain (après avoir fait une grosse bulle). Chez nous, on ne mange que l’intérieur. On récupère les croûtes, on les recycle, on les transforme en croissants qu’on envoie en Alsace.

    Et il a un sourire plein de suffisance. L’Alsacien écoute en silence. L’américain insiste : 

    – Vous mangez de la confiture avec le pain ? 

    – Bien sûr. 

    – Pas nous, répond l’américain (claquant sa gomme entre ses dents). Nous mangeons des fruits frais, nous récupérons les épluchures, les pépins, on les recycle en confitures qu’on envoie en Alsace. 

    L’Alsacien demande alors : 

    – Et qu’est-ce que vous faites avec les préservatifs usagés ? 

    – Ben, on les jette, bien sûr. 

    – Pas nous, répond l’Alsacien avec un sourire suave. Nous, on les met dans un récipient, on les recycle, on les fait fondre, et on en fait du chewing-gum qu’on envoie aux américains.


    12 commentaires
  • Pensée du jour:

     Résultat du scanner passé hier: discopathie dégénérative, pour moi c'est pire qu'une hernie discale, ma colonne vertébrale est dans un tel état !!!! plus de disques entre les vertèbres et le canal de moelle osseuse est très rétréci, opération possible mais pas envisagée pour le moment, il me faut souffrir et avaler des anti douleur et des anti inflammatoire plus 12 séance de kiné, massages, et après on verra !

    PS: je ne sais pas pourquoi je ne reçois plus vos newsletters 

    Mon poème

     

    Joyeux oiseaux !

    Sous le doux soleil radieux,

    Les oiseaux volètent, fougueux !

    Leurs chants, gais et joyeux, 

    Emplissent ce jour lumineux !

     

    Charmantes, les hirondelles, font une aubade

    Au temps, qui se fait merveilleux !

                               La douce mésange, de tendres brindilles                           

    Pare son nid, pour accueillir ses petits.

     

    Perché dans l'arbre en fleur,

    Chante, le rossignol du bonheur !

    Et, l'espliègle petit moineau 

    Qui près de moi s'est posé

    Me souhaite, une belle journée !

    Michelle

     

    Mon poème

     


    6 commentaires
  • Bon mardi !

    Pensée du jour:

     

    Anna de NOAILLES
    1876 - 1933

    La vie profonde

    Être dans la nature ainsi qu'un arbre humain,
    Étendre ses désirs comme un profond feuillage,
    Et sentir, par la nuit paisible et par l'orage,
    La sève universelle affluer dans ses mains !

    Vivre, avoir les rayons du soleil sur la face,
    Boire le sel ardent des embruns et des pleurs,
    Et goûter chaudement la joie et la douleur
    Qui font une buée humaine dans l'espace !

    Sentir, dans son cœur vif, l'air, le feu et le sang
    Tourbillonner ainsi que le vent sur la terre.
    - S'élever au réel et pencher au mystère,
    Être le jour qui monte et l'ombre qui descend.

    Comme du pourpre soir aux couleurs de cerise,
    Laisser du coeur vermeil couler la flamme et l'eau,
    Et comme l'aube claire appuyée au coteau
    Avoir l'âme qui rêve, au bord du monde assise...

     


    12 commentaires