• Pensée du jour:

    Perles des Bouts d'choux

    Lorsque j'ai demandé à mes élèves ce que signifiait un gland, j'étais loin d'imaginer la réponse que Johann me ferait :
    "Un gland, c'est quelqu'un qui ne peut pas avancer quand il est dans sa voiture."
    (Yohan 7 ans)

    ****

    Alors que je lisais un livre, Aurélien me demande :"Tatie, tu fais quoi ?
    "Je lis"
    "Oui mais je t'entends pas"
    "C'est parce que je lis dans ma tête"
    Aurelien s'approche alors de moi et colle son oreille à ma tête.
    Intriguée, je lui demande :
    "Mais qu'est-ce que tu fais?"
    "Ben, je t'écoute!"
    (Aurélien 5 ans)

    ****

    Un jour, la petite fille que je garde dit à son petit frère :
    "Hier, c'est le passé ; demain, c'est le futur et aujourd'hui, c'est un cadeau : c'est pour ça qu'on l'appelle présent."
    (Andreanne 6 ans)

    ****

    Quand j'explique à Adam que les vaches donnent le lait et la viande,
    il demande :"Et les frites aussi ?"
    (Pierre 3 ans)

    ****

    Maman :"Quel est le pays ou on a inventé les pizzas ?"
    Sacha :"La Panzani !"
    (Sacha 5 ans)

    ****

    Maman:"Manon, si tu n'écoutes pas, je vais demander à Saint Nicolas de t'apporter de nouvelles oreilles à la place des jouets."
    Manon:"Demande-lui alors directement des oreilles avec des boucles d'oreilles."
    (Manon 4 ans)

    ****

    "Avec quelle main tu dessines à l’école ?"
    "Avec ma mienne."
    (Clara 3 ans)

     


    12 commentaires
  • Un peintre, ses oeuvres

    Pensé du jour:

    Un peintre, ses oeuvres

    James Tissot, pseudonyme de Jacques-Joseph Tissot, né à Nantes le 15 octobre 1836 et mort à Chenecey-Buillon le 8 août 1902, est un peintre et graveur français.

    Après des études à l'École des beaux-arts de Paris, il expose au Salon de 1859 des œuvres plutôt traditionnelles avant de devenir le peintre des toiles féminines et de la société mondaine de la fin du Second Empire. Après la guerre de 1870 et la Commune de Paris, il s'installe à Londres en 1871 où il réussit brillamment comme peintre de l'élégance féminine et comme caricaturiste pour Vanity Fair
     

    Un peintre, ses oeuvres

    Bord de mer.

    Un peintre, ses oeuvres

    Demoiselles de province.

    Un peintre, ses oeuvres

    La femme politique

     


    8 commentaires
  • Pensée du jour:

    Un peu d'humour

    L’alcool de belle-maman

    Pourquoi les hommes ne boivent jamais d’alcool en présence de leur belle-mère ?

    Parce qu’ils ont peur de la voir en double

    ****

    J’ai trouvé un fouet, un masque et des menottes dans la chambre de mon père. Je n’arrive pas y croire… Mon père est un super-héros !

    ****

    Le ridicule de la détestation

    « J’ai dit à mon psy que tout le monde me détestait, il m’a répondu que j’étais ridicule, que tout le monde ne me connaissait pas encore. »

    ****

    Le repas des ministres

     Pourquoi les ministres des finances européens se réunissent toujours autour d’une table ?

    Parce que l’Euro se fait uniquement après un bon repas !

    ****

    La taille de la télévision

    – J’ai un écran si petit, sur mon téléviseur, raconte un monsieur, que lors de la diffusion d’un vieux Laurel et Hardy, il n’y a que Laurel qui peut y trouver place.

    ****

    Le joyeux temps des croisades

    Les perles : Le baccalauréat 2000

    Les croisades :
    « La croisade c’est un voyage en bateau organisé par le pape… »

    ****

    L’excuse enterrée

    Les perles : les parents d’élèves

    « Excusez mon fils qui a dû venir avec moi à mon enterrement… »

    ****

    L’enfant qui n’avait pas la bonne glande

    Les perles : la Sécurité Sociale

    « Mon enfant n’a pas une bonne glande tyrolienne. »

    ****

    La rupture de fiançailles du Belge

    C’est un belge qui va voir sa fiancée et lui dit : « Tu sais, je ne peux pas t’épouser, car chez nous on se marie en famille : mon père a épousé ma mère et mon grand-père a épousé ma grand-mère. »

     




    18 commentaires
  • Pensée du jour:

    Histoire vraie

     

    C’est l’histoire vraie d’une institutrice de dernière année de maternelle, au milieu de janvier, le mois le plus dur pour tout le monde…

    Un des gamins lui demande de l’aide pour mettre ses bottes pour aller en récréation et, en effet, elles sont vraiment difficiles à enfiler.

    Après avoir poussé, tiré, repoussé et tiré dans tous les sens, les bottes sont enfin chaussées et le gamin dit :
    – Elles sont à l’envers, maîtresse.

    La maîtresse attrape un coup de chaud quand elle s’aperçoit qu’en effet il y a eu inversion des pieds…

    Bref, nouvelle galère pour les enlever et rebelote pour les remettre, mais elle réussit à garder son calme jusqu’à ce que les bottes soient rechaussées, aux bons pieds.

    Et là, le gamin lui dit avec toute la candeur qui caractérise les enfants :
    – C’est pas mes bottes.

    À ce moment, elle fait un gros effort pour ne pas lui mettre une baffe, fait un tour sur elle-même en se mordant les lèvres, se calme et lui demande pourquoi il ne l’a pas dit avant ….

    Comme le gamin voit bien qu’il a contrarié sa maîtresse, il ne répond pas. Elle dit alors :
    – Bon, allez, on les enlève…
    Et elle se met à nouveau au boulot.

    Le deuxième pied est presque sorti quand le gamin poursuit :
    – C’est pas mes bottes, c’est celles de mon frère, mais maman a dit que je dois les mettre.

    Là, elle a envie de pleurer mais, une nouvelle fois, elle se calme et entreprend de lui re-remettre ses bottes.

    L’opération est enfin réussie et la maîtresse se sent fière d’avoir réussi. Pour aller jusqu’au bout, elle le met debout, lui fait enfiler son manteau, lui met son cache-nez et lui demande :
    – Où sont tes gants ?

    Et le gamin de répondre le plus simplement du monde :
    – Pour pas les perdre, je les ai mis dans mes bottes…


    13 commentaires
  • Pensée du jour:

    Un peintre,ses oeuvres

     

    Wilhelm August Lebrecht Amberg (né le 25 février 1822 à Berlin, mort le 8 septembre 1899 est un peintre allemand de scènes de genre.

    Amberg se consacre presque exclusivement à la peinture de genre, avec des thèmes gais ou graves. Ses sujets sont toujours plaisants et correspondent au goût de l'époque.
    Ses tableaux se distinguent pas leur tonalité harmonieuse, la force de leurs sentiments et leur sens poétique.

    Un peintre,ses oeuvres

    Mère avec sa jeune enfant

    Un peintre,ses oeuvres

    Contemplation

    Un peintre,ses oeuvres

    Fille à l'écharpe bleue


    10 commentaires