• Mon poème

    Bon mercredi et bel été à tous !

    Ma citation du jour:

    Le lac.

     

    Il fait doux et beau,

    L'air est immobile...

    On entend seulement

    Le gazouillis des oiseaux.

    Tout est calme, paisible,

    Le soleil scintille sur l'eau.

    Une brume s'élève

    A la surface de l'eau,

    La caresse est légère

    Agréable sur ma peau.

    Sur l'onde, les reflets éphémères

    Se fondent dans les flots !

    Je touche l'eau...

    Elle est pareille à de la soie !

    Michelle


    16 commentaires
  • Un poème et son auteur

    Bon mardi !

    Ma citation du jour:

    Ma participation à "Mardi poésie" chez Lady Marianne: http://www.ma-chienne-de-vie.com/ 

    Les caresses des yeux

    Auguste Angellier  (1848-1911)

    Les caresses des yeux sont les plus adorables ;
    Elles apportent l'âme aux limites de l'être,
    Et livrent des secrets autrement ineffables,
    Dans lesquels seul le fond du cœur peut apparaître.

    Les baisers les plus purs sont grossiers auprès d'elles ;
    Leur langage est plus fort que toutes les paroles ;
    Rien n'exprime que lui les choses immortelles
    Qui passent par instants dans nos êtres frivoles.

    Lorsque l'âge a vieilli la bouche et le sourire
    Dont le pli lentement s'est comblé de tristesses,
    Elles gardent encor leur limpide tendresse ;

    Faites pour consoler, enivrer et séduire,
    Elles ont les douceurs, les ardeurs et les charmes !
    Et quelle autre caresse a traversé des larmes ?

     


    10 commentaires
  • Bon mercredi !

    Ma citation du jour:

    Jolie poupée !

    Jolie poupée aux boucles d'or

    Aux yeux couleur de l'océan,

    Douce amie de mes jours gris,

    A qui, j'ai confié mes souffrances

    Et mes plus grandes joies aussi !

    Quand vint pour moi l'adolescence,

    Bien sûr, j'avais bien grandit,

    J'avais besoin de ta présence

    Pour quelquefois combler l'ennui !

    Triste fût le jour où tu es partie,

    Et bien souvent à toi je pense,

    Tu me rappelles, avec nostalgie

    Les jours heureux de mon enfance !

    Michelle

     


    12 commentaires
  • Un poème et son auteur

    Bon mardi !

    Ma citation du jour:

    Ma participation à "Mardi poésie" chez Lady Marianne: http://www.ma-chienne-de-vie.com/ 

     Le cygne

    René-François Sully Prudhomme (1839-1907)

    Sans bruit, sous le miroir des lacs profonds et calmes,
    Le cygne chasse l'onde avec ses larges palmes,
    Et glisse. Le duvet de ses flancs est pareil
    À des neiges d'avril qui croulent au soleil ;
    Mais, ferme et d'un blanc mat, vibrant sous le zéphire,
    Sa grande aile l'entraîne ainsi qu'un lent navire.
    Il dresse son beau col au-dessus des roseaux,
    Le plonge, le promène allongé sur les eaux,
    Le courbe gracieux comme un profil d'acanthe,
    Et cache son bec noir dans sa gorge éclatante.
    Tantôt le long des pins, séjour d'ombre et de paix,
    Il serpente, et laissant les herbages épais
    Traîner derrière lui comme une chevelure,
    Il va d'une tardive et languissante allure ;
    La grotte où le poète écoute ce qu'il sent,
    Et la source qui pleure un éternel absent,
    Lui plaisent : il y rôde ; une feuille de saule
    En silence tombée effleure son épaule ;
    Tantôt il pousse au large, et, loin du bois obscur,
    Superbe, gouvernant du côté de l'azur,
    Il choisit, pour fêter sa blancheur qu'il admire,
    La place éblouissante où le soleil se mire.
    Puis, quand les bords de l'eau ne se distinguent plus,
    À l'heure où toute forme est un spectre confus,
    Où l'horizon brunit, rayé d'un long trait rouge,
    Alors que pas un jonc, pas un glaïeul ne bouge,
    Que les rainettes font dans l'air serein leur bruit
    Et que la luciole au clair de lune luit,
    L'oiseau, dans le lac sombre, où sous lui se reflète
    La splendeur d'une nuit lactée et violette,
    Comme un vase d'argent parmi des diamants,
    Dort, la tête sous l'aile, entre deux firmaments.


    12 commentaires
  • Ma citation du jour:

     

    L'allée du jardin.

     

    L'allée fleurie du jardin

    Est embaumée dès le matin

    Par les fleurs, aux doux parfums !

    L’après midi, au soleil,

    Roses et tulipes s'éveillent

    Et offrent avec merveille

    Leur beauté sans pareil !

    Le crépuscule est arrivé,

    Les charmantes se sont fermées,

    Attendant sous la nuit étoilée

    L'aube d'une nouvelle journée !

    Michelle

     


    11 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique