• Bon mercredi !

    Pensée du jour:

    Joyeux oiseaux !

     

    Sous le doux soleil radieux,

    Les oiseaux volettent, fougueux !

    Leurs chants, gais et joyeux, 

    Emplissent ce jour lumineux 

    Charmantes, les hirondelles, font une aubade

    Au temps, qui se fait merveilleux !

    La douce mésange, de tendres brindilles

    Pare son nid, pour accueillir ses petits.

                   

    Perché dans l'arbre en fleur,

    Chante, le rossignol du bonheur !

    Et, l'espiègle petit moineau 

    Qui près de moi s'est posé

    Me souhaite, une belle journée !

    Michelle


    8 commentaires
  • Bon mardi !

    Pensée du jour:

    J'ai choisi comme thème-les oiseaux

     Le cygne

    René-François Sully Prudhomme (1839-1907)

     

    Sans bruit, sous le miroir des lacs profonds et calmes,
    Le cygne chasse l'onde avec ses larges palmes,
    Et glisse. Le duvet de ses flancs est pareil
    À des neiges d'avril qui croulent au soleil ;
    Mais, ferme et d'un blanc mat, vibrant sous le zéphire,
    Sa grande aile l'entraîne ainsi qu'un lent navire.
    Il dresse son beau col au-dessus des roseaux,
    Le plonge, le promène allongé sur les eaux,
    Le courbe gracieux comme un profil d'acanthe,
    Et cache son bec noir dans sa gorge éclatante.
    Tantôt le long des pins, séjour d'ombre et de paix,
    Il serpente, et laissant les herbages épais
    Traîner derrière lui comme une chevelure,
    Il va d'une tardive et languissante allure ;
    La grotte où le poète écoute ce qu'il sent,
    Et la source qui pleure un éternel absent,
    Lui plaisent : il y rôde ; une feuille de saule
    En silence tombée effleure son épaule ;
    Tantôt il pousse au large, et, loin du bois obscur,
    Superbe, gouvernant du côté de l'azur,
    Il choisit, pour fêter sa blancheur qu'il admire,
    La place éblouissante où le soleil se mire.
    Puis, quand les bords de l'eau ne se distinguent plus,
    À l'heure où toute forme est un spectre confus,
    Où l'horizon brunit, rayé d'un long trait rouge,
    Alors que pas un jonc, pas un glaïeul ne bouge,
    Que les rainettes font dans l'air serein leur bruit
    Et que la luciole au clair de lune luit,
    L'oiseau, dans le lac sombre, où sous lui se reflète
    La splendeur d'une nuit lactée et violette,
    Comme un vase d'argent parmi des diamants,
    Dort, la tête sous l'aile, entre deux firmaments.

    René-François Sully Prudhomme.
     


    13 commentaires
  • Bon mercredi !

    Pensée du jour:

    Douceur marine !

     

    Le soleil jette ses rayons dorés

    Sur la jolie Méditerranée !

    Une légère brise matinale

    Sur la mer aux reflets de cristal

    Flotte, parfumée d'embruns

    Dans ce doux et paisible matin !

    Quelques oiseaux marins

    Survolent, cette immensité bleue,

    Tout est calme, silencieux...

    Pour un instant, le temps s'est arrêté !

    Et, tel un Robinson Crusoé

    Je respire, et m'imprègne de sérénité,

    Loin, très loin du monde civilisé !

    Michelle


    15 commentaires
  • Bon mardi !

    Pensée du jour:

    Ma participation à "Mardi poésie"chez Lady Marianne:

     http://www.ma-chienne-de-vie.com

    J'ai choisi comme thème: mer, océan

     

    La mer

    Nérée Beauchemin

     

    Loin des grands rochers noirs que baise la marée,
    La mer calme, la mer au murmure endormeur,
    Au large, tout là-bas, lente s’est retirée,
    Et son sanglot d’amour dans l’air du soir se meurt.

    La mer fauve, la mer vierge, la mer sauvage,
    Au profond de son lit de nacre inviolé
    Redescend, pour dormir, loin, bien loin du rivage,
    Sous le seul regard pur du doux ciel étoilé.

    La mer aime le ciel : c’est pour mieux lui redire,
    À l’écart, en secret, son immense tourment,
    Que la fauve amoureuse, au large se retire,
    Dans son lit de corail, d’ambre et de diamant.

    Et la brise n’apporte à la terre jalouse,
    Qu’un souffle chuchoteur, vague, délicieux :
    L’âme des océans frémit comme une épouse
    Sous le chaste baiser des impassibles cieux.

    Nérée Beauchemin


    18 commentaires
  • Bon mercredi !

    Pensée du jour:

    Lumières du passé !

     

    A la lueur des chandelles,

    Le dos un peu voûté.... elle brode !

    Le silence règne...éternel !

    Lui, assis, bourrant sa pipe,

    Le regard, vague...irréel ! 

     

    L'ombre des flammes,

    Sur les murs, danse,

    Sur une mélodie imaginaire,

    Sournoise et triste

        Que le passé met en lumière !

    Michelle

      

     


    10 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique