• Bon mardi !

     

     

    Première neige chez moi, tombée cette nuit !

    Un conte de Noel d'Alsace

    Un conte de Noel d'Alsace


    15 commentaires
  • Bonne semaine à vous !

     

     

    Depuis hier dimanche nous sommes entrés dans la période de l'Avent, je mets mon blog "en période Noël" jusqu'au 25 décembre

    La couronne de l'Avent en Alsace

    En Alsace, avant Noël, tout commence par l’Avent. A ce moment là on allume, dans les églises et bon nombre de maisons, la première bougie de la couronne de l’Avent.

    Le cercle que forme la couronne est un très ancien. Il symbolise la vie éternelle, un cycle éternellement recommencé comme celui du soleil ou de la vie. Principalement dans le Nord de l’Europe, la symbolique de la couronne verte est forte. La couronne représente le soleil. La végétation verte est un signe d’espérance durant les longs et rudes mois d’ hivers.

    On forme la couronne avec des branches de sapin (parfois de houx où de gui) que l’on orne de quatre bougies. Elles représentent les quatre Dimanche de l’Avent. Chaque Dimanche, une bougie est allumée. Elle symbolise la venue dans le monde de la lumière, incarnée par Jésus.

    traditionnellement, en Alsace, les bougies de la couronne de l’Avent sont rouges. Elles rappellent le feu et la lumière alors que la couronne symbolise le soleil. Des épices comme la cannelle ou l’anis étoilée décorent la couronne et embaument la maison.


    21 commentaires
  • Comme faire son sapin pendant cet interminable confinement !

    Il est fait depuis le 15

    Mon beau sapin !

    La crèche et le village de Noël !

    Mon beau sapin !


    16 commentaires
  • Bon jeudi !

    Pensée du jour:

    La vérité sur le père Noël

    Savez-vous pourquoi le père Noël rit tout le temps ?

    Parce que ce n'est pas lui qui paye les cadeaux !

    ****

    La blague de la chaise

    Tu connais la blague de la chaise ?

    Elle est pliante.

    ****

    Le photographe

    Tu connais la blague du photographe ?

    Elle n'est pas encore développée !

    ****

    Lingerie coquine

    - Maman, c'est quoi de la lingerie coquine ?

    - De la hot couture !

    ****

    Où est le sujet ?

    Dans la phrase "le voleur a volé une télévision", où est le sujet ?

    En prison !

    ****

    Deux p'tits pois morts

    Qu'est-ce que deux p'tits pois morts ?

    Les restes d'un bon duel...

    ****

    Alcootest

    Pourquoi les Français enlèvent-t-ils leurs lunettes avant de faire l’alcootest ?

    Ça fait déjà deux verres de moins !

    ****

    Le viagra et l'enfer

    Le viagra c'est comme l'enfer,

    Satan l'habite.


    18 commentaires
  • Bonne semaine !

    Pensée du jour:

    LE VATER RHEIN : UN POSTÉRIEUR TROP GÊNANT SUR LA PLACE BROGLIE

    Nous somme le 6 juin 1902 sur la Place Broglie, juste devant l’Opéra. On inaugure aujourd’hui l’imposante fontaine Reinhardsbrunnen surmontée de la statue du Vater Rhein "Père Rhin".

    Cette statue représentant le Père Rhin créa pourtant immédiatement la polémique. En effet, elle se déhanchait de manière équivoque et présentait un postérieur nu et cambré aux dames de bonnes familles sortant du théâtre. Que ce soit de l’amusement, soit de la répulsion à la vue ces fesses nues et le déhanchement singulier du personnage, chacun avait son avis sur la question.

    La statue fera couler beaucoup d’encre,finalement suite à la libération de Strasbourg en 1918, on profite de la volonté de dégermaniser l’Alsace pour enlever la fontaine polémique en 1919.

    Juste retour à l’envoyeur, elle sera envoyé en Allemagne, à Munich en 1929 et s'y trouve encore de nos jours. En échange les allemands nous donneront le Meiselocker « le charmeur de mésanges » qui trône depuis sur la Place Saint-Etienne.


    19 commentaires
  • Des curiosités à Srasbourg

    Et bonne semaine à vous !

    Des curiosités à Strasbourg

    La petite histoire de notre chère Choucroute.

    Point de princesse ni de magie dans cette histoire, mais du terroir et du gras (et comme le disait un grand sage : Le gras, c’est la vie), on va donc parler ripaille messieurs dames !

     

    Remontons le temps... jusqu’à la Chine Antique. C’est là que la choucroute tire son origine. En effet, les Chinois, alors en pleine construction de leur fameuse Muraille, se régalaient à l’époque de chou fermenté pendant leur pause déjeuner. Leur maman leur ayant certainement préparé une petite lunch box histoire de porter toujours plus de caillasses.

     

    Ce chou fermenté aurait par la suite transité vers l’Europe par le biais des diverses conquêtes, traversant le temps et se retrouvant cuisiné de différentes façon à travers le monde et agrémenté de toutes sortes de garnitures (« baechu gimchi » au Nord de la Chine ou encore « kimchi » en Corée).

     

    Il faudra attendre le Moyen-Âge pour déguster une choucroute telle que nous la connaissons. Appelée au départ « Gumbskrüt » puis « Sauergrappe » pour finalement devenir « Sauerkraut » en Allemand ou « Sürkrüt » en Alsacien, elle deviendra la star des plats alsaciens à partir du XIXe siècle.

    Jarret, knack, lard fumé, quenelles de foie... Et j'en passe quelques pommes de terre, de la moutarde forte ou du raifort, de quoi faire une franche régalade accompagnée d'un ou deux ou.... verres de Riesling !!!

     


    22 commentaires
  • Bonne semaine à tous !

    Des curiosités à Strasbourg

    Pensée du jour:

    UN « CUL NU » SUR LA CATHÉDRALE DE STRASBOURG !

     

    Explication :

    Sur le tympan du portail central de la cathédrale il y a « La Gueule de l’Enfer« , l’entrée de l’enfer symbolisée par une marmite retenue par une grande langue de feu où un personnage est condamné à bouillir pour l’éternité.

    Sur la droite de cette marmite on peut remarquer un « magnifique » postérieur d’une des statue. Elle représente « Gamil Blosarch » (Camille le péteur ou Camille le Cul Nu), une allusion à un évêque qui abusait de ses enfants de chœur, qui fut chassé de la ville et dont les pieds palmés symbolisent la perversité.

    Sur son postérieur on peut tout bonnement y découvrir un jeune garçon en train de lui uriner dessus ! (le Manneken-Pis strasbourgeois  )

    Sur la gauche on voit la tête grimaçante de cet évêque qui est soutenue par le diable ricanant.

     


    20 commentaires
  • Bonne semaine !

    Pensée du jour:

    La Statue de Gandhi sur la place de l’Étoile à Strasbourg

    Mohandas Karamchand «  Gandhi, père universel de non-violence et de paix » (1869-1947) est une des plus grandes personnalités du XXe siècle. Il a consacré toute sa vie à l’émancipation de l’Inde par la désobéissance civile de masse. Il a notamment entrepris « la marche du sel » en 1930, une marche de 400 kilomètres, accompagné de milliers d’Indiens, pour faire abolir l’impôt sur le sel, symbole de la domination britannique sur son pays.

     Une statue de Mahatma Gandhi donnée par le gouvernement indien à la ville de Strasbourg, est installée dans la partie Sud de la Place de l’Étoile depuis le 2 octobre 2011.

    Cette statue de Gandhi, guide spirituel de l’Inde et reconnu comme Père de la Nation semble marcher vers la Cathédrale de Strasbourg. Elle a été sculptée par l’artiste indien Ram Sutar.

    Dans le socle de la statue 5 urnes ont été scellées contenant de la terre des lieux emblématiques de sa vie.

    Sur une des plaques ont peut y lire l’une des citations de Gandhi :

    « Je ne veux pas que ma maison soit murée
    de toute parts,
    ni mes fenêtres bouchées,
    mais qu’y circule librement la brise
    que m’apportent les cultures de tous les pays ».


    20 commentaires
  • Bonne semaine à tous !

    Pensée du jour:

    Le passage de Saint Exupéry à Strasbourg

    Antoine de Saint Exupéry est un écrivain, reporter et aviateur français, né le 29 juin 1900 à Lyon et disparu en vol le 31 juillet 1944 en mer (mort pour la France).

    Il a notamment écrit Le Petit Prince à New York pendant la guerre et publié avec ses propres aquarelles. Ce conte plein de charme et d’humanité devient très vite un immense succès mondial dès 1946, deux ans après sa mort.

    On le sait peu mais il a une histoire avec Strasbourg

    Antoine de Saint Exupéry a effectué son service militaire en 1921 et il choisit de la faire dans une unité d’aviation. Le 9 avril 1921 il est affecté au 2ème Régiment d’aviation basé au terrain d’aviation du Polygone à Strasbourg où il est autorisé à prendre en privé des leçons de pilotage pour préparer son brevet civil.

    Il s’établit au 12 de la rue du 22 novembre et fait le trajet tous les jours jusqu’à la caserne. C’est alors une vie assez monotone où il joue au football, apprends à saluer et donne des cours sur le moteur à explosion et l’aérodynamique.


    14 commentaires
  • Des curiosités à Strasbourg

    Bonne semaine !

    Pensée du jour:

     

     

    LE MYSTÉRIEUX HOMME DE FER

     

    La place de l’Homme de Fer doit son nom à une statue bien connue des strasbourgeois, mais dont peu de personnes connaissent réellement l’origine.

    Nous sommes en 1740, à l’actuel numéro 2 de la place de l’Homme de Fer qui est habité par un arquebusier du nom de François Hilbert. Pour sa boutique (une armurerie), il décide de mettre pour enseigne une statue grandeur nature d’un sergent de patrouille municipale en armure de la fin du XVIe siècle.

    La place prit par la suite le nom de « Place de l’Homme de Fer » en référence à cette statue. Sacré coup marketing pour ce boutiquier car la statue est en place depuis toutes ces années ! Peu de grandes marques actuelles peuvent se vanter d’un logo ou d’une enseigne aussi ancienne que celle de ce petit marchand !

     


    17 commentaires