• Féérie de Noel à Haguenau

    Bon mardi !

    Pensée du jour:

    Féérie de Noel à Haguenau

    Féérie de Noel à Haguenau

    Féérie de Noel à Haguenau

    Salomé et le Père Noël

    Féérie de Noel à Haguenau

    Féérie de Noel à Haguenau

    Féérie de Noel à Haguenau

    Féérie de Noel à Haguenau

    Féérie de Noel à Haguenau

    Féérie de Noel à Haguenau


    13 commentaires
  • Bonne semaine !

    Pensée du jour:

    Ouverture du marché de Noel à Strasbourg !

    Ouverture du marché de Noel à Strasbourg !

    Le marché de Noël est ouvert depuis vendredi soir, la ville est illuminée et le grand sapin se dresse fièrement sur la Place Kléber.

     Le sapin de Noël de Strasbourg version 2021 se pare de bleu et d'or.

    Il a été décoré sur le thème "Allumons les étoiles", il se veut "traditionnel et sobre", rappelant les Noël des temps anciens.

    Son décorateur, Romaric Gusto a employé 150 boules rouges (rappelant les pommes avec lesquelles on décorait les sapins de Noël à l'origine). Sans oublier sept kilomètres de guirlandes.

    Sapins et lumières place Broglie.

    Le décorateur a également utilisé une centaine d'étoiles en bois, et des sujets en métal rappelant la forme de la cathédrale de Strasbourg. Des matériaux "nobles et durables",

    Le rue des Orfèvres

    Côté lumière, on peut citer "des boules en forme de nuages". Il y en a une cinquantaine environ. "Elles sont comme remplies de légèreté. Comme un petit nuage capturé dans une boule. Toute la journée on dirait une boule blanche. Mais quand ça s'allume le soir, on voit que c'est un peu comme de la ouate, c'est assez aérien, ça se marie avec les étoiles pour faire un sapin qui nous connecte."

    Des illuminations sur le façade de l'hôtel de ville, place Broglie.

    Ouverture du marché de Noel à Strasbourg !

     


    16 commentaires
  • Pensée du jour:

    Légende d'Alsace

    Un jour lointain, les Rois Mages traversaient la ville de Strasbourg. L'un d'eux vit une jeune fille douce et belle et se dirigea vers elle. Il lui tendit un coffret serti de pierres précieuses qui lançait une lumière vive en lui recommandant d'allumer la chandelle pour la préserver des tentations qui pouvaient être sa perdition.

    Hélas, un peu plus tard, elle succomba sous les baisers d'un beau chevalier et comprit qu'elle allait devenir mère. Son père pour éviter le déshonneur, la fit exiler dans un pays lointain.

    Un soir où elle se sentait très seule, elle ouvrit l'écrin, la chandelle était presque entièrement consumée.

    Elle se regarda dans le miroir accroché au mur et découvrit une vieille femme toute ridée. Elle eut alors envie de revoir la maison de son enfance et son père. Son désir fut exaucé et elle y fut transportée dans la seconde. Hélas son père n'était plus et personne dans la maison ne la reconnut.

    De désespoir elle se coucha ce soir-là en laissant l'écrin ouvert et le bout de chandelle finit de se consumer.

    On la trouva au matin toute blanche et froide. On l'enveloppa dans un manteau pour la coucher dans une carrière proche.

    On dit que c'est de cette même carrière qu'on tira les pierres pour construire la cathédrale de Strasbourg.

     


    14 commentaires
  • Pensée du jour:

    Le Rhin romantique

    La Vallée du Rhin romantique, est une section de 65 kilomètres de long de la vallée du Rhin entre Bingen et Coblence en Allemagne. Elle a été inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO en juin 2002 pour son ensemble unique associant un patrimoine géologique, historique, culturel et industriel.

    Les roches du site sont de type sédimentaire, et ont été constituées à la période géologique du Dévonien. La gorge fut creusée à des périodes géologiques plus récentes, bénéficiant de l'effondrement du fossé rhénan. Le fleuve coule dorénavant dans un canyon atteignant par endroits 200 mètres de profondeur, comme au niveau du rocher de la Lorelei.

    La légende:Loreleï est une jeune fille qui, assise sur le rocher du même nom, chante magnifiquement. Les marins passent en bateaux et l’entendent. Ils sont comme envoutés par ce chant si beau, si mélodieux, qu’ils en oublient les courants du Rhin et chavirent.

    Le rocher de la Lorelei


    17 commentaires
  • Bonne semaine à tous !

    Pensée du jour:

    Le parc de l'Orangerie en automne

     

    Le parc de l'orangerie à Strasbourg en automne

     

    Le lac du parc et Le Temple de l'amour, il a été construit dans un style néo-classique vers 1800, de forme ronde, il comprend 10 colonnes blanches, son plafond est décoré de belles frises, il est inscrit aux Monuments Historiques depuis 1929.  

    Les canards du parc

    Les cigognes et les cygnes

     

    Un coin romantique



    Pavillon Joséphine



     La fontaine du parc, l’eau jaillit à son sommet et dans ses vasques, ainsi que des gueules de lions qui ornent sa face inférieure.


    13 commentaires
  •  

    Pensée du jour:

    Les jardins de l'Altwasser

    Jardins de l'Altwasser DRUSENHEIM

    Faisant le lien entre forêt rhénane préservée et centre-ville, ce parc se compose d’une collection de plusieurs jardins.

    Les Jardins de l'Altwasser accueillent les promeneurs dans un environnement plaisant, calme et éducatif. Des panneaux explicatifs permettront en effet de mieux comprendre les différents espaces du parc et les plantes qui y sont présentées.

    L'Altwasser, qui signifie littéralement "vieille eau", est situé sur un ancien bras mort du Kreuzrhein. Ce parc de 6 hectares a été crée en 2007 et lie la forêt rhénane et sauvage et le centre-ville. Un espace agréable, planté d'arbres et de plantes variés, où l'eau - qui a donné son nom au lieu - est présente, tel est l'esprit de cet endroit. Une aire de jeux accueille les plus jeunes. Depuis 2013, les Jardins de l’Altwasser font partie du Club des Parcs et Jardins de caractère d’Alsace.


    17 commentaires
  •  

    Pensée du jour:

    Balade en forêt de Haguenau

     

    La Forêt de Haguenau est une immense forêt alsacienne: elle s’étale sur plus de 13 000 hectares! La quasi-totalité de sa surface est classée zone Natura 2000, ce qui signifie une protection particulière de la biodiversité existante.


    15 commentaires
  • Bonne semaine à vous !

    Pensée du jour:

    Les ginkgos biloba de Strasbourg

    Sur la Place de la République s'élèvent des Gingko biloba, présents de l'empereur du Japon à Guillaume II. Ces arbres ont donc été plantés entre la fin du XIXe siècle et le début du XXe siècle.

    Les arbres aux 40 écus sont de beaux spécimens présentant des circonférences de tronc de plus de 470cm.

    Caractéristiques de l’essence

    L’Arbre aux quarante écus (ou aux mille écus) est la seule espèce actuelle de la famille des  Ginkgophytes. Sept autres espèces fossiles sont connues. Cette espèce est la plus ancienne espèce d’arbre connue. Elle serait apparue il y a plus de 270 millions d’années, soit avant les dinosaures.  L’arbre aux 40 écus a été découvert en 1690 au Japon par le botaniste allemand Engelberg Kaempfer. Cette essence est originaire du sud-est de la Chine.

    Considéré comme protecteur pour conjurer le feu, il a été planté auprès des pagodes dans les jardins sacrés des temples. Il a  été introduit en Europe au XVIIIème siècle, dans un premier temps aux Pays-Bas en 1727 puis en  Angleterre. Un riche amateur de Montpellier a acquis un pied en 1788 pour la somme astronomique de 40 écus, d’où son nom.


    12 commentaires
  • Pensée du jour:

    Flâneries d'automne à strasbourg

    Place Kléber

    La Petite France

    Au parc de l'Orangerie

    Place de la République

    Le pont des Vosges

    Parc de la Citadelle

    Parc des Contades

     


    16 commentaires
  • Pensée du jour:

    Musée de la Laub à Bischwiller

    Le musée de l'image populaire, unique en Europe, se situe au cœur d'une région qui, depuis le milieu du XVIIIe siècle, n'a cessé d'enrichir le patrimoine alsacien en images populaires peintes à la main.

    Le musée de l'Image populaire se situe sur la commune de Pfaffenhoffen, dans le département du Bas-Rhin. Le musée, dans un édifice Renaissance audacieusement rénové en 1999, présente l'art populaire traditionnel et contemporain à travers des collections de l'image populaire alsacienne peinte à la main, (peinture sous verre, canivets, églomisés, souhaits de baptême, souvenirs de mariage, souvenirs de conscription et de régiment, textes funéraires).

     

     

    François Xavier. Peinture sous verre,
    Ste Barbe. Canivet et aquarelle sur vélin, 2e moitié du XVIIIe s.

                                                                      

     

    Image d'amour pour Anna Krieger. Calligraphie et aquarelle de Jacques Dut

     

    Souhait de baptême. Calligraphie et aquarelle sur papier vergé de l'atelier de Hunspach, vers 1803.

     

     

     

     

     


    13 commentaires