• Pensée du jour:

    Albert Bierstadt (7 janvier 1830 - 18 février 1902), est un peintre allemand naturalisé américain, connu pour ses paysages de l'Ouest américain. Bierstadt faisait partie de l’Hudson River School, un groupe informel de peintres du XIXe siècle pratiquant une peinture romantique, baignée d’une lumière radieuse.

    Le Mont Corcoran, vers 1876
    Corcoran Gallery of Art, Washington


    6 commentaires
  • Bon vendredi !

    Pensée du jour:

    Ingrédients:

     200 g de pâtes

     120 g de lardons

     1 oignon

     2 courgettes moyennes

     20cl de crème semi-épaisse

     sel, poivre,muscade

     100gr gruyère râpé

    Préparation:

     Préchauffez votre four à 200°C. 

     Cuire vos pâtes al dente. Faites revenir l'oignon émincé ainsi que les lardons. Après quelques minutes, ajoutez les courgettes coupées en petits cubes. Faites revenir env. 10-15 mn, jusqu'à ce que les courgettes deviennent tendres. 

    Mélangez la crème avec le sel, le poivre et la muscade. Ajoutez du gruyère râpé (selon votre goût). Mélangez ensuite les pâtes, les courgettes et la liaison et versez dans un plat à gratin beurré. Parsemez de gruyère râpé et enfournez pour env. 20 mn, jusqu'à ce que le dessus gratine.

    Gratin de pàtes aux courgettes et lardons


    11 commentaires
  • Bon jeudi !

    Pensée du jour:

    Le jeudi on rit !

    Le jeudi on rit !Le jeudi on rit !

    Le jeudi on rit !

    Le jeudi on rit !Le jeudi on rit !

     


    13 commentaires
  • Bon mercredi !

    Pensée du jour:

     

    Nature !

    A travers les peupliers

    Qui poussent sur ses rives,

    La rivière déploie, nonchalante,

    Sa surface étincelante.

    L'ombre des nuages

    Est sur les pâturages,

    Dans le ciel, un grand oiseau

    Tournoie, très haut !

    Au loin, sur la colline,

    Les ondulations du paysage

    Au seuil de la nuit

    Changent de reflets.

    A la lisière de la forêt,

    Une biche fait regagner

    Doucement, à son petit

    Le couvert des arbres.

    Michelle

     


    9 commentaires
  • Pensée du jour:

     

    Correspondances

     

    La Nature est un temple où de vivants piliers
    Laissent parfois sortir de confuses paroles ;
    L’homme y passe à travers des forêts de symboles
    Qui l’observent avec des regards familiers.

    Comme de longs échos qui de loin se confondent
    Dans une ténébreuse et profonde unité,
    Vaste comme la nuit et comme la clarté,
    Les parfums, les couleurs et les sons se répondent.

    II est des parfums frais comme des chairs d’enfants,
    Doux comme les hautbois, verts comme les prairies,
    — Et d’autres, corrompus, riches et triomphants,

    Ayant l’expansion des choses infinies,
    Comme l’ambre, le musc, le benjoin et l’encens,
    Qui chantent les transports de l’esprit et des sens.

    Charles Baudelaire (1821 - 1867


     


    7 commentaires