• Mon poème

     

    Pensée du jour:

    La forêt

    Les derniers feux du crépuscule se sont éteints.

    Au dessus des arbres règne un clair de lune bleuté

    Qui clignote entre les cimes des arbres

    N éclairant plus qu'un bout de ciel gris foncé !

    L'air a la douceur d'une caresse,

    La forêt, où biches et chevreuils,

    Lièvres, renards et sangliers

    Se préparent pour une nuit paisible et calme

    Sans crainte ni peur  du monstrueux chasseur,

    S'illumine d'un aura de paix et de sérénité !

    Michelle


    4 commentaires
  • Joyeux anniversaire Lara

    Lara ma jolie petite fille à 11 ans aujourd'hui, joyeux anniversaire ma Belle je t'aime, gros bisous !


    7 commentaires
  • Un poème et son auteur

    Pensée du jour :

    Ma participation à "Mardi poésie"chez Lady Marianne:

     http://www.ma-chienne-de-vie.com libre choix

    Émile VERHAEREN
    1855 - 1916

    Viens lentement t'asseoir

     

    Viens lentement t'asseoir
    Près du parterre dont le soir
    Ferme les fleurs de tranquille lumière,
    Laisse filtrer la grande nuit en toi :
    Nous sommes trop heureux pour que sa mer d'effroi
    Trouble notre prière.

    Là-haut, le pur cristal des étoiles s'éclaire :
    Voici le firmament plus net et translucide
    Qu'un étang bleu ou qu'un vitrail d'abside ;
    Et puis voici le ciel qui regarde à travers.

    Les mille voix de l'énorme mystère
    Parlent autour de toi,
    Les mille lois de la nature entière
    Bougent autour de toi,
    Les arcs d'argent de l'invisible
    Prennent ton âme et sa ferveur pour cible.
    Mais tu n'as peur, oh ! simple coeur,
    Mais tu n'as peur, puisque ta foi
    Est que toute la terre collabore
    A cet amour que fit éclore
    La vie et son mystère en toi.

    Joins donc les mains tranquillement
    Et doucement adore ;
    Un grand conseil de pureté
    Flotte, comme une étrange aurore,
    Sous les minuits du firmament.

    7 commentaires
  • Le lundi on rit

    Pensée du jour:

    Le lundi on rit

     

     

    Le fou et la corde

     C'est l'histoire d'un fou dans la cour de l'asile, visiblement très occupé par une corde qu'il fait lentement remonter dans ses mains.

    Approche un autre : " qu'est-ce que tu fais ?"
    Le premier : "ben, ca se voit non, je cherche le bout de la corde."
    L'autre : " et ben tu risques pas de le trouver, je l'ai coupé hier !"

    Deux chèvres, baba et babi sont sur une barque, au milieu d'un étang. (Que font-elles sur une barque me direz-vous ? Et bien, elles pèchent, pardi !)
    Tout a coup, baba tombe a l'eau, que se passe-t-il alors ?
    -Baba coule et babi bele. 

    Un bon père de famille fait des reproches à son fils :
    - Ecoute Denis, je n'apprécie guère ta manie de porter ces boucles d'oreille! Non mais t'as vu le genre que tu te donnes ?
    - Oh écoute papa c'est la mode !
    - La mode mais oui ! Tu sais ce qu'on dit :celui qui porte des boucles d'oreille, soit c'est un pirate, soit c'est un PD. Or je n'ai pas vu de bateau devant la maison...

     

     


    10 commentaires
  • Patrick Fiori-Les gens

    Patrick Fiori-Les gens

     


    3 commentaires