• Saint Pacôme

    Dicton du jour:

    De mai, chaude et douce pluie fait belle fleur et riche épi.

    Pensée du jour:

    Mon poème

    ****

     Poupée de mon enfance !

     

    Jolie poupée aux boucles d'or,

    Aux yeux couleur  de l'océan

    Douce amie de mes jours gris,

    A qui, j'ai confié mes souffrances

    Et mes plus grandes joies aussi !

     

    Quand vint pour moi l'adolescence,

    Bien sûr, j'avais bien grandi,

    J'avais besoin de ta présence

    Pour quelquefois combler l'ennui !

     

    Triste fut le jour où tu es partie,

    Et bien souvent à toi je pense,

    Tu me rappelles, avec nostalgie

    Les jours heureux de mon enfance !

    Michelle


    13 commentaires
  • Saint Désiré

    Dicton du jour:

    A la Saint Désiré, tu peux découvrir ton nez.

    Pensée du jour:

    Un poème et son auteur

    ****

    Ma participation à "Mardi poésie" http://www.ma-chienne-de-vie.com/   

    Enfance

    Guillaume Apollinaire

     

    Au jardin des cyprès je filais en rêvant,
    Suivant longtemps des yeux les flocons que le vent
    Prenait à ma quenouille, ou bien par les allées
    Jusqu’au bassin mourant que pleurent les saulaies
    Je marchais à pas lents, m’arrêtant aux jasmins,
    Me grisant du parfum des lys, tendant les mains
    Vers les iris fées gardés par les grenouilles.
    Et pour moi les cyprès n’étaient que des quenouilles,
    Et mon jardin, un monde où je vivais exprès
    Pour y filer un jour les éternels cyprès.

    Guillaume Apollinaire


    10 commentaires
  • Saint Jérémie

    Dicton du jour :

    En mai, fais ce qu'il te plaît.

    Pensée du jour:

    Jour du bonheur

    ****

    Ma participation à "Mardi poésie" http://www.ma-chienne-de-vie.com/   

    Le muguet

    Cloches naïves du muguet,
    Carillonnez ! car voici Mai !

    Sous une averse de lumière,
    Les arbres chantent au verger,
    Et les graines du potager
    Sortent en riant de la terre.

    Carillonnez ! car voici Mai !
    Cloches naïves du muguet !

    Les yeux brillants, l'âme légère,
    Les fillettes s'en vont au bois
    Rejoindre les fées qui, déjà,
    Dansent en rond sur la bruyère.

    Carillonnez ! car voici Mai !
    Cloches naïves du muguet !

     Maurice CARÊME (1899-1978)


    17 commentaires
  • Bon mercredi !

    Saint Marc

    Dictons du jour:

    S'il pleut le jour de la saint Marc, point de pommes.
    À la saint Marc s'il tombe de l'eau, il n'y aura point de fruits à couteau.
    Saint Marc mouillé au petit jour, c'est de la pluie pour tout le jour.

    Pensée du jour:

    Mon poème

     

    ****

    Le bonheur c'est…

     

    Le jour qui pointe à l'horizon

    Et le soir qui tombe sur les moissons !

    C'est, le doux parfum de la rose

    Sur laquelle un papillon se pose !

    C'est, le chant de l'oiseau

    Sur l'arbre tout là haut !

    C'est, la naissance d'un amour

    Et la promesse d'un toujours !

    C'est, le visage d'un enfant

    Qui sourit en s'endormant !

    C'est, la joie et la douceur

    De vivre des instants de bonheur !

    C'est, une musique dans l'air

    Et la vie sur notre belle terre

    Tout simplement !

    Michelle

     

     


    11 commentaires
  • Bon mardi !

    Saint Fidèle

    Dicton du jour:

    Si trente et un jour avril avait, personne ne s'en plaindrait.

    Pensée du jour:

    Un poème et son auteur

    ****

    Ma participation à "Mardi poésie" http://www.ma-chienne-de-vie.com/   

     

     Oh ! ce bonheur

     Émile Verhaeren (1855-1916)

     

    Oh ! ce bonheur
    Si rare et si frêle parfois
    Qu'il nous fait peur.
    Nous avons beau taire nos voix
    Et nous faire comme une tente,
    Avec toute ta chevelure,
    Pour nous créer un abri sûr,
    Souvent l'angoisse en nos âmes fermente.

    Mais notre amour étant comme un ange à genoux
    Prie et supplie
    Que l'avenir donne à d'autres que nous
    Même tendresse et même vie,
    Pour que leur sort, de notre sort, ne soit jaloux.

    Et puis, aux jours mauvais, quand les grands soirs
    Illimitent, jusques au ciel, le désespoir,
    Nous demandons pardon à la nuit qui s'enflamme
    De la douceur de notre âme.

    17 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique