• Bon mercredi !

    Saint Gérald

    Dicton du jour:

    Si décembre et janvier ne font leur chemin, février fait le lutin.

    Pensée du jour:

    ****

     

    Tableau d'hiver !

     

    Le calme est pesant dans la maisonnée,

    Les bûches crépitent dans la cheminée,

    C'est le doux moment des veillées !

     

    Dehors, le grand froid s'est installé,

    Le vent qui souffle sans s'arrêter,

    Fait tournoyer les flocons immaculés !

     

    Dans le petit village enneigé

    Les quelques passants emmitouflés

    Hâtent leurs pas pour rentrer !

     

    La nuit très tôt s'est installée,

    Et laisse à sa guise le vent nous souffler

    Que le Grand Bonhomme Hiver est arrivé !

    Michelle


    16 commentaires
  • Bon mardi !

    Sainte Barbe/Barbara

    Dicton du jour:

    À la sainte Barbe, soleil peu darde.

    Pensée du jour:

    ****

    Ma participation à "Mardi poésie"chez Lady Marianne:

     http://www.ma-chienne-de-vie.com

    Thème: L'hiver-choix de Lady Marianne

     ****

    Que j’aime le premier frisson d’hiver…

    Alfred de Musset

    Que j’aime le premier frisson d’hiver ! le chaume,
    Sous le pied du chasseur, refusant de ployer !
    Quand vient la pie aux champs que le foin vert embaume,
    Au fond du vieux château s’éveille le foyer ;

    C’est le temps de la ville. – Oh ! lorsque l’an dernier,
    J’y revins, que je vis ce bon Louvre et son dôme,
    Paris et sa fumée, et tout ce beau royaume
    (J’entends encore au vent les postillons crier),

    Que j’aimais ce temps gris, ces passants, et la Seine
    Sous ses mille falots assise en souveraine !
    J’allais revoir l’hiver. – Et toi, ma vie, et toi !

    Oh ! dans tes longs regards j’allais tremper mon âme
    Je saluais tes murs. – Car, qui m’eût dit, madame,
    Que votre coeur sitôt avait changé pour moi ?

    Alfred de Musset

     


    19 commentaires
  • Bon mercredi !

    Saints Hilaire/Jacques

    S'il neige à la saint Hilaire, il fera froid tout l'hiver.

    Pensée du jour:

    ****

    Douce vieillesse !

     

    Cheveux argentés, visage buriné,

    Au coin du feu, assise, elle songe...

    A autrefois..., à la douceur des veillées

    Où l'on chantait en brodant,

    Aux odeurs de cannelle

    Dans la maison flottants,

    Aux bûches dans la cheminée,

    A l'odeur douceâtre du bois

    Qui crépite et s'envole en fumée !

    Aux frimousses ébahies des enfants

    A l'écoute d'histoires et de contes

    Peuplés de fées et de princes charmants !

    Michelle

     


    15 commentaires
  • Bon mardi !

    Saint Séverin

    À la saint Séverin, chauffe tes reins.

    Pensée du jour:

    ****

    Ma participation à "Mardi poésie"chez Lady Marianne:

     http://www.ma-chienne-de-vie.com

     

    Thème: espérance-avenir:choix de Monica Breiz

    L'espérance

    Maurice Rollinat (1846-1903)

    Poète, musicien et interprète français né à Châteauroux, issu d'un milieu cultivé, Rollinat se met très tôt au piano, pour lequel il semble avoir de grandes facilités. Dans les années 1870, il écrit ses premiers poèmes. Il les fait lire à George Sand, qui l'encourage à tenter sa chance à Paris. 

     

    L'Espérance est un merle blanc
    Dont nous sommes la triste haie :
    Elle voltige sur la plaie
    Et siffle au bord du cœur tremblant.

    Mais son vol n'est qu'un faux semblant ;
    Sa sérénade n'est pas vraie.
    L'Espérance est un merle blanc
    Dont nous sommes la triste haie.

    Et tandis que, rapide ou lent,
    Le Désespoir est une orfraie
    Dont le cri certain nous effraie,
    Et dont le bec va nous criblant,
    L'Espérance est un merle blanc.

     

               

    17 commentaires
  • Bon mercredi !

    Saint Albert

    Dicton du jour:

    Quelque temps qu'il fasse en novembre, commence le feu dans la chambre.

    Pensée du jour:

    Mon poème

    ****

    Les tournesols.

     

    Devant son chevalet, assis,

    Délicatement l'artiste peint

    Avec une grâce infinie,

    Ces soleils, au petit matin.

    Sa main effleure la toile,

    Des fleurs naissent, couleur d'or,

    Peu à peu, la magie se dévoile,

    Et sublime ce lumineux décor !

    Une touche bleue illumine les cieux,

    Et le vert discret habille les fleurs,

    Laissant le peintre, heureux,

    Satisfait, souriant et rêveur !

    Michelle

     


    13 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique