• Bon vendredi !

    Jour des défunts

    Dictons du jour:

    Novembre, Toussaint le commande, saint André le voit descendre.
    Novembre est le jour des morts, si tu ne veux pas mourir encore, habille-toi plus fort.

    Pensée du jour:

    ****

    Demain, dès l’aube…

    Victor Hugo
    Laurits Andersen Ring, Route à Naestved, 1890
    Laurits Andersen Ring, Route à Naestved, 1890

     

    Demain, dès l’aube, à l’heure où blanchit la campagne,
    Je partirai. Vois-tu, je sais que tu m’attends.
    J’irai par la forêt, j’irai par la montagne.
    Je ne puis demeurer loin de toi plus longtemps.

    Je marcherai les yeux fixés sur mes pensées,
    Sans rien voir au dehors, sans entendre aucun bruit,
    Seul, inconnu, le dos courbé, les mains croisées,
    Triste, et le jour pour moi sera comme la nuit.

    Je ne regarderai ni l’or du soir qui tombe,
    Ni les voiles au loin descendant vers Harfleur,
    Et quand j’arriverai, je mettrai sur ta tombe
    Un bouquet de houx vert et de bruyère en fleur.

    Victor Hugo


    16 commentaires
  • Bonne journée !

    Toussaint

    Dictons du jour :

    À la Toussaint, les blés semés, les fruits serrés.
    Autant d'heures de soleil à la Toussaint, autant de semaines à souffler dans tes mains.Été de la saint Martin, dure trois jours et un brin.

    Pensée du jour:

    ****

    Un Royaume de Paix !

     

    Par delà l'ouatée blanc des nuages,

    Dans l'étendue bleue du ciel,

    Un paradis de paix rayonne

    Où, dit on, la vie est éternelle !

    En ce jour, de cet autre monde,

    Nous vient, une douce ritournelle.

    Les anges aux voix cristallines

    Jouant du violoncelle,

    Entourés de la grande ronde

    De ceux, qui partis, nous rappellent

    Que ce jour n'est pas triste,

    Que, sur cette musique spirituelle

    Ils sont en paix dans un joli royaume.

    Michelle

     


    15 commentaires
  • Bon mercredi !

    Saint Quentin

    Dicton du jour:

    À la saint Quentin, cheminée allumée tu seras bien.
    Pour la saint Quentin, couvre-toi les reins.

    Pensée du jour:

    ****

    L'oubli du passé !

     

    Que le temps a passé depuis votre arrivée,

    Que de paroles en l'air vous avez débitées !

    Ils sont où les serments d'amour

    Les promesses, les toujours ?

    Un autre temps s'est installé

    Des joies nouvelles sont arrivées

    Pour à jamais oublier les rêves évaporés !

    Michelle


    17 commentaires
  • Bon mardi !

    Sainte Maéva

    Dictons du jour:

    Si octobre se fait froid, du vin chaud tu boiras.
    Si octobre s'emplit de vents, du froid tu pâtiras longtemps.

    Pensée du jour:

    ****

    Ma participation à "Mardi poésie"chez Lady Marianne:

     http://www.ma-chienne-de-vie.com

    Le temps perdu

    René-François Sully Prudhomme

     

    Si peu d’oeuvres pour tant de fatigue et d’ennui !
    De stériles soucis notre journée est pleine :
    Leur meute sans pitié nous chasse à perdre haleine,
    Nous pousse, nous dévore, et l’heure utile a fui…

    « Demain ! J’irai demain voir ce pauvre chez lui,
    « Demain je reprendrai ce livre ouvert à peine,
    « Demain je te dirai, mon âme, où je te mène,
    « Demain je serai juste et fort… pas aujourd’hui. »

    Aujourd’hui, que de soins, de pas et de visites !
    Oh ! L’implacable essaim des devoirs parasites
    Qui pullulent autour de nos tasses de thé !

    Ainsi chôment le cœur, la pensée et le livre,
    Et, pendant qu’on se tue à différer de vivre,
    Le vrai devoir dans l’ombre attend la volonté.

    René-François Sully Prudhomme, Les vaines tendresses


    19 commentaires
  • Bon mercredi !

    Saint Florentin

    Dicton du jour:

    Souvent à la saint Florentin, l'hiver laisse son chemin. 

    Pensée du jour:

    ****

    Le souffle du passé !

     

    Je suis resté longtemps sous les combles,

    A admirer ces objets du temps passé,

    De mes yeux émerveillés, dans la pénombre

    Je me suis mise à rêver ! 

     

    Les dentelles des mouchoirs ici et la posés,

    Les Natures Mortes dans leurs cadres dorés,

    Un éventail fleurit de cœurs parsemés,

    Toute une magie de souvenirs passés !

     

    Un écrin de satin rouge où des lettres d'amour

    Que le temps à jauni, resteront là, à jamais... !

    Elles seront muettes pour toujours

    Le présent ne pourra pas briser le secret ! 

     

    La clef du grenier referme la porte

    Grand mère, je ne t'oublierais jamais !

    Michelle


    14 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique