• Saveurs et soleil d'automne à Sélestat

    Ma pensée du jour:

    Un potager géant à Sélestat pour promouvoir les fruits et légumes d’Alsace

    Les 22, 23 et 24 septembre a eu lieu à Sélestat le salon Saveurs et soleil d'automne, 3 jours d'activités orientées autour des richesses de la filière des fruits et légumes. Des animations et ateliers mis en place pour le délice de tous : ateliers découvertes, cours de cuisine gratuits, promenade au cœur du jardin Extraordinaire.

    A l'occasion de cet évènement culturel, le public est sensibilisé à la biodiversité, au développement de la production locale, à l'équilibre alimentaire au travers de conférences et démonstration culinaires orchestrées par des chefs cuisiniers hors pairs.

    Des spectacles et décorations à la hauteur de l'évènement : pyramides des Saveurs, collections de légumes d'automne, spectacles dédiés aux enfants, démonstration de sculpture sur fruits et légumes, etc.


    11 commentaires
  • Et bon vendredi à tous !

    Ma citation du jour:

    Bouxwiller en Alsace

    Bouxwiller est une commune de la plaine d'Alsace située à 33,3 km au nord-ouest de Strasbourg, dans le département du Bas-Rhin en région Grand Est.

    Le centre historique de Bouxwiller est enfermé dans un îlot rectangulaire délimité par la muraille médiévale. Cette ceinture, dont bon nombre de vestiges subsistent encore, a un périmètre estimé de 1 105 mètres. Ce quartier se caractérise par des rues étroites et tortueuses typiquement médiévales, notamment autour de l'église paroissiale luthérienne et autour de la place du Marché aux grains. La Grand'Rue, rectiligne et plus large, traverse d'un bout à l'autre ce quartier.


    10 commentaires
  • Ma pensée du jour:

    La bibliothèque universitaire de Strasbourg

    La bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg est, depuis 1918, la seconde de France par le nombre des ouvrages conservés (plus de trois millions de documents comprenant monographies et périodiques imprimés, manuscrits précieux, objets patrimoniaux) et l'un des plus beaux fonds patrimoniaux de France. 

    L'édifice fait l'objet d'une inscription et d'un classement au titre des monuments historiques depuis le 10 novembre 2004.

     


    11 commentaires
  • Et bon vendredi à tous !

    Ma pensée du jour:

    Sélestat

    Hier je vous ai fait découvrir le corso fleuri de Sélestat aujourd'hui je vous présente la ville.

    Cette commune se trouve dans la région historique et culturelle d'Alsace. Sélestat est la troisième ville d'Alsace pour la richesse patrimoniale, derrière Strasbourg et Colmar. La ville possède par exemple deux grandes églises, un ensemble urbain médiéval, ainsi qu'une très riche collection d'ouvrages de la Renaissance conservée à la Bibliothèque humaniste.

    Jardin Hortus Beatus, qui rend hommage à l'humaniste sélestadien Beatus Rhenanus


    12 commentaires
  • Ma pensée du jour:

    Le corso fleuri de Sélestat

    Sélestat sur la vague des dahlias - Corso Fleuri 2017

    C’est un véritable vent de fête qui s’empare de Sélestat au moment du Corso Fleuri. Rendez-vous incontournable depuis 1929, le défilé met cette année à l’honneur quelques pays et régions de l'Union européenne. Le traditionnel cortège de chars fleuris s'est déroulé le samedi 12 août à 18h et 22h. Recouverts de près de 500 000 dahlias, chacun des 12 chars ont mis à l’honneur diverses embarcations ainsi que des animaux appréciant les milieux aquatiques dans une ambiance festive et conviviale.


    15 commentaires
  • Bon vendredi !

    Ma pensée du jour:

    L'église St Georges à Haguenau

    L'église Saint-Georges se situe rue Saint-Georges dans la commune Haguenau, sous-préfecture du Bas-Rhin, c'est l'un des édifices religieux majeurs de la ville et est classée monument historique depuis 1848.


    14 commentaires
  • Bon jeudi !

    Ma pensée du jour :

    Le Musée alsacien à Haguenau

    Le Musée alsacien à Haguenau

    Ancienne chancellerie de la fin du XVe siècle, c’est le vestige le plus concret des anciens pouvoirs de la ville impériale. Ici étaient tenus en sécurité les archives et le trésor de la ville. Le musée alsacien abrite de nombreux objets utilitaires ou décoratifs qui témoignent plus particulièrement de l’art de vivre en Alsace durant le XIXe siècle. Une salle est réservée aux différents costumes régionaux. La reconstitution d’un atelier de potier occupe une salle du musée à côté d’un intérieur traditionnel avec sa cuisine et sa «Stub» (chambre) équipée d’une alcôve. L’horloge astronomique est une copie de celle construite pour Ulm (Allemagne) en 1581 par le Suisse Isaac Habrecht.

     


    11 commentaires
  • Bon vendredi !

    Ma pensée du jour :

    Le vignoble d'Alsace

    Au pied des Vosges, sur les départements du Bas-Rhin et du Haut-Rhin , le vignoble alsacien s'étend sur 120 km de long et entre 4 à 20 km de large, de Marlenheim au nord jusqu'à Thann au sud.

    Il est planté à une altitude qui varie entre 150 et 400 m sur les collines sous-vosgiennes qui font face à la plaine d’Alsace et au Rhin. Dans le nord, proche de la frontière avec l'Allemagne, une petite enclave forme le vignoble de la région de Wissembourg.

    Superficie : 14 800 ha 
    Les nombreux cépages alsaciens se répartissent en quatre  types :
    dix cépages blancs (riesling, sylvaner, chasselas, pinot blanc , auxerrois, muscat blanc à petits grains , muscat rose à petits grains , muscat Ottonel, chardonnay, klevener de Heiligenstein), un cépage rose (gewurtztraminer),un cépage gris (pinot gris) et un cépage noir (pinot noir)
    Tous sont  vinifiés en blanc à l'exception du pinot noir qui est vinifié en noir et en rosé. La diversité géologique des terrains viticoles favorise la diversité des cépages alsaciens. Un type de sol  étant plus favorable à un cépage qu'à un autre..


    15 commentaires
  • Ma pensée du jour:

    Le Musée Lalique en Alsace

    Le musée Lalique, à Wingen-sur-Moder (Bas Rhin), propose aux visiteurs plus de 650 pièces sur 900 m². Il présente toutes les facettes de la créativité de René Lalique : dessins, bijoux, flacons, arts de la table, luminaires, vases ou encore cristal sont à découvrir.

    René Lalique, né en 1860 et décédé en 1945, est un joaillier et un maître verrier. A travers les styles Art nouveau et Art Déco, il invente le bijou moderne, comme le dira Emile Gallé, en associant aux traditionnels matériaux précieux, que sont l'or et les pierres précieuses, des matières peu utilisées jusqu'alors : la corne, l'ivoire, les pierres semi-précieuses, l'émail et le verre font leur apparition dans les créations. Créateur fétiche de la comédienne Sarah Bernhardt, elle lui achète des diadèmes, des colliers, des ceintures et des accessoires de scène. Il connait un succès énorme à l'Exposition Universelle de 1900.

    Il commence alors à s''intéresser au verre et conçoit des petits objets, des vases et des sculptures à la technique de la cire perdue. Il s'essaie également au soufflage dans un moule en argent ciselé. Ses plus grandes créations en verre sont les flacons de parfum qu'il réalise du début du 20ème siècle.

     

     


    17 commentaires
  • Bon mois de septembre à tous !

    Ma citation du jour:

    Désolée je n'ai pas pu vous visiter hier, j'ai été mordu par une tique , la tête étant restée dans la piqure, il a fallu l'enlever par une petite opération, puis prise de sang pour dépister un risque éventuel de maladie de Lyme, je suis sous antibiotiques pendant 3 semaines, pris a temps comme c'est le cas il y a peu de risques, hier j'étais stressée et inquiète, aujourd'hui ça va mieux !

    Bouchée à la Reine d'Alsace

    C'est long à faire, mais que c'est bon !

    Ingrédients pour 8 personnes

    – 1 kg épaule de veau
    –  4 escalopes de poulet
    – 2 ou 3 carottes
    – 1 oignon
    – 1 bouquet garni
    – 1 boite de petites quenelles de veau
    – 1 boite de petites quenelles de volaille
    – 200 g champignons de Paris
    – 60 g beurre
    – 60 g farine
    – 25 cl de vin blanc
    – 1 litre bouillon
    – sel, poivre, muscade
    – 20 cl de crème
    – 8 bouchées à la reine feuilletées (boulangerie ou supermarché)

    Préparation:

    Eplucher et couper les carottes en rondelles.
    Mettre les viandes dans un faitout, avec les carottes, l’oignon et le bouquet garni. Couvrir avec le bouillon. faire cuire à petit feu, jusqu’à ce que la viande soit tendre, soit environ 1h30h. Retirer du feu, laisser refroidir un peu et filtrer le bouillon à travers une passoire.
    Laver, émincer et cuire les champignons dans une sauteuse, jusqu’à ce que l’eau soit évaporer.
    Dans une casserole faire fondre le beurre, ajouter la farine, laisser cuire un peu en remuant avec un fouet. Ajouter le bouillon, le vin blanc, laisser cuire 10 min, tout en continuant à fouetter pour éviter la formation de grumeaux.
      Désosser l'épaule de veau couper en cubes ainsi que les escalopes de poulet,  les mettre dans la sauce ainsi que les champignons et les quenelles.
    Assaisonner de sel, poivre et très légèrement de muscade.
    En dernière minute ajouter la crème, réchauffer doucement (mais attention, ça ne doit plus bouillir !).
    Préchauffer le four à 180° et réchauffer les croûtes feuilletées.
    Placer une croûte dans l’assiette et remplir avec la sauce. Servir de suite avec des nouilles ou des « spätzles.

    A servir avec du vin blanc d’Alsace : pinot blanc, tokay ou sylvaner.


    12 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique