• Bon jeudi !

    Pensée du jour:

     

     

    Les rites du jeudiLes rites du jeudi

     

    Les rites du jeudiLes rites du jeudi

     

    Les rites du jeudi

     


    9 commentaires
  • Pensée du jour:

     

    Charles-Marie LECONTE DE LISLE
    1818 - 1894

     

    Juin

    Les prés ont une odeur d'herbe verte et mouillée,
    Un frais soleil pénètre en l'épaisseur des bois,
    Toute chose étincelle, et la jeune feuillée
    Et les nids palpitants s'éveillent à la fois.

    Les cours d'eau diligents aux pentes des collines
    Ruissellent, clairs et gais, sur la mousse et le thym ;
    Ils chantent au milieu des buissons d'aubépines
    Avec le vent rieur et l'oiseau du matin.

    Les gazons sont tout pleins de voix harmonieuses,
    L'aube fait un tapis de perles aux sentiers,
    Et l'abeille, quittant les prochaines yeuses,
    Suspend son aile d'or aux pâles églantiers.

    Sous les saules ployants la vache lente et belle
    Paît dans l'herbe abondante au bord des tièdes eaux ;
    La joug n'a point encor courbé son cou rebelle,
    Une rose vapeur emplit ses blonds naseaux.

    Et par delà le fleuve aux deux rives fleuries
    Qui vers l'horizon bleu coule à travers les prés,
    Le taureau mugissant, roi fougueux des prairies,
    Hume l'air qui l'enivre, et bat ses flancs pourprés.

    La Terre rit, confuse, à la vierge pareille
    Qui d'un premier baiser frémit languissamment,
    Et son œil est humide et sa joue est vermeille,
    Et son âme a senti les lèvres de l'amant.

    O rougeur, volupté de la Terre ravie !
    Frissonnements des bois, souffles mystérieux !
    Parfumez bien le cœur qui va goûter la vie,
    Trempez-le dans la paix et la fraîcheur des cieux !

    Assez tôt, tout baignés de larmes printanières,
    Par essaims éperdus ses songes envolés
    Iront brûler leur aile aux ardentes lumières
    Des étés sans ombrage et des désirs troublés.

    Alors inclinez-lui vos coupes de rosée,
    O fleurs de son Printemps, Aube de ses beaux jours !
    Et verse un flot de pourpre en son âme épuisée,
    Soleil, divin Soleil de ses jeunes amours !

     


    12 commentaires
  • Bonne semaine à tous !

    Pensée du jour:

         Les arbres sont une source d'énergie subtile, d'illumination ou même de guérison.
         Ils sont un symbole ancestral de Beauté et de Liberté.
         De nombreuses traditions conseillent de parler aux arbres, de les toucher ou de méditer sous leur ombrage.

    Le chêne

    Symbolique:   

    Source inépuisable de force et de générosité. Symbole de majesté et attirant la foudre, c'est l'arbre sacré de la plupart des traditions.
    Pour les Grecs et les Celtes, le chêne représentait la force invincible et la longévité.
    -Force généreuse et solidité.
    -Communication entre le ciel et la Terre

     

    Légende: Abraham reçut les révélations de Yahvé auprés d'un chêne.
    C'est sous un chêne encore que Saint Louis, dans la forêt de Vincennes écoutait les doléances de ses sujets et rendait justice. L'arbre lui communiquait sa sagesse.
    Jeanne d'Arc, pendant sa jeunesse, écoutait les voix célestes qui se faisait entendre dans le chêne des fées qui trônait au centre du village de Domrémy.
    Emblème de l'hospitalité pour les Celtes qui l'adoraient tels les Grecs comme le temple vivant où demeuraient les nymphes. C'est pourquoi les bûcherons devaient être prudent lorsqu'ils coupaient un chêne. Le chêne était l'un des sept arbres sacré du bosquet des druides.


    13 commentaires
  • Un peintre,un tableau

    Pensée du jour:

    Un peintre,un tableau

    Jacob Abraham Camille Pissarro, dit Camille Pissarro, né à Charlotte-Amélie, sur l'île de Saint-Thomas, dans les Antilles danoises — aujourd'hui Îles Vierges des États-Unis —, le 10 juillet 1830 et mort à Paris le 13 novembre 1903, est un peintre impressionniste puis néo-impressionniste franco-danois.

    Connu comme l'un des « pères de l'impressionnisme », il peint la vie rurale française, en particulier des paysages et des scènes représentant des paysans travaillant dans les champs, mais il est célèbre aussi pour ses scènes de Montmartre, et ses scènes autour du Louvre et des Tuileries, où il descend. À Paris, il a entre autres pour élèves Paul Cézanne, Paul Gauguin,

    Vergers à Louveciennes - Camille Pissarro


    9 commentaires
  • Bon jeudi !

    Pensée du jour:

     

    Un Alsacien prend son petit déjeuner

     

    Un Alsacien prend son petit déjeuner (café, croissants, pain, beurre, confiture). 

     

    Un américain, ruminant son chewing-gum, vient s’asseoir à côté de lui. L’Alsacien l’ignore, mais l’autre entame la conversation : 

    – Vous les Alsaciens, vous mangez tout le pain ? 

    – Bien sûr.

    – Pas nous, répond l’américain (après avoir fait une grosse bulle). Chez nous, on ne mange que l’intérieur. On récupère les croûtes, on les recycle, on les transforme en croissants qu’on envoie en Alsace.

    Et il a un sourire plein de suffisance. L’Alsacien écoute en silence. L’américain insiste : 

    – Vous mangez de la confiture avec le pain ? 

    – Bien sûr. 

    – Pas nous, répond l’américain (claquant sa gomme entre ses dents). Nous mangeons des fruits frais, nous récupérons les épluchures, les pépins, on les recycle en confitures qu’on envoie en Alsace. 

    L’Alsacien demande alors : 

    – Et qu’est-ce que vous faites avec les préservatifs usagés ? 

    – Ben, on les jette, bien sûr. 

    – Pas nous, répond l’Alsacien avec un sourire suave. Nous, on les met dans un récipient, on les recycle, on les fait fondre, et on en fait du chewing-gum qu’on envoie aux américains.


    12 commentaires