• Bon mercredi !

    Noël dans la forêt

     

    Voici la nuit de Noël !

    Le soleil s'est couché derrière la montagne. Les sapins givrés agitent doucement leurs branches. Chacun regagne sa maison, portant une bûche dans la cheminée. Plus un bruit dans la forêt...
    Pourtant quelqu'un approche à grands pas. Ses bottes s'enfoncent sans bruit dans la neige : c'est le Père Noël !
    Mais qu'est-ce qui tombe de son sac ? Une pomme brillante, des noix dorées, de petits gâteaux de Noël... Oh ! Le gros sac est troué !
    " Venez voir ! ", hulule un hibou.
    Les animaux de la forêt s'approchent et emportent tout ce que le Père Noël a perdu sur le sentier. La seule chose que ne les intéresse pas : c'est une paire de souliers !
    " On pourrait les donner au nain de la forêt, propose le renard.

    - Bonne idée ! ", applaudit un petit lapin. Tous les animaux se dirigent aussitôt vers la cabane du nain. Lui aussi a décoré un beau sapin et allumé mille bougies autour de chez lui.

    " On a trouvé des souliers pour toi ! disent les animaux.
    - C'est gentil, remercie le nain. Mais où les avez-vous trouvés ?
    Le hibou raconte alors tout ce qui s'est passé.
    -Oh, oh ! réfléchit le nain. Il faut que j'aille voir ça tout de suite ! "
    Hop ! Il grimpe sur le dos du cerf et, peu de temps après, tous se retrouvent à côté des souliers.
    " Mais ils sont beaucoup trop grands pour moi ! s'écrie le nain. Portons-les plutôt à la vieille femme qui vit dans les bois. "

    "Bonne idée ! disent tous les animaux de la forêt.
    Portons les souliers à la vieille femme de l'autre côté du bois ! "
    Après une longue marche, les voici devant la maisonnette en bois. Le nain dépose les souliers devant la porte et tous vont se cacher derrière les arbres et les buissons.
    " J'ai entendu quelque chose, dit la vieille femme en ouvrant la porte. Qui est là ?
    Elle aperçoit alors les souliers :
    -Des souliers ? Je n'en ai jamais vu d'aussi beaux ! C'est sûrement le Père Noël qui me les a apportés ! "

    Puis elle rentre dans sa maison et essaie ses nouvelles chaussures : elles lui vont à merveille !
    Par la fenêtre, le nain et les animaux de la forêt la regardent sourire et danser lentement. Quelle bonne idées ils ont eue !
    Sur le chemin du retour, ils rencontrèrent le Père Noël, bien fatigué de sa tournée. Ils lui racontent aussitôt l'histoire des souliers.

    " Vous les avez portés chez la vieille femme ? dit le Père Noël tout heureux. Justement ! Ces souliers étaient pour elle et je n'arrivais pas à les retrouver.
    - Vous devriez vous reposer un peu, hulule le hibou.
    - Tu as raison, répond le Père Noël. J'ai tellement marché avec mon gros sac plein de cadeaux que je suis très fatigué..."
    Le nain frappe dans ses mains pour que tout le monde fasse bien attention :
    " Écoutez moi tous ! Je vais vous proposer quelque chose.
    - Ah, ah ! dit le hibou.
    - Je vous invite tous dans ma chaumière pour finir la nuit de Noël. Que chacun apporte une bougie !
    - Et des gâteaux à grignoter ", ajoute une souris.
    Quelle fête dans la cabane du petit nain ! Le Père Noël lui-même n'en a jamais vu de pareille.


    12 commentaires
  • Bon mardi !

    Histoire du sapin de Noël

    C'est au XIIe siècle que la tradition du sapin est apparue en Europe, dans la région de la vallée noire.

    Mais c'est en 1521 que le sapin ou arbre de Noël ou encore arbre du Christ a été mentionné pour la première fois... en Alsace..

    En 1546, on parle sérieusement d'arbres de Noël quand la ville de Sélestat en Alsace autorise à couper des arbres verts pour Noël, au cours de la nuit de la Saint Thomas, le 21 décembre.
    Au XVII et XVIIIe siècle on commence à voir des premiers sapins illuminés. A l'époque on utilisait des chandelles ou des noix remplies d'huile.

    Mais c'est au XIXe siècle que le sapin de Noël prend son essor en France.
    A la fin du XIXe siècle tout le pays l'a adopté.

    Aux états-unis,c'est à partir de 1880 qu'on a pu voir les premières décorations avec des ampoules électriques. La chose était malgré tout peu fréquente, car au au début du siècle le prix d'une guirlande d'ampoules représentait un salaire hebdomadaire moyen.

    De nos jours, rares sont les gens qui n'ont pas de sapin chez eux en période de fêtes.


    8 commentaires
  • Bonne semaine à vous !

     

     

     Les chaussons sous le sapin

     

    C'est à Saint Nicolas, qui a longtemps été le livreur des cadeaux des petits Lorrains et des petits Alsaciens, que l'on doit la tradition des souliers sous le sapin et des chaussettes accrochées au manteau de la cheminée pour recevoir les présents.

    Un malheureux bûcheron a dû se résoudre, un soir de Noël, à vendre ses trois petites filles pour ne pas les voir mourir de faim. Saint Nicolas passant par là s'émut de la situation et envoya par la cheminée trois bourses d'or ; l'une échoua dans un bas de laine qui séchait près de l'âtre, une autre roula dans un sabot, ce qu'il advint de la troisième ...
    ...et bien a ce qu'il paraît, les enfants qui déposent leurs chaussons devant la cheminée, la découvriront le matin de Noël !

     

     


    13 commentaires
  • Bon dimanche !

    Crèche de la Basilique de Marienthal (Bas Rhin)


    12 commentaires
  • Bon week end !

    Crèche de l'église Saint Joseph à Hengwiller (Bas Rhin)

     Entièrement réalisée par les mains d'un habitant de Hengwiller, cette crèche vaut le détour ! Elle représente à elle seule les 2/3 de la surface totale de l'église, lieu où elle vit paisiblement. D'une originalité extrême pour ce petit village, les habitants sont fiers de l'accueillir et de la voir s'illuminer. Inscrite dans le sentier des crèches Noélies, elle est visible tous les jours.

     
     

    8 commentaires