• Dimanche musique !

    Bon dimanche !

     

    Tous les dimanches seront musicaux, je inviterais à regarder les clips et écouter les chansons anciennes ou les nouveautés que j'aime, ainsi vous pourrez me dire si vous aimez aussi.

    Indochine - J'ai demandé à la lune


    9 commentaires
  •  

    Mon superbe réveillon de Noël chez ma fille Leslie !

     




    10 commentaires
  • Bon jeudi !

     

    Antonio Lucio Vivaldi né le 4 mars 1678 à Venise et mort le 28 juillet 1741 à Vienne, est un violoniste et compositeur italien.Vivaldi a été l’un des virtuoses du violon les plus admirés de son temps; il est également reconnu comme l’un des plus importants compositeurs de la période baroque, en tant qu'initiateur principal du concerto de soliste prêtre catholique, sa chevelure rousse le fit surnommer il Prete rosso, « Le Prêtre roux », sobriquet peut-être plus connu à Venise que son véritable nom.

    Les quatre saisons, l'automne

    L'automne commence par un allegro qui en fait "un ballo e canto dei villanelli-L'ubriaco".
     
    - Le premier mouvement est donc une danse paysanne en Fa majeur, toute en joie bucolique et pastorale devant des moissons.
    Le violon solo évoque les cabrioles de Bacchus avec de grands sauts d'octaves et des traits rapides dramatiques évoquant la bacchanale.
    - Le deuxième mouvement (Adagio-Dormienti ubriachi) décrit par contre le second quatrain, et transforme les chants d'ébriété en une douce quiétude.
    - Le dernier mouvement (la chasse) intervient brutalement au travers d'une danse populaire pesante, et les solistes décrivent les émois et la bête traquée et tuée.


    15 commentaires
  • Bon vendredi !

    Cette nuit j'ai rêvé de cette douce et délicieuse chanson, "Deux petits chaussons de satin blanc" (les aînés sans souviennent peut être, interprétée par André Claveau, paroles de Jacques Larue, musique composée par Charlie Chaplin pour son dernier film "les feux de la rampe qui raconte l'histoire d'un vieux chanteur de music-hall à la retraite qui veut à tout prix aider une jeune danseuse de ballet à apprendre à évoluer et à danser en public sans difficultés.

    Je vous laisse lire ces merveilleuses et émouvantes paroles, qui moi, me font toujours pleurer !

    Écoutez cet air
    C'est l'histoire banale
    De ce ver de terre
    Amoureux d'une étoile
    Histoire d'enfant
    Qui souvent fait pleurer
    Les grands

    {Refrain:}
    Deux petits chaussons de satin blanc
    Sur le cœur d'un clown dansaient gaiement
    Ils tournaient, tournaient, tournaient, tournaient
    Tournaient toujours
    Plus ils tournaient, plus il souffrait du mal d'amour
    Deux petits chaussons et par dessus
    Les plus jolis yeux que l'on ait vus
    Sous de longs cheveux légers, légers
    Et qu'il était bien obligé d'aimer

    Le nez vermillon
    Le chapeau sur la tempe
    Comme un papillon
    Sous les feux de la rampe
    Le soir, il jouait
    Mais tandis que les gens
    Riaient ...

    {Refrain:}
    Deux petits chaussons de satin blanc
    Sur le cœur d'un clown dansaient gaiement
    Ils ont tourné, tourné, tourné qu'un soir d'été
    Le cœur du clown trop essoufflé s'est arrêté
    Deux petits chaussons de satin blanc
    Sur le cœur d'un clown dansaient gaiement
    À vingt ans, l'on ne sait pas toujours
    Que même un clown, ça peut mourir d'amour !

     


    17 commentaires
  • Bon week end à tous !

     

    Comme il n'y a pas beaucoup de monde les week end je vais les zapper jusqu’à la rentrée, je vous dis donc à lundi !

    Je vous laisse avec cette jolie chanson de Céline Dion

     

     


    9 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique