• Bon vendredi !

     

    Amicalement vôtre  (The Persuaders!) est une série télévisée britannique en 24 épisodes de 50 minutes, diffusée entre le 17 septembre 1971 et le 25 février 1972 sur le réseau ITV.

    En France, la série a été diffusée à partir du 3 octobre 1972 sur la deuxième chaîne de l'ORTF.

     

    La série met en scène deux hommes riches et quelque peu désœuvrés : un aristocrate britannique, Lord Brett Rupert George André Sinclair, quinzième du nom, un beau parleur cultivé, habitant Londres, vivant de ses rentes, attaché aux traditions véhiculées par sa famille, et un homme d'affaires américain sorti des bas-fonds de New York, Daniel Wilde (surnommé « Danny »).

    Ils sont mis en contact par le juge Fulton, magistrat en retraite, qui a quelques comptes à régler avec la pègre, ce qui va les entraîner dans plusieurs missions périlleuses au cours desquelles ils devront démontrer tout le spectre de leur talent, Lord Brett Sinclair et son raffinement, sa subtilité et sa grande élégance conjugués au plus direct mais tout aussi efficace Danny Wilde. À noter que les traits de caractère des deux personnages jouent sur les clichés supposés des Anglais et des Américains (d'une certaine classe sociale).

    Générique

     

     

     


    14 commentaires
  • Bon jeudi !

    Bonanza est une série télévisée américaine en 430 épisodes de 45 minutes en couleur, créée par David Dortort et diffusée entre le 12 septembre 1959 et le 16 janvier 1973 sur le réseau NBC. C'est un western destiné à un public familial, qui a connu un succès considérable aux États-Unis, particulièrement entre 1964 et 1967 . Ses 14 saisons en font la deuxième plus longue série télévisée western.

     

    En France, la série a été diffusée à partir du 6 janvier 1965 sur la première chaîne de l'ORTF. Rediffusion à partir de 1988 dans l'émission Vive la télé sur La Cinq.

    La série se déroule à la fin du XIXe siècle (après la guerre de sécession) dans une petite ville (née du Gold Rush) du Nevada, Virginia City, et dans le ranch de la famille Cartwright, le Ponderosa situé en périphérie. La famille est formée d'un veuf, Ben Cartwright, et des trois fils qu'il a eu de trois mariages différents. L'action, comme celle de la plupart des séries télévisées western, est déclenchée par l'arrivée de visiteurs venus de l'extérieur, « qui viennent troubler l'harmonie organique du ranch et de la ville », et résolue par l'intervention de la famille Cartwright. La seule source de tension interne est la façon dont les habitants de Virginia City, définis comme de braves gens, sont susceptibles de céder au mal, contrairement aux Cartwright, moralement supérieurs.

    Générique

     


    12 commentaires
  • Bon mercredi !

    Les chevaliers du ciel ou Les Aventures de Tanguy et Laverdure est une série télévisée française en 39 épisodes de 26 minutes, dont 13 diffusés en noir et blanc sur la première chaîne de l'ORTF, créée par Jean Michel Charlier, d'après la bande dessinée de Albert Uderzo. La série a été diffusée à partir du 16 septembre 1967 sur la première chaîne de l'ORTF, puis sur la deuxième chaîne couleur.

    Cette série met en scène deux pilotes de chasse, les lieutenants Michel Tanguy et Ernest Laverdure. Tanguy est un pilote brillant et parfois héroïque, généralement soucieux des règlements et ne dérogeant aux règles que rarement et toujours pour de bonnes raisons, séducteur mais réservé, consciencieux et courageux, alors que Laverdure est un dragueur invétéré, excentrique et gaffeur tout en étant un excellent pilote.

    Générique

     

     

     


    15 commentaires
  • Bon mardi !

     

    Thierry la Fronde est un série télévisée d'aventures française en 52 épisodes de 25 minutes, diffusé du 3 novembre 1963 au 27 mars 1966 sur RTF Télévision puis sur la première chaîne de l'ORTF

     

    En 1360, le roi de France, Jean II, est prisonnier des Anglais, et le Prince de Galles, Édouard de Woodstock, fils aîné du roi d'Angleterre Édouard III, occupe une bonne partie du royaume de France.

     Un jeune seigneur solognot, nommé « Thierry de Janville », décide de résister aux Anglais, et se donne pour mission de délivrer son roi.

     Un jour, son intendant Florent de Clouseaules le trahit et, comptant mettre la main sur ses terres, le livre aux Anglais. Il est alors fait prisonnier dans son propre château. Comme il connaît bien les lieux, il ne tarde pas à s'évader avec l'aide d'un hors-la-loi.

     C'est ainsi que débutent ses aventures. Il parcourt la forêt et se constitue, au hasard des rencontres, une bande de compagnons prêts à tout pour l'aider dans sa tâche : Bertrand, Jehan, Pierre, Judas, Martin, Boucicault et Isabelle.

     Comme son arme favorite est la fronde, il se fait désormais appeler « Thierry la Fronde ».

    Générique

     

     

     

     


    15 commentaires
  • Bonne semaine a tous !

    Vous souvenez vous de ces séries télé qui ont charmées notre "jeunesse" ?, je vous en propose quelques unes que j'ai aimé, et vous ?

     

    Pause-café est une série télévisée dramatique française en six épisodes de cinquante-deux minutes, créée par Georges Coulonges, avec Véronique Jannot dans le rôle de Joëlle Pause-café Mazart, diffusée à partir du 12 février 1981 sur TF1.

     

    À partir du 16 avril 1982 diffuse, sur la même chaîne, une deuxième série sous le titre Joëlle Mazart, en six épisodes de cinquante-deux minutes et, dès le 12 janvier 1989, sous le nouveau titre Pause-café, pause tendresse, en huit épisodes de quatre-vingts minutes.

    Une jeune femme, Joëlle Mazart, exerce la profession d'assistante sociale en milieu scolaire. Elle gagne, dans la première saison, la sympathie des élèves d'un lycée de banlieue en leur offrant son écoute autour d'une tasse de café. Elle est face à un nouveau défi, dans la seconde saison, en convainquant les élèves d'un Lycée d'enseignement professionnel qu'ils n'ont pas été orientés vers une voie de garage. Dans la troisième saison, mariée et mère de famille, elle tente de concilier sa vie de famille et sa vie professionnelle.

    Générique

     

     


    18 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique