• Réserve naturelle nationale du massif du Ventron

    Bon jeudi !

    Pensée du jour :

    La réserve naturelle nationale du massif du Ventron est uneréserve naturelle nationale située à la fois en Alsace et en Lorraine (région Grand Est). Elle a été créée en 1989, dans le parc naturel régional des Ballons des Vosges , sur une superficie de 1 647,08 hectares.

    La table d'orientation panoramique du Grand Ventron (altitude 1204 m).

     

    Ferme de Felsach dans la réserve

     

    Réintroduit à partir de 1983, c’est le lynx qui régente la faune et les lieux sauvages du Ventron.

     

    Abri des Vintergés (Ventron)


    10 commentaires
  • Bon mercredi !

    Pensée du jour:

    Jour nouveau !

    Dehors, la nuit pâlissait déjà
    Mais, le jour n’était pas encore levé.
    Les cloches dans la vallée,
    Rythmaient lentement les heures,
    Leurs joyeux carillons s’élevaient
    Dans l’aube d’un matin douceur;
    A l'horizon, le timide soleil pointait…
    Un coq au loin chantait le réveil,
    Les bruits familiers, en sommeil
    Se faisaient entendre à nouveau,
    Pour accueillir le jour, qui était beau !

    Michelle


    8 commentaires
  • Bon mardi !

    Pensée du jour:

    Un poème et son auteur

    Ma participation au "Mardi poésie" chez Lady Marianne:http://www.ma-chienne-de-vie.com/

    Thème-fruits en toutes saisons:choix de Lady Marianne

     

    Léon-Pamphile Le May, né le 5 janvier 1837 à Lotbinière et décédé le 11 juin 1918 (à 81 ans) à Deschaillons, est un romancier, poète, conteur, traducteur, bibliothécaire et avocat québécois.

    Fruits mûrs

     

    Pamphile LeMay


    C’est août qui flambe. Au bois comme au champ tout est mûr.

    Le sauvage raisin offre son jus qui grise ;

    Le soleil a pourpré la pomme et la cerise ;

    La ronce est toute noire et l’airelle est d’azur.

     

    Fruits mûrs les seigles blonds que fauche l’acier dur,

    Les vierges du foyer dont l’œil doux électrise,

    Les brillants papillons dont le jardin s’irise,

    Les oiseaux dont les nids chantent le soir obscur.

     

    Et sous les grands vergers que la lumière lustre,

    Dans l’enivrante odeur, fruit mûr le poupon rustre

    Qu’une mère caresse et fait boire à son sein.

     

    Ah ! sur ma lèvre et dans mon cœur, quoi qu’on en dise,

    Devant tant de fruits mûrs qui s’offrent à dessein

    Je sens se réveiller l’antique gourmandise !

     


    12 commentaires
  • Le lundi on rit

    bonne semaine !

    Pensée du jour:

     


    15 commentaires
  • Bon dimanche !

    Michel Fugain & Le Big Bazar - Les Acadiens


    6 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires