• Une anecdote sur une oeuvre d'art

    Bonne semaine à tous !

     

    "Noyée sous les fleurs"

    Où l’on apprend qu’une statue peut porter le deuil.

     

    Paris, 1838. La place de la Concorde à Paris s’est embellie. Huit nouvelles statues l’entourent, chacune symbolisant une grande ville de France. James Pradier a été choisi pour sculpter la femme représentant la ville de Strasbourg. La forteresse qu’elle porte sur sa tête symbolise la ville.
    L’artiste est alors loin d’imaginer le destin que va connaître son œuvre…

     James Pradier, Allégorie de la ville de Strasbourg, 1838, place de la Concorde, Paris

    En effet, une trentaine d’années plus tard, en 1871, les Français perdent la guerre contre les Prussiens. Les régions d’Alsace et de Lorraine sont annexées par l’Allemagne. Au grand désespoir des perdants, Strasbourg passe de l’autre côté de la frontière.

    La France est en deuil et compte bien l’exprimer ! L'Allégorie de la ville de Strasbourg de Pradier devient le mémorial des contrées perdues.
    Des témoignages évoquent une sculpture recouverte d'un voile noir. Les Parisiens éplorés la noient littéralement sous les fleurs et les drapeaux. On se le promet : tout cela sera enlevé un jour ! En entrant dans la Première Guerre mondiale, le pays compte bien ramener en son sein ses territoires chéris.

    Allégorie de la ville de Strasbourg, voilée de crêpe, illustration pour La Débâcle d'Émile Zola,1906, gravure

    Voilà qu'en 1918, après presque 50 ans de deuil et une nouvelle guerre, la France reprend les régions tant désirées. Quel soulagement ! Pour fêter l'événement, on rend un hommage mérité à L'Allégorie de la ville de Strasbourg.

    Agence photographique Rol, Allégorie de la ville de Strasbourg, 17 octobre 1918, Bibliothèque nationale de France, Paris

     
     
     
     
    « C'est le printemps !Anecdote sur une oeuvre d'art »

  • Commentaires

    14
    Lundi 21 Mars 2016 à 21:18
    Très sympa anedocte très douce nuit gros bisous caty
    13
    Lundi 21 Mars 2016 à 21:15

    Bonsoir nous venons vous souhaiter une agréable soirée une très belle semaine gros bisous de toute l'équipe Mélanie  nous excusons de ne pas passer très souvent  vue  les actualités actuelles pas trop le temps de s'attarder sur vos blogs

    12
    Lundi 21 Mars 2016 à 13:26

    merci pour tout cela que je ne connaissais pas!!

    bon debut de semaine et bisous

    vive le printemps

    11
    Lundi 21 Mars 2016 à 11:24

    Bien ton article bon lundi bisous

     

    10
    Lundi 21 Mars 2016 à 10:25

    Kikou Mamy Kool, 

    quelle histoire, comme si on avait besoin de guerres pour vivre . Pff les hommes sont cruels.

    Une petite pause avant d’aller laver les vitres des chambres.

    Le repassage est fait, je dois aller ranger la lessive , mais ça va vite, lol.

    Une journée grise et humide aujourd’hui .

    Passe un bon lundi, gros bisous.

     

    Nadine

    9
    Lundi 21 Mars 2016 à 09:05

    Bonjour MamyKool

    Mais pourquoi toutes ces guerres, ne pouvons nous pas vivre en paix c'est quand même plus agréable

    Je te souhaite une bonne journée, bisous

    8
    Lundi 21 Mars 2016 à 08:54

    Très intéressante cette anecdote que je ne connaissais pas ! Merci à toi pour la découverte. On apprend tous les jours quel que soit notre âge et ça, j'aime !!!!

    Belle semaine à toi Mamykool, bisous à demain.

    7
    Lundi 21 Mars 2016 à 08:33

    Bonjour Michelle, une belle anecdote que je ne connaissais pas !!

    Merci Michelle, bon début de semaine gros bisous Rozy

    6
    Lundi 21 Mars 2016 à 08:23

    Bonjour Mamykool

    Merci de nous raconter cette histoire , belle statue.

    Bonne journée, bisous

    5
    Lundi 21 Mars 2016 à 06:49

    Merci de nous avoir conté ce moment d'histoire qui a donné naissance à cette très belle statue dans son très beau cadre de la place de la Concorde. Je suis restée une parisienne dans l'âme tant j'aime ma ville de naissance. Bises

    4
    mireille du sablon
    Lundi 21 Mars 2016 à 06:39

    ...il fallait marquer ses sentiments à l'époque, bien trouvé!

    Bises du jour de Mireille du Sablon

    3
    Lundi 21 Mars 2016 à 06:38

    Bonjour Mamykool

    Ton billet est fort intéressant , j'ai apprécié lire cette anecdote .

    Je te souhaite une belle journée .

    De gros bisous 

    2
    Lundi 21 Mars 2016 à 06:35
    lavandine

    Voilà une anecdote que je ne connaissais pas.

     

    Gros bisous et agréable lundi !

    1
    Lundi 21 Mars 2016 à 06:17

    Bonjour très matinal Mamykool !

    Ah c'est une anecdote quelque part bien jolie que cette Allégorie reçoit dans ses mouvements ! Elle est magnifique !!!

    Bisous et 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :