• Parcs et serres extraordinaires

    Le parc Majolan.

    Le Parc de Majolan est un parc de la commune de Blanquefort en Gironde.

    Il a été réalisé sur une dizaine d’années, de 1870 à 1880, par le paysagiste Le Breton, dans le goût romantique baroque, sur un terrain qui n’était alors qu’un marécage 

    Le parc est une illustration grandeur nature du savoir-faire des architectes, ingénieurs, artisans et artistes de la fin du XIXe siècle. Parti du néant, une zone marécageuse de 20 hectares, 150 000 m3 de terre furent dégagés à la pelle afin de créer un lac de 4 hectares à partir de la Jalle traversant le lieu et de donner forme aux différents endroits du parc. Les grottes artificielles (réalisées à la chaux, comme les ruines) et les canyons, sont des merveilles d’ingéniosité hydraulique avec leurs fontaines et leurs geysers d’eau, et de maîtrise de l’art des rocailleurs.

    Les nombreux ponts répondent chacun à une architecture et à une technique : en lianes, de style gothique, en faux bois (une sorte de béton ornementé), en fer forgé...

     


    6 commentaires
  • Bon jeudi !

    Le jardin botanique de Metz

    Le jardin botanique de Metz, est un parc paysager de 4,4 hectares acheté par la ville de Metz en 1866 à la baronne de l’Espée, après avoir appartenu à différents notables de la ville. Le jardin botanique de Metz fait également partie du réseau transfrontalier Jardins sans limites.

    Le pavillon « Frescatelly », situé au centre du jardin, était autrefois une résidence d’été, construite en 1719 par Philippe d’Aubertin de Bionville. Il abrite actuellement la direction du Service des espaces verts et du cadre de vie.

    Les serres datent de l’exposition universelle de 1861 et sont l’œuvre du ferronnier messin Pantz.

    Le parc est transformé par Demoget, architecte de la ville .

    Il prend part à une immense promenade continue comprenant le plan d'eau, la place de la République et l’Esplanade, le parc municipal du Saulcy, les rives de la Moselle avec le canal et le bras morts de la rivière, dont la surface globale atteint 429 hectares.

    Le parc abrite un ensemble d’arbres rares et remarquables dont certains, vieux de cent cinquante ans et quelques-uns qui pourraient dater de la fin du XVIIIe siècle : Sophora japonica, cyprès chauve, trois ginkgo biloba, hêtres, platane, sequoiadendron, plaqueminier de Virginie… Certains possèdent des dimensions considérables, dont quatre spécimens dépassent les 4,60 m de circonférence. Toute une collection de cultivars est à observer en se promenant dans les sentiers : tulipier de Virginie 'variegata', hêtre pleureur et pourpre, peuplier fastigié, érable plane 'cucullatum'…

    Deux bassins l’agrémentent, reliés par un ruisseau, où s’ébattent cygnes et autres volatiles. Des bronzes animaliers sculptés par Christophe Fratin, artiste messin du XIXe siècle, ornent le jardin.

     

     

      


    7 commentaires
  •  

    Bon mercredi !

    Le parc de l'orangerie à Strasbourg

    Le parc de l'Orangerie est un des principaux parcs publics de la ville de Strasbourg en. Il est situé en face du Conseil de l'Europe et proche des autres institutions européennes dans le quartier dit de l'Orangerie. Sa superficie est de 26 hectares.

    L'origine du parc de l'Orangerie remonte au XVIIIe siècle. Durant le Grand Siècle XVIIe siècle, Le Nôtre créateur des jardins de Versailles avait déjà dessiné les allées principales du parc.

    Le parc abrite un lac et diverses attractions : un zoo, un élevage de cigognes, le Buerehiesel : une maison à colombages de Molsheim qui a été achetée, démontée et transportée pour Exposition industrielle de 1885. Le Buerehiesel est aujourd'hui un restaurant réputé.

     


    7 commentaires
  • Bon mardi !

    La photo mystère !

     Je m'appelle Kissibou, au cours de vacances passées à Frontignan, je prends la pause avec la boisson apéritive favorite de Mamie Cool qu'elle boit avec modération bien sûr !

    Il n'y a que Mimi de Bruges, http://mes-histoires-de-randos.over-blog.com/ qui a trouvé la réponse  bravo !


    9 commentaires
  •  

     

    Clin d'oeil du lundi

     

    Je vous présente un tableau fait par mon gendre Frank, il est magnétique et il est accroché dans mon salon, j'y est mis mes photos préférées

    La première photo c'est mon fils avec ma petite fille Emilie, la seconde en haut ce sont Lara et Maxime avec leur Mamie Cool, la troisième c'est Doom, le Pacha de ma fille Vanessa, un Maine Coon de 3 ans que j'adore, la quatrième c'est ma petite fille Chloé, la cinquième c'est Maxime et Lara avec moi et la sixième ? et bien c'est la devinette du jour, pourquoi est ce que j'aime cette photo avec ce petit ourson et cette bouteille ? à vous de me le dire, réponse demain, celles et ceux qui auront deviné seront cités ici et recevront une jolie carte postale de ma belle Alsace à condition bien sûr de me donner leur adresse.

     

     

     

    Clin d'oeil du lundi

    Pour la réponse !


    6 commentaires