• Bon mercredi !

    Le col du Donon se situe au pied du sommet vosgien de même nom, le Donon, qui le domine de près de 300 m. C'est un lieu important de la Seconde Guerre Mondiale.

    C'est dans cette région des Vosges que les passeurs sont venus en aide efficacement aux évadés prisonniers de guerre. L'oppression des populations engendre toujours la réaction et la solidarité donnant naissance à la résistance.

    Dans de nombreux villages, bûcherons, cheminot, enseignants, religieux et autres se sont mobilisés, des filières se sont organisées ; d'autres ont agi seuls en prenant de gros risques, ils ont réussi à faire traverser la frontière à un grand nombre d'évadés de guerre, des réfractaires aux incorporations de force ou de STO. Certains ont payé de leur vie, incarcérés dans les camps de représailles.

    Le monument des évadés et passeurs a été inauguré en 1960,la nécropole a été créée en juin et juillet 1920 et définitivement aménagée en octobre et novembre 1923, un monument en grès porte les inscriptions « Combats du Donon 21-22 août 1914 - Aux Officiers, Sous-Officiers et Soldats ». Il a été inauguré en août 1921,

    Une fontaine et une statueen pierre se trouvent au sommet du col du Donon.

    Non loin du monument des évadés et des passeurs il est possible d'admirer une fermeture éclair en bois.

     

     

     


    11 commentaires
  • Bon mardi !

    La dénomination Vallée de la Bruche désigne en France le bassin de la Bruche, frôlant la Lorraine, la Vallée de la Bruche aux eaux vives est très forestière. Et le devient de plus en plus en raison de la déprise agricole (résineux en plantations denses sur les pentes raides, feuillus dans les vallons). "Alpages vosgiens", les chaumes à l'herbe feutrée servent de pâturages de juin à l'automne. Souvent enneigés, en hiver ils sont colorés au printemps par la floraison d'espèces résistant à des conditions climatiques assez rudes.

    Les Vosges, c’est au sud, au nord, c’est aussi au centre … de l’Alsace, à quelques coteaux de la Route des vins. La Vallée de la Bruche y est nichée, merveilleux pays façonné par la Nature, par l’Histoire, par les hommes qui y ont laissé leur empreinte et par ceux dont le talent la font vivre aujourd’hui.


    11 commentaires
  • Bonne semaine à tous !

    la Vallée de Munster, où une faune et une flore exceptionnelles s’épanouissent sur les crêtes, dans les cirques glaciaires.
    Pensées des Vosges, campanules, lys martagon au parfum subtil, tapis de jonquilles et d’arnica... Chamois et lynx peuvent être aperçus dans la vallée, sans compter les robustes vaches vosgiennes à la robe blanche et flanc noirs, qui donnent naissance au célèbre fromage de Munster, au caractère si affirmé.

    Le village de Munster est le siège du Parc Naturel Régional des Ballons des Vosges, et vit au rythme de ses festivités : transhumance du bétail vers les prairies d’alpage,festival de jazz renommé,fêtes des jonquilles ou les fermes de Noël qui vous ouvrent leurs portes.

     La Vallée de Munster... Spectacle intemporel d’un panorama exceptionnel L’avant vallée relie en douceur la plaine d’Alsace au massif vosgien. La majesté du vignoble côtoie ici l’authenticité des villages. Longue de 30 km, la Vallée de Munster embrasse un paysage des plus variés.
    Versants escarpes, lacs d’origine glaciaire, sommets arrondis, hautes chaumes.., autant de richesses naturelles à découvrir le long des multiples sentiers balisés qui s’échelonnent de forêts en prairies.
    Promeneurs et randonneurs y sont invités à observer une flore et une faune exceptionnelle... et à faire parfois la rencontre d’un chamois !
    L’hiver, tous en piste ! La Vallée de Munster déroule son tapis de neige à l’attention de tous les amateurs de glisse, quelle que soit leur spécialité ski alpin, de randonnée et de fond, raquettes, surf, luge... Et avec ses cinq centres de ski, tout est réuni pour ravir petits et grands, skieurs ou non.

     

     


    16 commentaires
  • Bon dimanche !

    Montage gourmand


    8 commentaires
  • Montage


    11 commentaires