• Bon mercredi !

    Pensée du jour:

    Mon poème


    8 commentaires
  • Bon mardi !

    Pensée du jour:

    Un poème et son auteur


    Fidèles hirondelles -  (Sully Prudhomme)

     

    1
    Toi qui peux monter solitaire
    Au ciel, sans gravir les sommets,
    Et dans les vallons de la terre
    Descendre et planer dans l'air,

     
    2
    Toi qui, sans te pencher au fleuve
    Où nous ne puisons qu'à genoux
    Peux aller boire, avant qu'il ne pleuve
    Au nuage trop haut pour nous ;

     
    3
    Toi qui pars au déclin des roses
    Et reviens au nid printanier,
    Fidèle aux deux meilleures choses :
    L'indépendance et le foyer.

     

    4.
    Comme toi, mon âme s'élève
    Et tout à coup rase le sol
    Elle suit avec l'aile du rêve
    Les beaux méandres de ton vol.


     


    S'il lui faut aussi des voyages,
    Il lui faut son nid chaque jour,
    Elle a tes deux besoins sauvages :
    Vivre libre dans
     l'intense amour.

     

     


    8 commentaires
  • Bonne semaine à vous !

    Pensée du jour:

    La légende de la pâquerette

    La légende de la Pâquerette ... au coeur d'or !

    Guidés par une étoile, à Bethléem, un jour

    Des mages d’Orient, inspirés par des anges,

    Aux genoux d’un enfant enveloppé de langes,

    Vinrent se prosterner, le cœur rempli d’Amour.

     

    Des bergers, qui paissaient leurs troupeaux à l’entour,

    Entendant, dans les airs, des murmures étranges

    « Echos des chants sacrés des célestes phalanges »

    Dans l’étable en ruine entrèrent à leur tour.

     

    Les trois Mages avaient, l’Ecriture les nomme,

    De l’encens pour le Dieu, de la myrrhe pour l’homme,

    Et, symbole divin, des trésors pour le Roi.

     

    Les pâtres, pour présents, portaient des Pâquerettes,

    Qui venaient d’entr’ouvrir leurs blanches collerettes.

    Mais ils avaient au cœur l’Amour avec la foi.

     

    Aux pieds du nouveau-né, l’un des Mages s’empresse

    De brûler son encens aux suaves senteurs ;

    Le Roi Gaspard répand la myrrhe avec largesse ;

    Melchior fait briller l’or aux fauves lueurs.

     

    Les bergers, à genoux, voyaient avec tristesse

    Cette adoration, et l’œil mouillé de pleurs :

    «  Ces Rois » se disaient-ils « vont, avec leur richesse

    «  Nous faire oublier, nous, qui n’avons que des fleurs ! »

     

    Comme s’il eût compris cette pensée amère,

    L’enfant pousse du pied une superbe aiguière,

    Prends une fleur des champs, la baise, et puis s’endort.

     

    C’est depuis ce jour-là, que l’humble Pâquerette,

    Autrefois toute blanche, a, sur sa gorgerette,

    Une Auréole rose et l’étamine d’Or

     


    17 commentaires
  •  

    Vanessa Paradis - Marilyn & John


    4 commentaires
  • Un peintre, un tableau

    Bon week end !

    Pensée du jour:

    Un peintre, un tableau

    Iovka Mechkarova 

    La peintre bulgare Iovka Mechkarova est né le 12 janvier 1976 dans la ville de Kalofer en Bulgarie.
    Elle est diplômée en éducation artistique pour les arts appliqués de la ville de Troyan en 1995.


    10 commentaires