• Bon mardi !

    Pensée du jour:

    ****

    Ma participation à "Mardi poésie"chez Lady Marianne:

     http://www.ma-chienne-de-vie.com

    J'ai choisi le thème "le printemps" car demain  il sera là !

    Premier sourire de printemps

    Théophile Gautier

    Tandis qu’à leurs œuvres perverses
    Les hommes courent haletants,
    Mars qui rit, malgré les averses,
    Prépare en secret le printemps.

    Pour les petites pâquerettes,
    Sournoisement lorsque tout dort,
    II repasse des collerettes
    Et cisèle des boutons-d’or.

    Dans le verger et dans la vigne,
    II s’en va, furtif perruquier,
    Avec une houppe de cygne,
    Poudrer à frimas l’amandier.

    La nature au lit se repose ;
    Lui, descend au jardin désert
    Et lace les boutons de rose
    Dans leur corset de velours vert.

    Tout en composant des solfèges
    Qu’aux merles il siffle à mi-voix,
    II sème aux prés les perce-neige
    Et les violettes au bois.

    Sur le cresson de la fontaine
    Où le cerf boit, l’oreille au guet,
    De sa main cachée il égrène
    Les grelots d’argent du muguet.

    Sous l’herbe, pour que tu la cueilles,
    II met la fraise au teint vermeil,
    Et te tresse un chapeau de feuilles
    Pour te garantir du soleil.

    Puis, lorsque sa besogne est faite,
    Et que son règne va finir,
    Au seuil d’avril tournant la tête,
    II dit : « Printemps, tu peux venir ! »

    Théophile Gautier (1811-1872)


    6 commentaires
  • Et bonne semaine !

    Pensée du jour :

    ****

    Deux asticots se retrouvent dans une pomme :
    - Tiens ! Je na savais pas que vous habitiez le quartier !

    ***

    La maman d'Émilie n'est pas contente.
    - Regarde, le lait a débordé, je t'avais pourtant demandé de regarder ta montre.
    - Mais je l'ai fait, il était exactement 8H10 quand le lait a débordé ! 

    ***

    Une mère dit à son garçon :
    -N'oublie pas que nous sommes sur terre pour travailler.
    - Bon, alors moi, plus tard je serai marin !

    ***

     
    Je suis inquiet, je vois des points noirs.
    - Tu a vu l'oculiste ?
    - Non, des points noirs ! 

    ***

    Si la tour de Pise penche vers la gauche, c'est qu'il va pleuvoir.

    Si elle penche vers la droite, c'est que vous arrivez par l'autre côté de la rue !

    ***

     

    Quelle est la différence entre la statue de la liberté et une vieille chemise pas lavée ?
    La statue de la liberté est colossale alors que la chemise est sale au col.

    ***

    Une dame invite son amie à prendre le thé. Son amie arrive et dit :
    - Hello !
    Et la dame répond :

    - Elle chauffe !

    ***

    Comment appelle-t-on un nain qui sort d'une boulangerie avec une baguette?

    Un agenda... car c'est un petit qu'a le pain.

    ***

    La Maîtresse de Maison s'étonne de voir sa femme de ménage essuyer les vitres avec un mouchoir.
    - Pourquoi n'utilisez-vous pas un chiffon ?

    - Mais madame, c'est un mouchoir à carreaux !

    *** 

     


    20 commentaires
  •  

     

    Bon dimanche !

    Pensée du jour:

    Florent Pagny - La beauté du doute


    10 commentaires
  • Bon week end !

    Pensée du jour :

    ****

     Ma participation au "Tableau du samedi" chez Lady Marianne: 

     http://www.ma-chienne-de-vie.com

    Thème-maternité: choix d'Amande Douce

     

    Mary Stevenson Cassatt, dite Mary Cassatt , née le 22 mai 1844 à Allegheny, Pennsylvania en Pennsylvanie et morte le 14 juin 1926 au Mesnil-Théribus en France, où elle est enterrée, est une peintre et graveuse américaine


    17 commentaires
  • Bon vendredi !

    Pensée du jour:

    ****

    La légende du myosotis

    Son nom étrange évoque le monde animal comme bien d'autres fleurs...En effet, le nom grec de myosotis est une combinaison demyos, « souris » et otis, « oreille »qui signifie "oreille-de-souris". et donc ce surnom renvoie à l'aspect duveteux et à la forme arrondie des feuilles.

    ****

    Il y a bien longtemps, une plante fine et élégante redressait péniblement ses tiges alourdies par l’orage qui venait de sévir. Après quelques étirements, enfin ses fleurettes diaphanes se tournèrent vers le soleil réapparu. A leur grand étonnement, elles s’aperçurent qu’elles se trouvaient en dessous mais alors juste en dessous d’un arc-en-ciel.

    Elles en avaient déjà vu, bien sûr, mais loin, à l’horizon. Il leur sembla bien que les lois naturelles aient été quelque peu bousculées mais pourquoi s’en étonner ?

    Bavardes, elles se mirent à lui conter tous les potins du jardin : Mollo, l’escargot avait repeint sa coquille couleur abricot ; La coccinelle point 5, la coquette, se frottait sans cesse les élytres pour les rendre luisantes ; Mimi, la fourmi, avait livré un des œufs, si précieux à demi cassé et mal lui en avait pris.

    Les rayons du soleil, vainqueurs des nuages, diffusaient une chaleur plus forte et l’arc-en-ciel sentit qu’il palissait. Juste avant de disparaître, il cria à ses amies : « Je reviendrai, ne m’oubliez pas. »

    Les fleurettes étaient toutes tristes de son départ, et c’est alors qu’elles s’aperçurent avec ravissement qu’elles étaient, à l’instar de leur ami, tout irisées.

     

    Depuis ce jour, les gens désignent les myosotis par le joli nom de « Ne m’oubliez pas », ce qui est plus poétique que « oreilles de souris » leur ancienne appellation.

    ****

    Le myosotis symbolise fidélité, limpidité, pureté et harmonie du monde.Il évoque l'amour vrai et éternel (ou du moins grandissant)Par ailleurs il est devenu l’emblème de causes appelant aux souvenirs.(emblème maçonnique, d'Alzheimer, enfants disparus, génocide arménien...etc..)


    19 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires