• Bon mercredi !

    Le pitaya.

     Le pitaya également connu sous le nom de « fruit du dragon »  est le fruit de différentes espèces de cactus.
    Le pitaya mesure une dizaine de centimètres et pèse environ 350 grammes. Sa chair est comestible et ressemble par sa texture et la présence de petits pépins noirs à celle du kiwi, avec un goût cependant beaucoup plus doux.

    L’expérience de manger un pitaya est proche de celle du kiwi. On le mange cru. Les graines ont la taille des graines de sésame et sont disséminées dans la pulpe. Elles sont donc absorbées avec le fruit. On peut en faire du jus ou du vin ; la grosse fleur du pitaya est aussi comestible et on peut en faire du thé.

    Encore pratiquement inconnu en France en 1995, le pitaya fait désormais partie intégrante de l’offre en fruits tropicaux des grandes surfaces.


    16 commentaires
  • Bon mardi !

    La barbadine.

     La barbadine fait partie de la famille des Passiflores et c'est le fruit de cette liane tropicale.Originaire d'Amérique du sud ou d'Amérique Centrale, elle est arrivée aux Antilles vers la fin du XIXe siècle.

    La barbadine est le plus gros des fruits de la passion : 10 à 30 cm de long, 7 à 15 cm de diamètre. C’est une plante grimpante qui peut atteindre 45m de haut. Elle se distingue des autres lianes par sa tige quadrangulaire ailée et son gros fruit ovale à la peau épaisse et vert jaune à maturité.

    On utilise sa pulpe pour confectionner du sirop, du jus et des confitures. La racine, les feuilles sont aussi utilisées. Aux Antilles les graines de la Barbadine servent à préparer des cocktails, et des punchs très parfumés.

    Les fruits et les bourgeons des feuilles peuvent être utilisés comme calmant Les feuilles seraient utilisées dans le cas de douleurs articulaires.

     


    13 commentaires
  • Bonne semaine à vous !

    Une semaine consacrée à des fruits exotiques très peu connus voir pas du tout, une belle découverte qui j'espère vous plaira.

    Le tamarillo ou tomate en arbre

    Originaire de la Cordillère des Andes, en Amérique du Sud. On le connaît pour son fruit rouge ou rose-orangé de la forme et légèrement plus gros qu’un œuf de poule, pour lequel on le cultive.

    L'arbre à tomates peut mesurer jusqu'à 4 à 5 m de haut. Ses feuilles mesurent environ 30 cm de long.

    Le fruit, dit aussi « tomate en arbre », est de forme ovale et mesure 5 à 10 cm de long. Sa peau est lisse et satinée. La chair renferme de nombreux petits pépins noirâtres.

    La chair du fruit mûr est aromatique et acidulée. On la mange crue, à la cuillère, ouverte en deux avec du jus de lime et du sucre. On peut également en faire de la confiture ou de la gelée, sucrée ou salée. Le jus de tomate en arbre est aussi utilisé pour faire les sauces piquantes en le mélangeant au piment.

    Les fruits exotiques

     


    15 commentaires
  • Bon dimanche !

    Le roitelet huppé

     

    Le Roitelet huppé est un des plus petits oiseaux d'Europe avec une taille de 9 cm environ et un poids de 4 à 7 grammes, constamment en mouvement, son poids lui permet d'atteindre les rameaux les plus fins. Il inspecte branches et rameaux de conifères, en hauteur de préférence, au besoin, il descend et cherche sa nourriture même au sol mais ne consomme que ce qui est visible, y compris des graines, sans chercher à soulever les feuilles ou à fouiller les écorces qu'il se contente de sonder. Par temps chaud, il peut aussi cueillir la nourriture en voletant, sans se poser. La quantité consommée varie de 7-9 g au double ou au triple en période froide ou lors des migrations.


    11 commentaires
  • Bon week end 

    Le chardonneret élégant

    On trouve le chardonneret élégant dans toute l'Europe, il vit dans les vergers, parcs, jardins et autres lieux cultivés, mais en automne et en hiver, il recherche les chardons, donc il préfère les bords des routes et les terrains en friche.Dès le mois d'août il se regroupe en bandes de congénères de la même espèce, dans les espaces à découvert et les cultures, recherchant la proximité des mares et des ruisseaux.
    Son chant est un gazouillis fluide et répété dont les "sticlitt" et les "didelitt" s'entremêlent.

    Il est assez gracieux, très sociable et son vol est onduleux et dansant.

    Le chardonneret élégant


    14 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique