• Bon dimanche !

    Les galettes de pomme de terre

    pour 4 personnes

    1 kg de pommes de terre
    3 oeufs
    sel
    persil
    1 oignon
    100 g de farine
     



    Epluchez les pommes de terre, coupez de fines lamelles, passez les au hâchoir à viande.
    Ajoutez les autres ingrédients et mélangez le tout.
    Formez des galettes avec une cuillerée à soupe bien remplie,
    Glissez-les dans une poêle contenant de l'huile chaude et tassez-les avec la cuillère.
    Dorez-les des 2 faces.

    Les galettes se mangent croustillantes avec une salade verte.


    11 commentaires
  • Bon week end !

    La tarte aux myrtilles

    250 g de pâte brisée
    750 g de myrtilles
    3 cuillères à soupe de sucre
    1 oeuf
     



    Garnir un moule à tarte avec la pâte.
    Versez les myrtilles dans le moule.
    Mélangez le sucre avec l'oeuf.
    Verser le mélange ainsi obtenu dans le moule.
    Laisser cuire dans un four à température moyenne (180°c ou thermostat 6) pendant 30 minutes.


    11 commentaires
  • Bon vendredi !

    Cuisses de Dames, en alsacien "Schenkele"

     

    500 g de farine
    250 g de sucre
    4 oeufs
    125 g de beurre
    150 g d'amandes en poudre
    un verre liqueur de kirsch

    100 g de sucre parfumé à la cannelle


    Dans une terrine, battre les oeufs avec le sucre.
    Ajouter la poudre d'amandes, le beurre fondu et le kirsch, puis peu à peu la farine.
    Façonner de petits bâtonnets de la grandeur d'un pouce.
    Plongez les dans un bain d'huile chaude, laissez dorer de chaque coté.
    Egouttez et saupoudrez avec le mélange sucre cannelle.

     


    19 commentaires
  • Bon jeudi !

    La tarte flambée

     

    Au contraire du Baeckeoffe, qui est d’origine urbaine et relativement bourgeoise, la tarte flambée remonte à l’habitude des paysans de faire cuire leur pain toutes les deux ou trois semaines. C’était alors une petite fête et, pour la marquer, on étalait la pâte qui restait après la préparation des miches, on la recouvrait de fromage blanc, d'oignons et de lardons et on passait le tout pendant quelques minutes au four. On présentait ensuite chaque tarte flambée sur une plaque de bois de boulanger et on la découpait en rectangles ; après avoir rapidement détaché les bords un peu noircis, chacun roulait sa part et la mangeait brûlante avec les doigts. C'est d'ailleurs toujours ainsi que les Alsaciens la mangent, même au restaurant : avec les doigts.


    500 g de pâte à pain
    250 g de fromage blanc
    25 cl de crème épaisse
    2 gros oignons
    100 g de très petits lardons fumés
    1 cuillerée à soupe d'huile
    sel
    poivre


    Préchauffez le four à la température la plus chaude.
    Hachez les oignons. Mélangez bien le fromage blanc et la crème.
    Assaisonnez de sel, de poivre.
    Etalez la pâte le plus finement possible, posez-la sur une plaque beurrée.
    Etalez sur la pâte le mélange crème fromage.
    Parsemez la surface de la pâte d'oignons et de lardons.
    Arrosez avec l'huile.
    Faites cuire pendant 10 minutes.

     


    13 commentaires
  • Bon mercredi!

    Plat typiquement alsacien le baeckeoffe

    Le Baeckeoffe 

     Le samedi, dans les familles un peu à leur aise, la maîtresse de maison préparait le baeckeoffe. On laissait mariner puis, avant de partir pour l’église, on déposait la terrine chez le boulanger pour qu’il la fît cuire dans son four après la cuisson de ses pains alors que le four refroidissait; cela pouvait durer jusqu'à trois heures. D´autres sources font état d´un plat du lundi, jour de lessive en Alsace, qui était un jour chômé pour les boulangers. La ménagère déposait son Baeckeoffe chez le boulanger avant de faire sa lessive au lavoir, et le récupérait une fois sa lessive terminée. Les trois viandes utilisées représentaient les traditions religieuses en Alsace, le bœuf pour les catholiques, le porc pour les protestants et l´agneau pour la religion juive très présente en Alsace.

     

     

    Pour 4 personnes

    500 g d'épaule de porc
    500 g d'épaule d'agneau
    500 g de paleron de boeuf
    500 g de pommes de terres
    1 petit oignon émincé
    3 gousses d'ail
    1 bouquet garni
    3 feuilles de laurier
    Sel
    4 clous de girofle
    1/2 litre de vin blanc sec (Riesling)
    1 cuillère à soupe d'huile
    eau
     



    Dans une terrine disposez dans le fond une couche de pommes de terre émincées (3 mm d'épaisseur).
    Puis la viande, le bouquet garni, l'oignon, l'ail, les clous de girufles, les feuilles de laurier.
    Saler, recouvrir avec le reste de pommes de terre.
    Ajouter le vin blanc, ajouter si nécessaire de l'eau pour arriver jusqu'au 3/4 de la hauteur de la terrine.
    Couvrir la terrine et, pour la rendre hermétique, bien la fermer avec un papier aluminium.
    Enfournez à four chaud (210° - thermostat 7) pendant 2h30 à 3 heures.

    Dégustez avec une salade verte.

     


    19 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique