• La roseraie de Saverne

    Bon week end !

    La roseraie de Saverne est une roseraie située à Savernedans le département du Bas-Rhin. Elle a été créée en 1898par la Société alsacienne et lorraine des amis des roses.

    Située au pied du col de Saverne, elle contribue à faire de Saverne la « ville des Roses ». La roseraie de Saverne compte environ 8500 plants de rosiers représentant environ 550 variétés.

    Depuis 1923 (pour le 25e anniversaire de la Société) a lieu chaque année le concours international des roses nouvelles de Saverne. Pour participer un rosier doit être inédit, non commercialisé et rester en place deux ou trois ans dans les parterres de la roseraie. Les critères retenus sont la résistance aux maladies et au froid, la beauté de la fleur et du feuillage, le port général, l'harmonie entre fleurs, feuillage et coloris, et le parfum.


     


    9 commentaires
  •  

    Blason d'Eguisheim

    Les armes  d'Eguisheim se blasonnent ainsi :
    « De gueules à Saint Pierre de carnation, vêtu d'argent, le manteau d'or, tenant de sa dextre une clef renversée de sable et de sa senestre un livre fermé du même, sur une terrasse de sinople. »

    Pour terminer en beauté ce voyage en Alsace je vous propose de visiter le village d'Eguisheim, qui a été classé "Village préféré des Français" au cours de l'émission diffusée sur France 2 le 04 juin 2013, cette cité particulièrement pittoresque et fleurie, est très visitée par les touristes.

    Eguisheim s'étend sur 339 hectares et est située à 210 mètres d'altitude. Il s'appuie sur les collines peu pentues et bien exposées au soleil du Schlossberg qui ont permis la plantation de vignes.

    Depuis 2003, Eguisheim est classé parmi "Les Plus Beaux Villages de France". En 2006, le village a gagné la médaille d'or de l'Entente florale, le concours européen des villes et villages fleuris.

     

     


    10 commentaires
  • Le château du Haut-Koenigsbourg

     

    Le Haut-Kœnigsbourg est un château médiéval se situant dans la commune française d'Orschwiller dans le département du Bas-Rhin en Alsace.

    Le nom du château, Haut-Kœnigsbourg, est le résultat de l'adaptation du nom allemand Hohkönigsburg qui se traduit par « haut-château du roi ».

    Le château a été construit sur un éperon rocheux orienté ouest-est. Les murailles épousent les formes des rochers et ont de ce fait une structure non régulière. D'ouest en est, on trouve successivement :

    • Les bastions dont l'énorme grand bastion destinés à protéger le château contre des tirs d'artillerie à partir d'emplacements plus à l'ouest sur l'éperon rocheux.
    • Le jardin supérieur, qui masque le logis plus à l'est de ces éventuels tirs d'artillerie
    • Le logis avec les pièces d'habitation et le donjon
    • Le bastion en étoile avec des murs moins hauts car protégeant le château seulement contre des tirs d'artillerie à partir d'emplacement plus à l'est, donc obligatoirement en contrebas de l'éperon rocheux.

     

     


    8 commentaires
  • Le Mont Sainte Odile

       

    Le mont Sainte-Odile est un mont vosgien, situé dans le département du Bas-Rhin, culminant à 764 mètres d'altitude. Il est surmonté par un couvent fondé par sainte Odile,  qui surplombe la plaine d'Alsace. Par temps clair, la vue s'étend jusqu'à la Forêt Noire. Il s'y trouve aussi les vestiges d'une muraille ancienne, le « mur païen ».Haut lieu de la culture alsacienne, c'est un lieu de pèlerinage très fréquenté (1 300 000 visiteurs par an)  consacré à sainte Odile, patronne de l'Alsace.

    Le mur païen est une enceinte d'une longueur totale de onze kilomètres faisant le tour du plateau du mont Sainte-Odile pour former une enceinte. Formé d'environ 300 000 blocs cyclopéens, il fait entre 1,60 m et 1,80 m de large et peut atteindre trois mètres de hauteur. Ses origines restent obscures et controversées et source de fantasmes. Certaines origines que l'on attribue au mur tiennent en effet plus des contes et légendes que de faits historiques incontestables. Le mur a été classé au titre des monuments historiques en 1840 et « site archéologique d’intérêt national » en 1987.

    Le monastère est créé vers 700, après que le père d'Odile lui a légué le château, qu'elle transforme en couvent.

    Très populaire, l'endroit devint un lieu de pèlerinage très fréquenté, notamment par les personnes atteintes de maladies oculaires et accueillit jusqu'à 130 moniales.

    On peut encore voir le tombeau de sainte Odile dans une chapelle attenante au cloître. Les tombeaux de ses parents, y sont aussi conservés. Ces caveaux sont ornés de mosaïques remarquables.

    Les chapelles vouées à Sainte-Odile, à la Croix, aux Larmes et aux Anges, ainsi que la bibliothèque et les sculptures du cloître du monastère ont été classés au titre des monuments historiques par la liste des monuments historiques de 1840.

    La source (ou fontaine) de Sainte-Odile se situe en contrebas du couvent. Son eau aurait la vertu de guérir les maladies des yeux. Selon la légende, c'est Sainte Odile qui l'a fait jaillir en frappant le rocher de son bâton. (Ste Odile était aveugle)

    Le 20 janvier 1992 à 19h20, un Airbus A320 assurant le vol 148 Air Inter s'écrase sur une crête proche du mont Sainte-Odile faisant 87 morts et laissant 9 survivants.

     

     


    9 commentaires
  • Je vous laisse les clefs de mon domaine, mes articles sont programmés, je vous retrouve dimanche dans l'espoir d'avoir le plaisir de vous lire merci de votre fidélité !

     

    Blason de Sélestat

    Les armes de Sélestat se blasonnent ainsi :
    « D'argent au lion couronné de gueules. »

    Sélestat se trouve au centre de l'Alsace, dans le dépaetement du Bas-Rhin,  à 22 km au nord de Colmar et 47 km au sud de Strasbourg. Bâtie en plaine, à une altitude comprise entre 165 et 184 m, la ville, qui s'est développée sur la rive gauche de l'Ill, est également à proximité du massif vosgien. Ainsi, le château du Haut-Koenigsbourg, érigé sur les hauteurs  domine les environs.

    L'Illwald, une réserve naturelle volontaire agréée créée en 1995, compte parmi les plus grandes forêts alluviales d'un seul tenant en France : 1 500 hectares de verdure, d'arbres majestueux et une faune exceptionnelle qui se dévoile au regard des plus attentifs. Elle abrite l'une des plus grandes populations de daims sauvages en France. Ce site d'une formidable richesse patrimoniale et naturelle est reconnu au niveau européen, comme en atteste son classement en site Natura 2000.

     

     


    11 commentaires
  • Blason Blasonnement :

    "D'or à la bande de sable chargée d'une licorne bondissante du champ, accornée et onglée d'argent."
     

     

    Saverne est situé dans le Bas-Rhin, à l'ouest de ce département, près de la limite Alsace/Lorraine.
    La ville est située à environ 40 kilomètres au nord-ouest de Strasbourg.

    La ville occupe une position stratégique sur le col de Saverne un des passages naturels du plateau lorrain à la plaine d'Alsace à travers les Vosges .

    Depuis 22 siècles,les grands courants historiques et culturels ont marqué la ville de leur empreinte.

    De l'époque de la cité gauloise, devenue camp romain, dénommée "Tres Tabernae" jusqu'à nos jours, Saverne conserve les traces de son rôle historique, de sa vie passée, vestiges du mur d'enceinte romain, mur médiéval, église romane, cloître, maisons anciennes remarquables, la ville se présente sous tous ses attraits dans un site naturel exceptionnel, au pied des montagnes boisées, couronnées de châteaux-forts qui l'entourent, comme autant de sentinelles superbes et éternelles.

     

     


    9 commentaires
  • Obernai

    Blason d'Obernai

    Les armes d'Obernai se blasonnent ainsi :
    « Parti de gueules et de sable à l'aigle d'or brochant sur le tout. ».

     

    Obernai est une commune alsacienne et cité médiévale d'environ 11 000 habitants. Berceau légendaire de Sainte Odile elle se situe à 20 minutes au sud-ouest de Strasbourg et de son aéroport international. Obernai est le chef-lieu de son canton qui est composé d'une dizaine de communes typiquement alsaciennes, Obernai est la deuxième ville la plus visitée après Strasbourg, notamment pour ses belles maisons à colombages.

    La région d’Obernai, propriété des ducs d’Alsace au VIIè siècle, est connue pour être le lieu de naissance de Sainte Odile, patronne de l'Alsace.

    Odile, fille d'Adalric duc d'Alsace, est née aveugle. Rejetée par son père, elle fut cachée dans un monastère de Bourgogne et recouvra la vue le jour de son baptême. Son frère Hugues la ramena mais, quand Adalric voulut la marier à un jeune prince, elle s'échappa. Miraculeusement, un rocher s'ouvrit devant elle. Adalric céda et fonda sur la montagne le couvent de Hohenbourg dont Odile sera la première abbesse.

     

    Ce couvent est situé à 15 km d'Obernai et est un lieu de pèlerinage d'Alsace (où on peut visiter le tombeau de sainte Odile, la chapelle des Larmes, la chapelle des Anges et la source miraculeuse).

     

    Obernai

    Joyeux Anniversaire à mon petit fils Maxime, 2 ans aujourd'hui !

     

     

     


    9 commentaires
  • Haguenau

    Haguenau

    Blason de Haguenau

    « D'azur à la quintefeuille d'argent boutonnée de gueules. »

    Cette semaine, je vous emmène visiter quelques jolies petites villes d'Alsace.

    Haguenau est située dans le nord de l'Alsace, dans le département du Bas-Rhin. Elle est située à vingt huit kilomètres au nord de Strasbourg. Elle est traversée par la Moder et l' Eberbach qui draîne la forêt d'Haguenau. Son nom signifie « l'enclos de la rivière ». C’est la quatrième ville d’Alsace, et la deuxième du Bas-Rhin. La population de Haguenau s'élève à 35 260 habitants. La commune de Haguenau a la particularité d’avoir un ban très vaste (le plus vaste d’Alsace). Ce territoire comprend notamment une importante forêt, qui marque une réelle coupure au sein de la plaine d'Alsace. La ville est située dans une vaste clairière au sud de ce massif forestier.

     

     

     


    14 commentaires
  • La gare de Strasbourg

    Bon dimanche !

    Pour préparer l'arrivée du TGV est en juin 2007, la gare a été profondément transformée avec notamment l'installation d'une verrière, qui couvre l'ensemble de la façade de la gare. Cette rénovation a été récompensée par un Brunel Award en 2008.

     

    Façade avant de la gare en 2003 (avant l'ajout de la verrière)

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    8 commentaires
  • La Maison Kammerzell

    Bon week end !

    La Maison Kammerzell  se situe , place de la cathédrale à Strasbourg.

    La construction de cette maison, en face de la Cathédrale, dont les colombages comptent parmi les plus richement décorés de la ville, remonte à l'année 1427. Cependant, l'édifice ne prendra son aspect définitif qu'en 1589. Construite par le célèbre négociant de fromages Martin Braun, dans ce style Renaissance très particulier, le rez-de-chaussée est en pierre et les étages supérieurs en bois sculptés avec des fenêtres en cul-de-bouteille. Les sculptures des poutres représentent des scènes sacrées et profanes, les cinq sens, les quatre ages de la vie, la foi, l’espérance et la charité et enfin, les signes du zodiaques. Sur la façade, plusieurs personnages importants de l'histoire apparaissent : César, Charlemagne, Hector et Goedefroi de Bouillon. Sur le pignon, on voit encore la poulie qui servait à faire monter les réserves au grenier.

    Après de nombreux propriétaires, l'édifice est acquis par la Communauté urbaine de Strasbourg. Elle fait partie, comme le centre historique de Strasbourg, du patrimoine mondial de l'humanité.

    C'est aujourd'hui et depuis le dix-neuvième siècle un restaurant, ce qui en fait, après la Cathédrale, le plus vieil édifice encore exploité de Strasbourg.

     

     
     
     
       
       
       
       
     
       
         
     
     

    10 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique