• Le soleil le vent et le gel/suite

    Bon jeudi !

     

    Je ne sais pas qui vous auriez choisi … Le paysan, lui, n'a pas hésité :
    - C'est devant le seigneur Vent que je me suis incliné.
    Mes bons messieurs le Soleil et le Gel, j'espère que vous ne vous offusquerez pas ...


    Oh oui, ils étaient vexés et très fâchés :
    Le soleil menaça le paysan de le faire griller comme une saucisse dès l'été prochain;
     heureusement le vent souffla doucement à l'oreille du pauvre paysan
    qui s'inquiétait déjà pour les récoltes : il saurait le rafraîchir.
    Le gel siffla entre ses dents une bise glaciale,
    un petit vent froid très désagréable, en susurrant à l'oreille
    du paysan que « la vengeance est un plat qui se mange froid »
    et qu'il saurait bien le geler sur place cet hiver !
    Le vent rassure notre ami qui commence déjà à regretter son choix :
    il s'abstiendra de souffler dans sa vallée cet hiver.
    Tout le monde le sait : le froid est bien plus supportable quand il ne vente pas.

    Une fois rentré chez lui, le paysan fit ample provision de bois
    pour passer l'hiver sans sortir de chez lui. Il craignait un peu le gel tout de même.
    Mais le gel vint très tôt cette année et dura tout l'hiver.
    Bien avant le printemps, notre paysan n'avait plus rien pour se chauffer.
    Il dut atteler le cheval à la carriole et partir en forêt pour refaire du bois.
    Le gel n’attendait que ça : il se met à piquer notre paysan de droite
    et de gauche, se faufilant entre les gants et les manches,
    à travers l'écharpe, gelant le petit bout des oreilles
    qui dépassaient du bonnet et le bout du nez !
    Ne parlons pas des orteils ou des doigts !
    Le paysan ne pouvant plus tenir, saute de sa carriole
    et se met à courir sur le chemin à côté du cheval.
    Il se réchauffa vite fait ! Et en arrivant à la clairière où étaient
    les troncs à débiter en bûches, il a si chaud, qu'il enlève
    sa pelisse de mouton, ses gants et son bonnet pour être
    à l'aise pour couper le bois. Il nargue le gel :
    - Merci compère, grâce à toi, je n'ai jamais été si vite ! Merci !
    Le gel, très vexé, n'avait pas dit son dernier mot .
    «La vengeance est un plat qui se mange froid ... Attends un peu ! »
    Le gel se faufile dans les gants et le bonnet,
    puis recouvre de givre la pelisse de mouton :
    les vêtements deviennent froids et raides comme la glace...
    Lorsque le paysan a fini de ranger les bûches sur la carriole, il veut se rhabiller …
    Impossible ! Mais rapide comme l'éclair il saisit sa cognée (grande hache)
    et tape avec le manche sur les gants, le bonnet et la pelisse :
    le givre commença à voler en éclat et le gel s'enfuit en crissant,
    en mille morceaux, sauvant sa peau de justesse.

    demain

    « Un conte d'hiver/1Le soleil, le vent et le gel/suite et fin »

  • Commentaires

    15
    Jeudi 19 Janvier à 14:46

    Noël approche le temps passe vite

    Bonjour avec le grand froid en de jeudi
     L'amitié c'est la gaieté que nous faisons
     Rayonner autour de nous c'est un rayon
     De soleil qui vient émerveiller nos cœurs
    et au travers de ces petits mots qui sont mon amitié
    je te souhaite de passer une bonne fin  de journée gros bisous de kikinette

    Noël approche le temps passe vite

    14
    Jeudi 19 Janvier à 13:49
    LADY MARIANNE

    on devrait traiter le gel de la même façon !!
    bon aprem ! à demain

    13
    Jeudi 19 Janvier à 13:23

    merci Michelle pour cette belle suite  !

    c'est passionnant à lire ! merci ...

    gros bisous bel am  A+

    12
    Jeudi 19 Janvier à 12:25

    bon jeudi Mamycool

     le pauvre...

     il fait froid

     bisous

    11
    Jeudi 19 Janvier à 11:52

    bonjour du jeudi!!!! ici -7 du matin et un beau soleil!!! gros bisous Sylvie

    10
    Jeudi 19 Janvier à 11:25

    COUCOU MICHELE

    FORTEMENT INTERESSANT MAIS IL FAUT QUE JE VIENNE EN ARRIERE, j'ai n peu de temps ce matin, merci et tres belle journee

    gros bisous caty

    9
    Jeudi 19 Janvier à 11:12

    Bonjour Mamykool

    C'est une bien belle suite , nous attendons demain avec impatience pour connaitre la fin .

    Je te souhaite une très bonne journée.

    De gros bisous

    8
    Jeudi 19 Janvier à 11:10

     

    Kikou Mamy Kool,

    j'ai hâte d'être demain pour la suite tellement c'est beau.

     

    Encore une belle journée ensoleillée , -8° ce matin et le ressenti est de -14°, on s’habitue lol.

     

    Je te souhaite une bonne journée, gros bisous,

     

    Nadine

     

     

     

    Résultat de recherche d'images pour "bon jeudi au chaud"

    7
    Jeudi 19 Janvier à 10:32

    Belle histoire ,un peu fraîche ,moi j'aurais pris le soleil! à demain pour la suite bon jeudi bisous

     

    6
    Jeudi 19 Janvier à 10:20

    Bonjour MamyKool

    C'est une peste ce gel lol

    Je te souhaite une bonne journée, bisous

    5
    Jeudi 19 Janvier à 08:39

    Vue le froid qu'il fait ton histoire ne nous réchauffe pas...j'attends la suite !!!

    Bonne journée, bisous

    4
    Jeudi 19 Janvier à 08:32

    Bonjour Michelle, une belle suite, on est en plein dedans en ce moment !! bonne journée gros bisous Rozy

    3
    Jeudi 19 Janvier à 06:55

    Très sympa cette lutte contre le gel..... Hélas je ne pourrais lire la fin. Je ne serai pas sur les blogs jusqu’à la fin du week-end pour cause des arrivées du Vendée Globe. Nous avons des amis à la maison. Bisous

    2
    Jeudi 19 Janvier à 06:35

    merci pour cet histoire que j'aimeeeee vivement demain pour la suite

    bisou du jour 

    1
    Jeudi 19 Janvier à 01:52

    Bonsoir dans ma nuit en lisant ces lignes j'ai froid car le gel aussi est ici il fait -4 ! Alors à demain pour la suite ... Bisous !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :