• Le pilier des anges

     

     Le pilier des Anges, haut de 18 mètres et décoré de 12 statues, supporte le poids de la voûte du transept sud ; c’est une véritable prouesse architecturale, suscitant donc légendes et commérages.construit vers 1230, il est le pilier central de la salle et porte douze sculptures de toute beauté : la première rangée représente les quatre évangélistes, surmontés d'anges jouant de la trompe. Le groupe supérieur comprend le Christ, assis, entouré d'anges portant les instruments de la Passion.

    Dans cette même salle, il faut remarquer la statue d'un petit homme, accoudé sur la balustrade de la chapelle Saint-Nicolas, qui regarde vers la voûte soutenue par le pilier aux anges. On dirait un paysan futé et narquois. Son béret est peint en noir et son manteau aux couleurs de la ville, mi-parti blanc et rouge. Il contemple le pilier aux anges et il semble mettre en doute la solidité de la voûte...

    A en croire la légende, le petit homme était venu un jour visiter le choeur nouvellement achevé. Il tournait autour du pilier aux anges, le regardant de bas en haut, et de haut en bas, mesurant du regard la légèreté de la colonne et le poids de la voûte, et il secouait la tête d'un air inquiet.

     

    A ce moment, l'architecte vint à passer et, intrigué par les allures du petit homme, il lui demanda ce qu'il avait à critiquer.

     

    L'autre répondit : « Le pilier est beau, il est léger, il est grand, il est orné admirablement de ciselures et de statues, c'est une merveille, mais il est trop faible pour supporter l'énorme voûte. Bientôt on le verra fléchir et s'écrouler.

     

    « Eh bien, dit l'architecte, vous regarderez le pilier jusqu'à ce qu'il s'écroule ! »

     

    Et aussitôt il alla choisir un bloc de pierre et le tailla de son ciseau. Il en sortit l'exact portrait du petit homme qui fut placé derrière la balustrade de la chapelle. Il est là depuis des siècles, regardant le pilier aux anges, et il attend encore, et il attendra toujours l'effondrement de la voûte.

     

     

     

    « Le rayon vert de la cathédrale de StrasbourgLa légende du lac souterrain de la cathédrale deStrasbourg »

  • Commentaires

    9
    Samedi 29 Juin 2013 à 21:44

    Merci pour cette jolie semaine de découverte ! bisous

    8
    Vendredi 28 Juin 2013 à 19:48

    C,est dommage que je n'aie pas lu ton article avant de visiter cette cathédrale, j'aurais remarqué plus. J,ai resté longtemps devant l'horloge et j'étais certainement très près de ce pilier mais je ne m,en souviens pas. Il va falloir que j'y retourne...

    À bientôt.

    7
    Jeudi 27 Juin 2013 à 21:49

    bonsoir , que c'est beau toutes ces sculptures !  merci de toutes ces infos !  

    beau diapo !  belle soirée  A+  

    6
    Jeudi 27 Juin 2013 à 18:33

    Bonsoir MamyKool

    Quand je vois tes photos je regrette de pas l'avoir visité

    Je te souhaite une agréable soirée gros bisous

    5
    Jeudi 27 Juin 2013 à 12:55

    Re ! ce pilier est absolument splendide et original ! bisous avec le soleil mais ... ? çà pourrait se gâter !

    4
    Jeudi 27 Juin 2013 à 11:35

    ...une légende bien à propos!

    Belle journée, bises de Mireille du Sablon

    3
    Jeudi 27 Juin 2013 à 11:12

    Bonjour Michelle une belle légende le visiteur est immortalisé devant ce magnifique pilier orné de belles sculptures.

    bon jeudi  bisous monique

    2
    Jeudi 27 Juin 2013 à 09:37

    très beau pilier ,bonne journée bisous

    1
    juju 39 Profil de juju 39
    Jeudi 27 Juin 2013 à 08:29

    Une jolie légende Mamykool je ne sais où tu trouves tout "çà" ?  le soleil va encore briller et tant mieux ! bonne journée avec des bisous ! juju39 !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :