• La légende du gui

    La légende du gui

    Bon vendredi !

    Plante sacrée pour la plupart des anciennes peuplades de l'Europe, symbole de l'immortalité parce qu'il reste vert et vivant quand les arbres qui le portent semblent morts, le gui a toujours été étroitement mêlé à la magie et à la thérapeutique.


    Sa floraison a lieu en hiver et tombe au moment idéal pour les fêtes de Noël. Quand les druides le brûlaient en hommage aux divinités, ils en distribuaient aux assistants qui le suspendaient à leur cou en guise de protection, ou à l'entrée de leur maison... Ainsi, quand ils accueillaient des invités, ils les embrassaient dessous pour leur porter bonheur.

    Lorsque l'Eglise installa Noël à la place de la fête païenne du " Sol Invictis " (au IVe siècle), le gui fut évincé pour cause de lien avec ce rite païen. Et c'est le houx qui fut imposé à la place. Mais la tradition du gui ne fut pas stoppée pour autant, et aujourd'hui on s'embrasse toujours sous le gui, synonyme de porte-bonheur à Noël. Selon la tradition, quand le chef des druides coupait le gui avec sa serpe en or, il le recueillait dans un drap blanc en prenant bien soin qu'il ne touche pas terre et le trempait dans l'eau lustrale.

    De nos jours, suspendu à un lustre, il fait partie de l'ornement où l'on s'embrasse à Noël ou le Jour de l'An à minuit. Tout comme le gui, le houx est synonyme d'immortalité. La tradition remonte probablement aux Romains. Il était placé devant les églises puis emporté dans les maisons des paysans pour les protéger de la foudre et des sortilèges.

    Selon une ancienne légende galloise, la tradition du baiser sous le gui remonterait au roi Gwydyr. Ses trois filles étaient toutes fiancées. Leurs compagnons devant partir à la guerre, ils retrouvèrent leurs promises à l'ombre de vieux chênes chargés de gui sacré et leur demandèrent un gage d'amour. Chaque fille enleva une plume de paon ornant leurs cheveux pour l'offrir à son fiancé. " Encore ", réclamèrent les trois hommes. Alors, chaque fille enleva cette fois une branche de houx qui avait soutenu la plume de paon. " Encore " répétèrent les fiancés. Alors, n'ayant plus rien d'autre à leur offrir, les filles de Gwydyr accordèrent à leurs fiancés un baiser.

    « La légende du houxOrigine de la bûche de Noël »

  • Commentaires

    14
    Vendredi 20 Décembre 2013 à 19:58

    Bonsoir Michelle , cela fait bien longtemps que je n'ai pas eu de gui dans la maison , il y a quelques années j'aimais bien en avoir un brin ! Bonne soirée et bon week end , gros bisous !

    13
    Vendredi 20 Décembre 2013 à 18:54

    Belle tradition que le bisou sous le gui, mais hélas ! ça ne dure pas toujours mais c'est si bon le temps que ça dure !!!!!!!

    Bonne soirée, bisous, bisous et à +++

    12
    Vendredi 20 Décembre 2013 à 17:30

    Bonsoir Michelle. Ah le bisou sous le gui ! On veut y croire ! C'est une jolie tradition, tout comme celle du houx. Et moi je suis très traditions, je les cultive.

    J'ai fait tous mes petits gâteaux de Noël et j'en ai déjà distribués, m'en reste un peu pour les copines qui viendront boire le café ou le thé avec moi, dans ma maison baignée de soleil, comme aujourd'hui.

    Je te souhaite une bonne soirée et un très bon week-end.

    Bisous de Pivoine

    11
    Vendredi 20 Décembre 2013 à 16:53

    bonjour Michelle , encore une belle légende que tu proposes !  

    je te souhaite de passer de belles fêtes de Noël   A+  amicalement   bon week

    10
    Vendredi 20 Décembre 2013 à 13:53

    bonjour michele!!lol!excuse moi,mais je t'avais oublier aujourd'hui!!houlaal qu'elle tete!!!!

    je te souhaite une bonne journee!!il pleut!!grrrrrrrrrrrr gros bisous

    9
    Vendredi 20 Décembre 2013 à 13:13

    Merci Mamikool et au gui l'an neuf !!!

      

    8
    Vendredi 20 Décembre 2013 à 10:57

    Bonjour MamyKool

    Ah ces légendes elles en disent !!

    Je te souhaite une bonne journée et un bon Noël profites en bien, ce soir je mets mon blog en pause car nous partons pour une semaine, bonne journée bisous

     

    7
    Vendredi 20 Décembre 2013 à 10:38

    si le gui est un parasite sur les arbres il est tout de même très joli

    6
    Vendredi 20 Décembre 2013 à 10:30
    ema2

    Je te souhaite un très bon vendredi. Bisous.

    bisos

    5
    Mimi de Bruges
    Vendredi 20 Décembre 2013 à 09:34

    Non, non et non ne m'offre pas du gui c'est le contraire d'un porte bonheur pour moi.

    Gros bisous

    4
    Vendredi 20 Décembre 2013 à 08:51

    Bonjour Michele

    Merci de ton billet du jour ,bonne et belle journée .

    Amitiés de Picardie 

    Gérard 

    3
    Vendredi 20 Décembre 2013 à 08:43

    Bonjour Michelle  c'estune belle tradition la légende du gui qui  dure,

    bon vendredi bisous monique

    2
    Vendredi 20 Décembre 2013 à 08:35

    il est beau cette année le gui mon homme me l'as dit ,il a repéré bonne journée bisous

    1
    Vendredi 20 Décembre 2013 à 07:58

    J'ai presque fini mes p'tits gâteaux, trop bons tes recettes!

    Bon vendredi, gros bisous de Mireille du Sablon

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :