• Bon jeudi !

    Le châreau de Lichecourt

    Le château de Lichecourt est un château de la commune de Relanges au sud-ouest du département des Vosges en région Lorraine. Il s'agit d'une demeure de gentilshommes verriers qui conserve une allure seigneuriale.

    Plusieurs éléments du château ont été inscrits aux monuments historiques le 17 septembre 1973. Il s'agit de la façade principale, la tour Sud-Est, la tour Nord-Est à l'exclusion du dernier étage et du couronnement, et les deux pavillons dont un sert de chapelle. La maison du verrier de Thysac, collée au pavillon sud, a été inscrite aux monuments historiques le 19 décembre 1986.

    Le château accueille depuis 2000 une maison de retraite pour chevaux, appelée "Crins Blancs", pour assurer une fin de vie de qualité aux chevaux âgés, prématurément usés, accidentés, maltraités ou abandonnés.

    Voilà la légende : nous voilà au XVIIIe siècle : Anne de Henenzel de Grandmont, épouse de Jacques de Fleury, meurt de maladie dans une des chambres du château de Lichecourt.

    Ses parents, son mari inconsolables la pleurent longtemps avant de l'inhumer dans la chapelle castrale. A peine quelques heures se sont écoulées que sa gouvernante venue se recueillir sur sa tombe entend des grattements, puis des coup sourds frappés... depuis l'intérieur du cercueil. Affolée, elle s'enfuit prévenir le veuf, qui immédiatement fait ouvrir le caveau et délivre sa femme ! La légende veut que la dame de Grandmont, revenue d'entre les morts, ait été complètement déstabilisée par l'attitude de ses parents et de son mari.

    En effet, il semble qu'elle ait amassé une immense richesse : une fois morte, sa fortune se serait partagée entre ses proches, plutôt réjouis de la nouvelle ! Avouons le, la voir ressuscitée ne fait plaisir à personne... Complètement retournée, Anne serait morte quelques jours plus tard en ayant prédit qu'elle reviendrait hanter le château et les environs sous la forme d'un hibou blanc. Les cris stridents à vous glacer de sang qu'on entend parfois certaines nuits seraient porteurs de mauvais présages...

    Château de Lichecourt


    13 commentaires
  • Bon jeudi !

    Le château de Veauce

     

    Le château de Veauce est un château situé sur le territoire de la commune de Veauce dans le département de l'Allier.

    Ce château (l'enceinte ; la terrasse ; les façades et les toitures de l'ensemble, à l'exception de celles de la porterie) fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis le 30 août 1985 ; la porterie, datant du XIXe siècle, a été inscrite en 1986 ; les dépendances, à savoir le manoir des Noix, le pigeonnier, le haras, le chai, la laiterie, la maison du maître de meute et le chenil, ont été inscrites en 2011.

    Il est réputé pour son fantôme, Lucie, une belle et jeune domestique d'à peine 18 ans (issue d'une famille noble désargentée) qui fut courtisée par le baron de l’époque, Guy de Daillon (vers 1560), qui était déjà marié à Jacqueline de La Fayette. Alors que ce dernier était parti guerroyer, la baronne, jalouse, en profita pour jeter Lucie dans la prison de la tour dite « mal coiffée », située au saillant sud-est de la forteresse. La jeune fille y mourut de faim, de froid et de peur. Depuis, elle revient certaines nuits errer sur le chemin de ronde.

    L'engouement pour ces phénomènes durant les années 1980 amena de nombreux curieux, dont une équipe de France Inter dans la nuit du 4 août 1984, dirigée par le journaliste Jean-Yves Casgha, spécialiste des reportages sur le paranormal, pour l'émission « Boulevard de l'étrange ». Accompagnée d'un médium et de sa petite-fille (alors âgée d'une dizaine d'années), l'équipe aurait été témoin de l’apparition de la dame blanche dans les hauteurs du château et aurait même conservé des traces tangibles de sa rencontre avec Lucie : une photographie et des enregistrements sonores (qui n'ont pu trouver à ce jour d'explication scientifique).

    Château de Veauce


    11 commentaires
  • Bon mercredi !

    Le château de Fougeret

    Le château de Fougeret, situé dans le sud du département de la Vienne dans le centre de la France a une réputation de château hanté… Hé oui, il n’y a pas qu’en Écosse !

     Beaucoup de légendes circulent sur Fougeret mais lorsque les propriétaires en on fait l'acquisition ils n'avaient aucune idée de ce qui les attendait réellement. Autosuggestion ou phénomènes objectifs, ils se posent tous les jours la question. Elle reste sans réponse bien qu'il sont plutôt enclin à croire qu’il existe des êtres invisibles qui vivent chez eux et parfois ils vont jusqu’à croire que se sont eux qui vivent chez eux.
    Les premières sensations  ressenties sont celles de se sentir épiés sans arrêt. Mais rien de probant. 
    Les choses ont changé lorsqu’un jour François-Joseph (le propriétaire) était en train de scier un arbre mort dans le parc et qu’il sentit très nettement une présence et trois coups nets sur l’épaule. Il se retourne naturellement pensant que son épouse ou un copain quand il ne vit personne et se sentit aussitôt obligé de dire que l’arbre était mort à ce visiteur invisible.
    Des personnages aux fenêtres sur les photos alors que le château est vide et qu'ils sont tous dehors, des sensations d’être enlacés, des chaises qui bougent, des odeurs de nourritures avec les bruits d’une famille qui déjeune dans le salon, leur chien qui joue avec un autre chien invisible, une femme en robe rouge qui est apparue deux fois près de la cheminée, telle est la vie à Fougeret. Il ne faut pas s’offusquer ou se moquer.

    Château de Fougeret


    16 commentaires
  • C'est l'automne ! bon mardi !

    Le château de Puymartin

     

    Le château de Puymartin se situe sur la commune de Marquay dans le département français de la Dordogne, en région Aquitaine.

    Il fait l'objet d'une protection au titre des monuments historiques.

    Au château de Puymartin dans le Périgord, on verrait parfois apparaître la nuit la célèbre Dame Blanche, en l’occurrence Thérèse de Saint-Clar, décédée au XVIè siècle après avoir été enfermée pendant 15 ans par son mari à cause d'une infidélité...

    Château de Puymartin


    17 commentaires
  • Bonne semaine à tous !

    Et si vous visitiez des châteaux hantés ? c'est ce que je vous propose cette semaine.

    Le château d’Édimbourg

    Le château d’Édimbourg est une ancienne forteresse sur un rocher d’origine volcanique dans le centre de la ville d’Édimbourg.

    Au château d’Édimbourg en Écosse, vénérable bâtisse où se déroulèrent de nombreux évènements sanglants, certains disent que l'on peur rencontrer les spectres d'un joueur de cornemuse, d'un joueur de tambour sans têtes et de prisonniers français de la guerre de Sept Ans. Carbisdale Castle , a été aujourd'hui transformé en auberge de jeunesse. Il se chuchote que la duchesse Blair, morte empoisonnée, y erre toujours dans les couloirs.

    Château d’Édimbourg


    16 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique