• Hisoires vraies

    Bonne semaine à tous !

    Cette semaine je vais vous raconter sept histoires vraies, elles sont touchantes, émouvantes et très tristes parfois, j'espère que vous les lirez et les apprécierez.

    Elle n’en est pas moins une étoile de mer

     

    Environ huit semaines après ma première mastectomie, j’acceptai d’accompagner mon marie en voyage d’affaires, au Connecticut et au Rhode Island, pendant le mois de juin, à condition que je prenne le temps de me reposer et que j’abuse pas de mes forces.

    Dans le but d’allier plaisir et travail, mon marie me demanda ce que je voulais faire, maintenant que nous avions la chance d’être dans cette belle partie du pays. Ayant grandi en Arizona, entourée de désert et de sécheresse, j’éprouvais un amour véritable pour l’océan. Je suggérais que nous tentions de nous rendre à Newport Beach, si c’était possible. Pour moi l’océan a quelque chose de thérapeutique: les vagues, le sable, la marée. J’avais l’impression que la proximité de l’eau me permettrait de me sentir plus en harmonie avec la nature, avec moi-même et avec le processus de guérison.

    Armés de notre carte et des indications que nous avait fournies la dame qui nous avait vendu nos boîtes à lunch, nous nous sommes mis en route. Nous fîmes un très beau voyage, qui finit par être plus court que nous le pensions.

    Nous rassemblâmes nos affaires et partîmes en direction de la plage. J’étais impatiente d’enlever mes sandales et de sentir le sable sous mes pieds. Du haut de la colline où nous nous trouvions, la plage ressemblait à une courtepointe faite de serviettes de plage. Je n’avais jamais vu autant de personnes amassées sur une si petite surface de sable.

    Nous nous faufilâmes à travers la foule en direction de l’eau. C’est alors que j’aperçus cette magnifique étoile de mer. Je me demanda, comment est-ce possible? Tous ces gens, et personne n’avait encore marché dessus ou même pensé à la ramasser. J’étais excitée comme une enfant. Pour moi, c’était quelque chose de magique: mon cadeau personnel de la mer. C’est alors que je remarquai quelque chose d’unique à propos de cette étoile de mer. Elle portait en elle un message, un message très spécial. En effet, un de ses bras était tordu et recourbé. À ce moment précis, je fus envahie par un état de conscience extraordinaire, un sentiment de révélation, au plus profond de mon être: ce n’était pas parce qu’elle avait un bras tordu que cette étoile de mer cessait d’être une étoile de mer, et ce n’était pas parce que j’avais perdu mes deux seins que je n’étais plus une femme. C’est ce que j’appelai plus tard mon « moment de grâce ». Je réalisai que ce n’était pas un hasard si je m’étais retrouvée sur cette plage ce jour-là, à ce moment précis.

    Cette expérience était tout simplement une réponse à mes prières. À partir de cette instant précis, je sus que j’allais survivre au cancer du sein. De plus, j’avais maintenant un message que je voulais partager avec les autres.

    Quels que soient les coups durs, les difficultés, les souffrances, nous sommes capables de les surmonter. Ce sont ces moments d’enfer qui nous contraignent à regarder profondément à l’intérieur de nous-mêmes pour découvrir qui nous sommes en réalité, ce en quoi nous croyons, et ce qui est vraiment important et « vrai » dans notre vie. Nous faisons l’expérience d’une prise de conscience qui nous révèle la profondeur de notre être.

    Je garde encore mon étoile sur une table spéciale chez-moi. Chaque fois que je passe à coté, je pense à son message. Je suis reconnaissante pour la perspective que le cancer m’a permis d’acquérir, et pour cette relation que j’entretiens aujourd’hui avec cette puissance supérieure qui continue de me bénir par de petits miracles quotidiens. Je suis surtout reconnaissante pour la certitude que j’ai au fond de mon cœur que, bien que j’aie perdu mes seins, je n’en suis pas moins une femme. Je vaux bien plus que mes infirmités.

     Katherine Stephens Gallagher

    « En balade à StrasbourgHistoires vraies »

  • Commentaires

    13
    Mardi 22 Octobre 2013 à 18:29

    Une émouvante histoire qui me fait penser a ma maman qui a combattu ce cancer avec un grand courage elle n'a jamais baissée les bras , hélas elle est partie d'un autre cancer ( intestins ) qui lui ne l'a pas laissé de chance ! Merci Michéle , bisous 

    12
    Lundi 21 Octobre 2013 à 22:10

    Une belle histoire,pour garder l'espérance.

    Cette histoire est très émouvante et a permi a cette femme,de se réveiller.

    De reprendre confiance en elle.

    Il suffit quelque fois,de peu de chose.

    Merçi pour ce partage.

    Bonne soirée,bises.Aimée

     

    11
    Lundi 21 Octobre 2013 à 19:00

    bonjour/soir Michele 

     

    Merci de ton partage de tes 7 histoires . Bonne soirée  et semaine 

    Bises 

    Gérard le picard !

    10
    Miss Mary
    Lundi 21 Octobre 2013 à 16:41

    Bonjour Michelle, merci pour ta petite visite d'amitié..... J'ai beaucoup aimé cette histoire, qui peut paraître triste au premier abord, mais en fait elle est pleine d'espoir pour vaincre la maladie, et rester positif, une très bonne leçon de vie ! merci pour ce beau partage sur la blogo de l'amitié.... Bonne soirée, bisous.  "Miss Mary"

    9
    Lundi 21 Octobre 2013 à 15:28

    Bonjour Michelle ! ce matin occupée  par qq courses et puis la matinée est vite passée, une toute petite sieste et me voilàbien que par moment sur certains blogs la maintenance en empêche l'accés !!! une gentille histoire merci pour l'espoir qu'il me faut ! bisous !

     

    8
    Lundi 21 Octobre 2013 à 13:33

    bonjour une histoire très émouvante ... passes un bon début de semaine 

    7
    Lundi 21 Octobre 2013 à 13:17

    bonjour michele!!!!je passe vite fait!!!!aujourd'hui ça va mal!!!gros bisous

    6
    Mimi de Bruges
    Lundi 21 Octobre 2013 à 12:49

    Je connaissais déjà cette histoire très émouvante. 

    Bonne semaine Michelle. Bisous

    5
    Lundi 21 Octobre 2013 à 10:57

    Belle histoire, une étoile de mer ..

    Bises mamy

    4
    Lundi 21 Octobre 2013 à 10:00

    Bonjour MamyKool

    Une bien belle histoire, mais je pense qu'il faut avoir la foi pour y croire et je le comprends très bien, c'est ce qui permet parfois de guérir à beaucoup de gens.

    Je te souhaite une bonne journée gros bisous

    3
    Lundi 21 Octobre 2013 à 09:35

    C'est une belle histoire ,émouvante ,bonne journée bisous

    2
    Lundi 21 Octobre 2013 à 08:37

    Une émouvante histoire! Ce n'est pas parce que nous "supprimons" une partie de notre corps qu'il cesse d'être vivant, nous avons les moyens de nous adapter pour vivre encore de bons moments. Nous pouvons découvrir des ressources insoupçonnées, j'en ai fait l'expérience! Gros bisous  de Mireille du Sablon

    1
    Lundi 21 Octobre 2013 à 07:33

    Bonjour Michelle cette maladie est un dur combat et cette personne a sut dominer ces moments de doute , grace "peut être "a cette belle étoile de mer.

    bonne journée bisous monique



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :