• Bon jeudi !

    Saint Léopold

    Dicton du jour:

    À la saint Léopold, couvre-toi les épaules.

    Pensée du jour :

    ****

    Le tonnelier de Arnsbourg

        On raconte qu'avant d'être une ruine, le château de Arnsbourg en Alsace était habité par un châtelain gourmet et grand connaisseur en vins avec une cave exceptionnelle. Evidemment, une légende est née sur ce thème :

     

    " Il y a bien longtemps de cela, un charbonnier traversait la forêt. La chaleur de cet été était intenable et comme la sècheresse sévissait notre homme souffrait terriblement de la soif.

     

       Hélas, point de source ou de ruisseau pour désaltérer ce courageux voyageur. En passant près des rochers sur lesquels s'élèvent les ruines du château, une bonne odeur de vin monta vers lui et il pensa :

     

     "Si seulement quelqu'un voulait me donner un peu de vin  !" 
     
        Soudainement, apparu sur les ruines un petit homme avec une longue barbe blanche, un tablier de cuir à la taille, un trousseau de clefs à la ceinture.   Cette apparition lui faisait des signes amicaux  et l'invitait à le suivre. Notre 'mort-de-soif' suivi le tonnelier sans se poser de question. Ensemble Ils descendirent de nombreuses marches à moitié effondrées et couvertes de mousse.
             Était ce la descente aux enfers ? 
        Soudain, le tonnelier s'arrêta devant une immense et solide porte, prit une gigantesque clef rouillée à son trousseau et ouvrit. Ils entrèrent dans une grande cave voûtée,  bien fraîche avec une odeur alléchante, forte et suave. Le vieux tonnelier servit dans un verre de cristal finement taillé, un liquide d'une merveilleuse couleur sang.....Il le tendit au charbonnier en disant :
     
    "Tiens, bois, c'est du vin que buvait le seigneur d'Arnsbourg et que je ne devais lui servir qu'aux jours de fêtes. J'étais son tonnelier, et je suis condamné à rester ici pendant deux cents ans encore, sans pouvoir jouir de la paix éternelle, parce que de mon vivant j'ai mis de l'eau dans le vin des serviteurs."
     
    Le charbonnier but à grands traits. Jamais il n'avait goûté un vin aussi bon; Jamais il n'avait été rempli d'une telle allégresse, de tant de jeunesse et de joie. Il remercia le tonnelier souriant et, animé de nouvelles forces, il rentra chez lui.     De retour au village, il raconta son histoire, qui fit évidemment le tour du pays........ mais personne ne le crut, car il semblait ne plus avoir toute sa tête ! "  

       Depuis, beaucoup de bons vivants et de buveurs ont visité les ruines du château d'Arnsbourg , mais le tonnelier n'est jamais apparu.

       Pourtant, certaines années, pendant la floraison des vignes, des vignerons prétendent qu'un parfum agréable et subtil monte du sol et enveloppe toutes les ruines du château.

      La tradition populaire dit que cette année :

      "il y aura de riches vendanges en Alsace, et en automne les caves se rempliront d'un vin généreux." 

     

    18 commentaires
  • Bon jeudi :

    Saint Geoffroy

    Dicton du jour:

    Temps couvert à la saint Geoffroy, amène trois jours de froid.

    Pensée du jour:

    Légende d'Alsace

    ****

     Un adorable chiot Beagle, Oskar est arrivé chez ma fille Leslie qui fait la joie de Lara et Maxime, il est chou, craquant et coquin !!!!

     

    Je suis tellement beau et je sais en jouer pour faire craquer mes maîtres !!!!

     


    19 commentaires
  • Bon vendredi !

    Saint Amand

    Dicton du jour:

    À la saint Amand, sont mûrs les glands.

    Pensée du jour :

    ****

     Je suis un bandit très méchant, yaaaaa !

     

    La fleur de sang du château de Ringelstein

     

       

    "  Il y a bien longtemps de cela, Anselme un curieux brigand, décida d'empocher de l'argent facilement en kidnappant les passants. Par un soir de brouillard, un pauvre bûcheron fatigué par une dure journée de travail, ne vit pas les malandrins se faufiler jusqu'à lui. Il fut rapidement bâillonné, ligoté et traîné jusqu'à la cachette secrète des bandits.

      Le lendemain, une lettre expliqua à la famille de notre vieux bûcheron, qu'en retour d'une rançon, la liberté sera donnée au chef de famille.

    Hélas sans compter sur la cupidité humaine. 

      La famille cria.........cria........... cria.......... de bonheur d'être débarrassée de l'ancien. Ils vont pouvoir se partager l'héritage du 'vieux'.

        Anselme attendit quelques jours le magot de son rapt...... Rien !     Ce vieux bonhomme n'intéressait personne. Et en plus, il fallait le nourrir. et en plus du plus  le bûcheron pleurait, gémissait, priait..... Bref, il empêchait les bandits de dormir 

      Anselme décida de faire un exemple. Il se dit:

    • - "Un chef de famille estropié sera un charge financière pour sa famille, la prochaine fois, les habitants du village réfléchiront à 2 fois avant de me contrarier."
    • * "Qu'est ce qu'on lui fait...." brailla un bandit édenté.
    • - "Je vais leur rendre leur père avec .......... une main en moins !"

    Et le lendemain, très tôt, par une matinée de brume, le bûcheron fut maltraité par Anselme et ses comparses.

    Le sang du malheureux se répandit sur le sol, et abreuva un petit arbre  Et c'est depuis ce jour terrible, en mars de chaque année, que l'arbre accueille une fleur rouge sang pour rappeler aux hommes l'anniversaire de la folie meurtrière et de l'appât du gain à tout prix.

      


    13 commentaires
  • Bon jeudi !

    Saint Crépin

    Dictons du jour:

    Pour saint Crépin, mort aux mouches.
    À la saint Crépin, les mouches voient leur fin.

    ****

    LA LÉGENDE DU PONT DU DIABLE

    "L’Oeil de l’Alsace" se dresse sur trois grands rochers reliés entre eux par une passerelle appelée "Pont du Diable"

    Le château du Haut-Barr datant probablement d'avant 1123 a été construit par les évêques de Strasbourg.

    Le château du Haut-Barr était construit sur 2 rochers séparés l'un de l'autre. Pour parvenir d'une partie à l'autre, un pont devait être construit au-dessus du vide. La légende raconte que le diable aurait proposé son aide, avec la condition qu'il ait l'âme du premier être qui traverserait le pont. Quand le pont était prêt, le diable attendait avec impatience son âme. Mais le Seigneur du Château y envoya une chèvre. Le Diable enragé d'avoir été trompé, jura de se venger, en faisant s'écrouler le pont au moment qu'il choisirait. A ce jour cet évènement n'a pas eu lieu, mais certains visiteurs hésitent encore avant d'emprunter ce pont.

    En mémoire de cette légende ce pont porte toujours le nom de "pont du diable".

    Château du Haut Barr

    Le Pont du Diable

     


    17 commentaires
  • Bon vendredi

    Saint Wenceslas

    Dicton du jour:

    Forte chaleur en septembre, à pluie d'octobre il faut s'attendre.

    Pensée du jour:

    ****

    Une autre légende de Wasselonne a trait à Napoléon Bonaparte. La ville fut en effet la première à apprendre le décès de l’empereur. Dans la nuit du 5 au 6 mai 1821, le veilleur parcourait les rues. Il était deux heures du matin. Alors qu’il passait près de l’église protestante, il vit un homme assis sur le portail. Il s’approcha, et reconnut son prédécesseur, un ancien grenadier de Napoléon, décoré de la Légion d’honneur… et mort depuis quelques années. Le fantôme lui dit : « N’aie pas peur ! Je viens t’annoncer que notre grand empereur est mort cette nuit. Tu peux l’annoncer aux habitants ! » Et il disparut. Alors le veilleur continua sa ronde, hurlant dans toute la ville : « Napoléon est mort ! »

    Wasselonne


    15 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique