• Sainte Solange

    Dicton du jour:

    C'est à la Sainte Solange que l'on ferme la grange.

    Pensée du jour:

    Légende d'Alsace

    ****

    Les pierres précieuses du lac du Lachtelweiher

    On raconte qu'un vieillard inconnu venait rôder sur les berges du Lachtelweiher où il ramassait des cailloux. Il disparaissait quand on s'intéressait trop à lui pour revenir ailleurs. Un fermier des alentours qui s'était approché de trop près se trouva transporté à Venise où l'homme lui montra un coffre rempli de pierres précieuses : les cailloux du Lachtelweiher. Le fermier revint en Alsace mais on ne revit plus le vénitien qui avait fait fortune... Mais les bords du petit lac ne donnèrent jamais aux habitants de la vallée que des cailloux. 

    Le lac du Lachtelweiher est un petit lac du versant alsacien des Vosges dans la vallée de Masevaux. Situé dans un cadre romantique, il est propice à la pêche, à la baignade et à la randonnée. Il est le plus méridional des lacs vosgiens. 

     


    9 commentaires
  • Bon vendredi !

    Sainte Zita

    Dictons du jour:

    À la sainte Zita, le froid ne dure pas.
    Quand la lune rousse est passée, on ne craint plus la gelée.

    Pensée du jour:

    La livraison des bébés alsaciens par les cigognes

    Pour avoir un bébé, les futures mamans alsaciennes doivent mettre quelques morceaux de sucre sur le rebord de la fenêtre pour attirer la cigogne qui leur apportera l’enfant.

    C’est pour cela qu’une cigogne volant ou s’installant au-dessus d’une maison est annonciatrice d’une future naissance.

    Tous les alsaciens savent que la cathédrale de Strasbourg est construite sur des pilotis de bois plantés dans un lac souterrain se trouvant sous celle-ci.

    C’est dans ce lac que naissent les bébés de toute la région dont les âmes, tombées du ciel avec la pluie, ont été réincarnées en nouveau-nés. Les soirs de grand silence, on peut entendre le bruit des rames d’une barque à fond plat sans passeur qui rode sur le lac pour recueillir les bébés.

    La cigogne va alors chercher le bambin sous la cathédrale, grâce à une entrée dans le souterrain qui, selon la légende, se trouve dans la cave d’une maison juste en face de la cathédrale. La cigogne survole ensuite la région, le bébé emmitouflé dans un linge, afin de le livrer à la maman qui a passé commande.

     

    Maintenant que nous sommes suffisamment grands, nous savons tous pourquoi et comment en Alsace les bébés sont livrés par des cigognes dès qu’un papa et une maman en ont le désir…

    Cigogne d’Alsace de Hansi


    14 commentaires
  • Bon jeudi !

    Sainte Alida

    Dicton du jour:

    Avril et mai sont la clé de l'année.

    Pensée du jour:

    Une légende d'Alsace

    ****

    Une légende explique l’origine du vent soufflant autour de la cathédrale.

    Autrefois, le Diable survolait la terre en chevauchant le vent. Il aperçut ainsi son portrait sculpté sur la cathédrale, sous l’apparence du Tentateur, courtisant les Vierges folles (Matthieu 25, 1-13). Il est re­pré­sen­té sous les traits d’un jeune homme sé­du­i­sant dont le dos s’ouvre : on en voit sor­tir des crapauds et des serpents, mais aucune des jeunes filles naïves au­x­quel­les il s’adresse ne le remarque.

    Très flatté et curieux, le diable entra dans la cathédrale pour voir si d’autres sculptures le re­pré­sen­tai­t à l’intérieur. Surpris par la messe du matin, le diable, retenu prisonnier dans le lieu saint, ne put en ressortir.

    Le vent l’attend toujours sur le parvis et hurle aujourd’hui encore d’impatience sur la place de la cathédrale.

     

    Le Diable, furieux, fait le courant d’air, au fond de l’église, à la hauteur du pilier des anges.

    Les vierges folles et le tentateur de la Cathédrale de Strasbourg


    15 commentaires
  • Bon vendredi !

    Sainte Ida

    Dicton du jour:

    Avril venteux, rend le laboureur joyeux.

    Pensée du jour:

    Strasbourg, ville hantée ?

    ****

     Au bord de l’eau, est assise « la lavandière », son battoir à la main. Souvent, et cela pendant des nuits entières, elle doit mettre dans l’eau et battre son linge, sans doute volé jadis. L’imprudent qui s’approche d’elle, se fait saisir par elle à la nuque. Elle le plonge et le replonge dans la rivière et lui fait avaler de l’eau sans arrêt. Souvent, il a beaucoup de peine à se dégager de la prise de cette femme fantôme. »

    Les berges de l'Ill à Strasbourg


    12 commentaires
  • Bon jeudi !

    Saint Jules

    Dicton du jour:

    À la saint Jules, mauvais temps, n'est pas installé pour longtemps.

    Pensée du jour:

    Strasbourg, ville hantée ?

     

    ****

    A l’entrée du port, il y a le fantôme du tonnelier. Il guette le passant solitaire avec un sourire méchant, afin de l’effrayer. De son vivant il a coupé le noble vin d’eau ; il est condamné à errer à cet endroit et on l’entend crier : « une chope de vin et une chope d’eau font aussi une demi-mesure ».

    Port de Strasbourg

    A suivre...


    12 commentaires