• Anecdote sur une oeuvre d'art

     

     

    "On touche avec les yeux"

    Où l’on découvre comment se débarrasser de messieurs un peu trop collants.

     

    Regard tourné vers le lointain, buste de trois-quarts, léger sourire… Ce monsieur un peu fier ferait-il tout pour adopter une pose avantageuse ? Ou est-il pris d’une soudaine inspiration ? C’est un peu plus compliqué que cela…

    Nous sommes en 1775. Le marquis de Choiseul commande son portrait à une jeune artiste talentueuse dont il est épris : Élisabeth-Louise Vigée.

    Élisabeth-Louise Vigée-Le Brun, Portrait du marquis de Choiseul, 1775, huile sur toile.

    La jeune femme de 20 ans est au tout début de sa carrière. Elle connaît déjà un grand succès à Paris. En plus d’être douée, Vigée est belle et maîtrise l’art de la conversation. Ce qui est parfait pour faire passer les longues heures de pose nécessaires à la réalisation des portraits.

    Bien vite, les riches messieurs viennent se faire tirer le portrait pour des raisons qui n’ont plus rien à voir avec la peinture. Ils espèrent plutôt séduire la jeune femme ! Mais pour éviter leurs regards concupiscents, l’artiste a trouvé une parade...

    Élisabeth-Louise Vigée-Le Brun, Autoportrait au chapeau de paille, après 1782, huile sur toile, 97,8 × 70,5 cm, National Gallery, Londres.

    Dans ses Souvenirs, les mémoires qu’elle écrit à la fin de sa vie, Vigée raconte son ingénieux stratagème. Lorsque les regards de ses modèles masculins se faisaient trop insistants, elle prétendait qu’elle était justement en train de peindre les yeux… et ordonnait au modèle de les garder levés !

    C’est ce qu’on appelle "peindre à regard perdu". Cette méthode est par la suite utilisée par les peintres romantiques du XIXe siècle. Elle donne l’illusion que le modèle est saisi par l’inspiration. Cette pose si particulière a d’ailleurs contribué à la renommée de Vigée-Le Brun… quitte à contrarier quelques messieurs au passage !

    Élisabeth-Louise Vigée-Le Brun, Portrait du compositeur Giovanni Paisiello, 1791, huile sur toile, 130 x 100 cm, Musée national des châteaux de Versailles et de Trianon

     

    « Anecdote sur une oeuvre d'artLes ipomées »

  • Commentaires

    14
    Mercredi 11 Mai 2016 à 22:35

    bonsoir ma belle,il fallait y penser ,du côté météo ,si la matinée fut ensoleillée ,sur le coup de 15h ,retour de la pluie et dire que je venais de finir mes vitres du bas ,bonne soirée ,bisous

    13
    Mercredi 11 Mai 2016 à 20:09

    ....merci pour tes anecdotes forts intéressantes!

    J'apprécie de les découvrir au fil des jours....

    Bisous du soir de Mireille du sablon

    12
    Mercredi 11 Mai 2016 à 15:44

    C'est astucieux comme méthode cette anecdote !!! Merci pour ce bel article très bien documenté.

    Je te souhaite une belle soirée.

    Bisous à demain Mamykool.

    11
    Mercredi 11 Mai 2016 à 14:24

    Bonjour mamykool.

    Super beau billet .

    Elle faisais de beau tableau. 

    Oh ,la ,la ces messieurs ??.

    bonne aprés midi .bises. kettyn.

    10
    Mercredi 11 Mai 2016 à 14:24

    Elle a trouvée la bonne parade 

    Bonne journée

    François

    9
    Mercredi 11 Mai 2016 à 14:14

    Bonjour Mamykool

    Génial à lire ton billet , j'ai beaucoup aimé .

    Ah la la ces hommes wink2

    Je te souhaite un très agréable après-midi.

    De gros bisous

    8
    Mercredi 11 Mai 2016 à 11:58

    Kikou Mamy Kool, 

    elle était astucieuse !

    Une journée qui commence bien ensoleillée. On nous prévoit des orages , on verra, le temps se gâte à partir de demain et chute des températures pfff.

    Je te souhaite une bonne journée, gros bisous

     

    Nadine

    7
    Mercredi 11 Mai 2016 à 11:20

    Bonjour Mamykool ! Très bien voilà une dame qui était loin d'être sotte !!! Ah c'est que ces messieurs parfois vont trop loin !!!

    Bon mercredi bisous Michèle !

    6
    Mercredi 11 Mai 2016 à 11:06

    coucou michele!!!et bien on dirait que vraiment

    ils vont nous parler!!elle a bien sur capter!!!

    il pleut!!ça arrose mes plants!!!bonne journee et gros bisous

    5
    Mercredi 11 Mai 2016 à 10:49

    Bonjour Michelle, elle a su y faire avec les galants en tout cas !!

    Bon mercredi Gros bisous Rozy

    4
    Mercredi 11 Mai 2016 à 09:53

    De beaux portraits ,bonne journée bisous

     

    3
    Mercredi 11 Mai 2016 à 08:23

    Bonjour MamyKool

    En tout cas elle faisait de beau portrait c'est une grande artiste, ah ces messieurs……

    Je te souhaite une bonne journée, bisous

    2
    Mercredi 11 Mai 2016 à 06:43

    super !! elle a trouvé une belle parade !!

    sans en avoir l'air !! bravo bien joué Madame !!

    bonne journée mamykool ... bisou de bourgogne

    1
    Mercredi 11 Mai 2016 à 06:23

    J'aime beaucoup cette anecdote qui m'a fait rire, j'en ai bien besoin. Je connaissais ce tableau et je n'aurais pas imaginé cela. J'ai délaissé les blogs depuis deux semaines. J'ai une maladie qui va nécessiter un traitement d'une année (plus de renseignements sur mon article du jour sur mon blog écriture : http://quaidesrimes.over-blog.com/2016/05/cornelia.html ). Des articles sont programmés sur mes blogs jusqu'à fin juin et juillet pour certains. J'essaierais de passer de temps en temps. Belle journée

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :