• Anecdote sur une oeuvre d'art

    Bonne semaine à tous !

     

    "La belle ou la bête ?"

    Où l’on découvre un cadeau diplomatique au poil.

    Un animal déguisé ? Une créature imaginaire ? Non, c’est seulement le portrait d’une fillette qui a véritablement existé ! Avec son visage recouvert de poils, la petite Antonietta Gonzales n’est pas une enfant tout à fait comme les autres.

    Pour tout comprendre, il faut revenir en 1547. Une grande fête est donnée pour le couronnement du roi de France Henri II. À cette occasion, de prestigieux cadeaux lui sont offerts. Dont un petit garçon à l’apparence étrange, rapporté des Îles Canaries…

    Lavinia Fontana, Portrait d’Antonietta Gonzales, vers 1595, huile sur toile, 57 x 46 cm, Musée du Château de Blois

    La cour est sous le choc : l'enfant est entièrement velu ! C’est un véritable “homme sauvage”, une créature légendaire entre l’homme et l’animal.
    La créature est étudiée sous tous les angles. Stupeur : ce n’est pas un dangereux loup-garou mais un garçon terrifié qui se nomme Pedro Gonzales.

    Éduqué et anobli, il participe au prestige de la cour royale par sa rareté. Jusqu’à ce que la reine Catherine de Médicis décide de trouver une épouse au “sauvage du roi”.

    Anonyme, Pedro Gonzales, 1580, huile sur toile, 190 x 80 cm, Kunsthistorisches Museum, Vienne

    La fiancée, d’abord effrayée, tombe finalement sous le charme de Pedro… C’est cette histoire qui serait à l’origine du célèbre conte La Belle et la Bête !

    De cette union naissent sept enfants, dont quatre sont aussi velus que leur père. C’est le cas d’Antonietta, qui est offerte en cadeau diplomatique à la maîtresse du duc de Parme, en Italie.

    Joris Hoefnagel, Pedro Gonzales et sa femme, Animalia Rationalia et Insecta (Ignis), 1575-1580, National Gallery of Art, Washington

    Dans cette cour, la fillette rencontre la célèbre peintre Lavinia Fontana, qui fait son portrait. Cette artiste de la Renaissance peint de manière réaliste les traits d’Antonietta, figée dans sa luxueuse robe de cour.

    Quelques siècles plus tard, on identifie enfin l’origine de leur pilosité. Loin d’être des sauvages, les Gonzales étaient atteints d’une maladie rare, l’hypertrichose.

    Lavinia Fontana, Portrait d’Antonietta Gonzales, vers 1595, huile sur toile, 57 x 46 cm, Musée du Château de Blois. Détail de l'œuvre

    Lavinia Fontana, Autoportrait au clavicorde, 1577, huile sur toile, 27 x 24 cm, Académie de saint Luc, Rome

     

     

     

    « L'aubépine rougeAnecdote sur une oeuvre d'art »

  • Commentaires

    15
    Mardi 26 Avril 2016 à 14:00
    lavandine

    Heureusement que les moeurs ont évoluées !

     

    Bisous et bel après-midi !

    14
    Mardi 26 Avril 2016 à 03:05

    Bonsoir Mamykool ! Très intéressant ton billet !

    Merci pour cette anecdote ! Bisous bonne nuit !

    13
    Lundi 25 Avril 2016 à 20:27

    ...cela me rappelle le film de Jean Cocteau avec Jean Marais ...je mettais ma main devant les yeux, n'osant pas regarder la "bête"!

    Gros bisous du soir de Mireille du sablon

    12
    Lundi 25 Avril 2016 à 19:10

    BONSOIR MAMYKOOL.§§

    Je suis en" retard "ce soir..!!

    Drôle de peintures anciennes...§§

    Bonne semaine 

    AMITIES  JULIE 77/22*

     

    Résultat de recherche d'images pour "gif de bonsoir"

     

     

    11
    Lundi 25 Avril 2016 à 19:01
    Article très intéressant qui peut aider beaucoup gros bisous Michelle
    10
    Lundi 25 Avril 2016 à 14:19

    merci michele,tu es sympa!!gros bisou

    9
    Lundi 25 Avril 2016 à 13:45

    Les journées filent les semaines aussi

     Bonjour bon lundi belle semaine

    Vive l'ordinateur
    Tu vois, cette petite boite en métal contient 
    Plus qu'il n'y parait !
    Elle ne contient pas seulement de la musique
    Et des images
    Ce qu'il y a la-dedans est très important
    A l'interieur de ce cerveau mecanique
    Demeurent tous mes amis(es) que j'ai envie de garder

    Je parviens a les connaitre par leur Bonté
    Leur Gentillesse et leur Amitié
    Qui me vont droit au coeur
    Je te souhaite une bonne journée
    Bisous ton amie kikinette

    Les journées filent les semaines aussi

    8
    Lundi 25 Avril 2016 à 12:14

    J'adore cette série d'anecdotes sur des oeuvres d'arts, c'est très intéressant. Merci pour ces découvertes. bises.

    7
    Lundi 25 Avril 2016 à 11:44

    oui,je sais chez moi,dans mon village,on avait une dame

    qui etait comme ça ,la pauvre!!fallait qu'elle se rase tous les jours!!

    drole de maladie!!

    bon debut de semaine et bisous

    bon debut de semaine

    6
    Lundi 25 Avril 2016 à 11:13

    Intéressant ton article , dur pour l'enfant, drôle de maladie bon lundi bisous

     

    5
    Lundi 25 Avril 2016 à 11:03

    Kikou Mamy Kool, 

    quelle jolie histoire , j'aime bien le film avec Jean Marais;

    Une journée mitigée et glaciale aujourd’hui ;

    J’ai mes petites filles à la maison, elles vont chez le médecin ce soir.

    Je te souhaite un bon lundi, gros bisous

     

    Nadine

    4
    Lundi 25 Avril 2016 à 09:26
    LADY MARIANNE

    très interressant ton article -
    Jamais entendu parler !! je prends ton lien pour le tableau du samedi passé !
    c'est incroyable ! bises-

    3
    Lundi 25 Avril 2016 à 09:09

    Bonjour MamyKool

    Je ne connais pas cette maladie et jamais entendu parler mais faut dire qu'il y en a tant

    Je te souhaite une bonne journée, bisous

    2
    Lundi 25 Avril 2016 à 08:51

    Bonjour Michelle, quelle surprise pour les parents, en tout cas elle a bien été acceptée..

    Bon début de semaine gros bisous Rozy

    1
    Lundi 25 Avril 2016 à 06:33

    Bonjour Mamykool

    Une belle histoire qui finie bien .

    Je connaissais le nom de cette maladie rare , j'ai vu il y a quelque temps un reportage sur le cable .

    De nos jours les médecins font des greffes de peau sur certaines régions du corp et du laser .

    Je te souhaite une très agréable journée .

    De gros bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :