• Anecdote sur une oeuvre d'art

    Bon mardi !

     

    "Un bouquet de 200 m²"

    Où l’on fait la connaissance d’un "vieux maboul".

    France, 1918. L’Armistice est signé et le pays a gagné la Première Guerre mondiale. La population pleure ses morts et aspire désormais à la paix. Le peintre impressionniste Claude Monet est lui aussi soulagé. Il tient à participer au maintien de la paix, mais d’une manière bien personnelle…

    Cela fait trente ans que Monet est confortablement installé dans sa maison à Giverny. Il aime particulièrement le bassin de nénuphars qu’il a créé. Très inspiré, il peint des Nymphéas par centaines !
    Les peintures sont variées mais toutes apaisantes. Et c’est justement cette caractéristique qui donne une idée à Monet…

    Jacques-Ernest Bulloz, Claude Monet à Giverny, 1905

    Dès le lendemain de l’Armistice, Monet envoie une lettre à son grand ami Clemenceau, le chef du gouvernement qui a mené la France vers la victoire. Il lui annonce son intention originale : offrir à la France deux gigantesques peintures de nymphéas !

    Universelles et intemporelles, ces vastes toiles seront le parfait symbole de la paix.

     Claude Monet, Les Nymphéas : Matin, vers 1915-1926, huile sur toile, Musée de l’Orangerie, Paris. Détail de l’œuvre

     

    Enthousiaste, Clemenceau accepte. Il aurait même convaincu Monet de créer six toiles de plus ! Le résultat : un décor monumental où l’on peut s’immerger dans cette nature apaisante…

    Mais le peintre, "ce vieux maboul" comme l’appelle affectueusement Clemenceau, n’entend finalement pas donner ses chers Nymphéas si facilement.

    Au musée de l’Orangerie, il surveille de près les travaux d’aménagement des salles qui seront dédiées à ses œuvres. Mais il refuse de se séparer des Nymphéas avant son décès ! C’est donc seulement en 1926 que les toiles sont exposées.

    Mieux vaut tard que jamais : la France aura donc ce gigantesque "bouquet de fleurs" pour la paix !


    Claude Monet, Les Nymphéas : Le Matin clair aux saules, vers 1915-1926, huile sur toile, Musée de l’Orangerie, Paris. Détail de l’œuvre

     

    1920-1926, musée de l'Orangerie

     

    « Anecdote sur une oeuvre d'artLe parc du petit prince »

  • Commentaires

    15
    Mercredi 13 Avril 2016 à 23:43

     

     

    Bel anecdote, une chance que la paix ne dépendait pas de ses tableaux...

    À bientôt.

    14
    Mardi 12 Avril 2016 à 20:56

    ...on peut se perdre dans ses tableaux... il y en avait un à Pompidou et beaucoup de monde devant...

    Bises du soir de Mireille du Sablon

    13
    Mardi 12 Avril 2016 à 15:58

    Bonne semaine Sainte et Joyeuses Pâques

    ☼°_______*☼* Bonjour du mardi, *☼*__________°☼°
    ______Ton blog est pour moi un Jardin__________
    ___Dans lequel j'aime m'y promener________
    ____Et surtout d'y respirer la Bonne Amitié_______
    ___________J'y viens par Plaisir __________
    _________Merci d'être mon ami(e)____________
    _____Je cueille pour toi la fleur de l'Amitié_______
    _________Et te l'offre bien volontier___________
    __________Passe une Bonne journée___________
    ______Gros bisous de ton amie kikinette_____________

    Afficher l'image d'origine

    12
    Mardi 12 Avril 2016 à 15:38

    Bonjour mamykool.

    C’était un peintre bien connue ,j'aime bien ce toiles .

     Bonne après midi .  bise. kettyn.

    Afficher l'image d'origine

    11
    Mardi 12 Avril 2016 à 11:56

    Même un célèbre peintre a du mal à se séparer de ses œuvres de son vivant. On peut le comprendre mais regretter qu'il ait attendu son décès pour offrir ses célèbres nymphéas.

    Merci pour l'anecdote Mamykool.

    Bon mardi, bisous à demain.

    10
    Mardi 12 Avril 2016 à 09:55
    LADY MARIANNE

    des œuvres magnifiques-!!
    merci pour les infos insolites !!
    bisous du mardi-

    9
    Mardi 12 Avril 2016 à 09:44

    Bonjour MamyKool

    Et oui un peintre bien connu Monet il a peint de bien belles toiles

    Je te souhaite une bonne journée, bisous

    8
    Mardi 12 Avril 2016 à 09:36

    Pas facile Monet même quand à la clé il s'agit de paix !

    Bises

    7
    Mardi 12 Avril 2016 à 09:30

    Kikou Mamy Kool, 

    Magnifique ! ma belle-mère est allée voir la demeure de Monet , elle nous avait rapporté pleins de documentations.

    Une matinée bien lumineuse mais pour l’après-midi on nous annonce pluie et orage !

    Ma prise de sang est faite.

    Je te souhaite une bonne journée, gros bisous,

     

    Nadine

    6
    Mardi 12 Avril 2016 à 09:30

    Une belle histoire ,un grand peintre bonne journée bisous

     

    5
    Mardi 12 Avril 2016 à 08:46

    Bonjour Mamykool ! Une jolie histoire que ce tableau !!! merci !

    J'ai mis à fond la caisse ta musique cette chanson est touchante et la musique est divine aussi !

    bisous !

    4
    Mardi 12 Avril 2016 à 08:32

    Magnifique ce tableau, je comprends tout à fait qu'il l'ai gardé le plus longtemps possible !!

    Bonne journée Michelle gros bisous Rozy

    3
    Mardi 12 Avril 2016 à 08:08

    Bonjour Mamykool

    Je ne suis pas très instruite en peinture mais je sais apprécier un beau tableau.

    Bonne journée, bisous

    2
    Mardi 12 Avril 2016 à 06:59

    Je vais souvent à Giverny dans la maison de Monet surtout pour le jardin qui est magnifique à toutes saisons. Devant l'étang aux nymphéas je pense à ce tableau. Un très bon roman policier à lire : Nymphéas noir de Michel Bussi qui permet en même temps de bien connaître Giverny. Bises

    1
    Mardi 12 Avril 2016 à 06:09

    Bonjour Mamykool

    Un homme de grand talent , j'adore ces tableaux , tous absolument magnifiques .

    Je te souhaite une très bonne journée 

    De gros bisous 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :