• Bon week end !

    Saint Bruno

    Dicton du jour:

    Quand on sème à la saint Bruno, la rouille s'y mettra bientôt.

    Pensée du jour:

    ****

    Ma participation au "Tableau du samedi" chez Lady Marianne: 

    http://www.ma-chienne-de-vie.com

    Claude Monet - Chemin dans les blés à Pourville (1882)


    12 commentaires
  • Bon vendredi !

    Sainte Fleur

    Dicton du jour:

    Quand arrive la sainte Fleur, pour aller au verger ce n'est plus l'heure.

    Pensée du jour:

    ****

    Maison des païens.

    La maison a été construite en 1534, à l’initiative du Comte palatin Louis V, à l’emplacement d’une ancienne tour de guet de l'époque romaine, ce qui lui aurait donné son nom de « Maison des Païens », largement employé aujourd'hui. Les traces des fondations romaines subsistent toujours dans la cave de l'actuelle maison.

    Ce lieu aurait toujours eu une fonction d'observation, la bâtisse étant construite sur un promontoire rocheux dominant les forêts des Vosges du Nord. Ce lieu était aussi traversé par la route du sel au Moyen âge.

    Le site était déjà connu au temps des Celtes comme un haut lieu vibratoire, l'onde de vie la plus puissante se mesurant exactement à l'emplacement de la maison.

    L'édifice fait l'objet d'une inscription au titre des monuments historiques depuis 1934.

    De style Renaissance, la maison des Païens tient autant de l'architecture civile que militaire. Son architecture est unique en Alsace.


    16 commentaires
  • Bon jeudi !

    Saint François

    Dictons du jour:

    À la saint François on sème, si l'on veut et plus tôt même.
    À la saint François d'Assise, si tu bâtis sois prudent pour tes assises.

    Pensée du jour:

    La Petite-Pierre : Bas-Rhin

     

     A deux pas du Parc naturel régional des Vosges du Nord, la Petite-Pierre est un ancien bourg fortifié par Vauban avec ses vestiges de remparts. Le vieux bourg est dominé par une jolie église abritant de belles peintures à la détrempe du 15ème siècle et par la Maison des Païens, bâtisse Renaissance du 16ème siècle. Cette commune se trouve dans la région historique et culturelle d'Alsace et fait partie du parc régional des Vosges du Nord, dont le siège se trouve dans le château de la ville. 

     

     

    Le château, construit au XIIe siècle 

    La rue du Château


    L église Notre Dame

     Fresques de l'église Notre-Dame.

    La maison des Païens, dont je vous raconterais l'histoire demain

     

     


    14 commentaires
  • Bon mercredi !

    Saint Gérard

    Dicton du jour:

    Si octobre est trop chaud, en février la glace est au carreau.

    Pensée du jour :

    ****

    Lever du jour

     

    En ce début d’automne,

    Le soleil commence à se lever.

    Les caresses orangées de ses rayons

    Entre les majestueux sapins,

    Éclaire la brumeuse clairière,

    La nature est apaisée !

    Les cimes des arbres

    Frissonnent dans le vent,

    La forêt est flamboyante

    Et les champs lumineux !

    Il y a quelque chose qui jamais ne change,

    Et qui est toujours aussi beau,

    Sur notre jolie terre,

    C'est l'éternel recommencement

    Du jour !

    Michelle


    14 commentaires
  • Bon mardi !

    Saint Léger

    Dictons du jour:

    Ne sème point au jour de saint Léger, tu auras du blé léger.
    À la saint Léger, faut se purger.

    Pensée du jour:

    ****

    Ma participation à "Mardi poésie"chez Lady Marianne:

     http://www.ma-chienne-de-vie.com/

     Au temps où longuement j'avais souffert

    Emile Verhaeren (1855-1916)

    Recueil : Les heures claires (1896).

     

    Au temps où longuement j'avais souffert,
    Où les heures m'étaient des pièges,
    Tu m'apparus l'accueillante lumière
    Qui luit aux fenêtres, l'hiver,
    Au fond des soirs, sur de la neige.

    Ta clarté d'âme hospitalière
    Frôla, sans le blesser, mon cœur,
    Comme une main de tranquille chaleur.

    Puis vint la bonne confiance,
    Et la franchise, et la tendresse, et l'alliance
    Enfin de nos deux mains amies,
    Un soir de claire entente et de douce accalmie.

    Depuis, bien que l'été ait succédé au gel,
    En nous-mêmes, et sous le ciel,
    Dont les flammes éternisées
    Pavoisent d'or tous les chemins de nos pensées,
    Et que l'amour soit devenu la fleur immense
    Naissant du fier désir
    Qui sans cesse, pour mieux encor grandir,
    En notre cœur se recommence
    Je regarde toujours la petite lumière
    Qui me fut douce, la première.

    Emile Verhaeren

       


    18 commentaires