• Coucou !

    On me dit froide : mais ceux qui m'ont apprivoisée cessent vite de rabâcher ce jugement faussé !!!

    En fait, ce temps d'observation ( que je conserve contre vents et marées ) me sert à me protéger contre la familiarité spontanée : je préfère le calcul à la précipitation mais ça ne fait pas forcément de moi une porte de prison : faites donc un effort et vous verrez que ce n'est pas vrai que je mords !

    Le Capricorne est un signe sélectif, alors, pour ne pas vous mentir, il arrive que mon faux air hautain vous suggère insidieusement « t'es pas d'ma bande ! » mais pas la peine de le crier sur tous les toits sinon on va me chercher des poux ! Si je ne me mélange pas facilement c'est que le trip « mouton de panurge » n'est pas pour moi et s'il faut parler de bestiaux, je serais plutôt du genre « on n'a pas élevé les cochons ensemble ! »

    Patience, discipline et ténacité sont les mots-clé de ma personnalité et ces principes pas très rigolos ternissent un peu mon tableau, mais il paraît que c'est de la faute de Saturne (je l'ai dans la peau!). 

    Tout cela je vous le confie car c'est mon anniversaire , j'ai 71 ans et 17 ans dans ma tête !!!


    12 commentaires
  •  

     

    A bientôt, au 1er de l'an neuf !

    Mon poème de Noël.

    Dans le ciel,un traîneau

    Par des rennes divinement tiré,

    Survole en silence, les hameaux

    Et les paysages enneigés !


    Magicien enchanteur de Noël,

    De son habit rouge vêtu,

    En cette nuit presque irréelle,

    Le bon Papa Noël est descendu...


     A pas feutrés, il passe par la cheminée,

    Sans bruit, au pied du sapin enrubanné,

    Les cadeaux tant attendu, il a déposé,

    Pour reprendre, heureux, sa longue tournée !


     Au matin, les bambins, joyeux,

    Aux frimousses émerveillées,

    Découvrent, ravis et heureux,

    Les cadeaux dont ils ont rêvés !


     Merci, gentil Papa Noël,

    Qu'il en soit ainsi,

    Pour les enfants du monde entier !

    Michelle

     

     

     

     


    8 commentaires
  • Ca y est nous sommes le 24 décembre:

    C'est le réveillon de Noël ce soir, je vous souhaite à tous et toutes

     

    un très bon réveillon.

    Sainte Adèle

    Dicton du jour:

    Beau temps à la Sainte Adèle est un cadeau du ciel.

     

     

    NOEL BLANC , ROCH VOISINE


    7 commentaires
  • Bon week end !

    Saint Armand

    Dicton du jour:

    A la Saint Armand, jour de pluie jour triste.

     

     En Europe, c'est au moment de la première guerre mondiale que le Père Noël s'imposa comme personnage emblématique des fêtes de Noël. Cependant il ne réussit pas pour autant à évincer Saint Nicolas qui continue d'être très fêté, en particulier en Belgique et dans l'est de la France. C'est pourquoi en France les deux personnages sont fêtés en parallèle et la plupart des gens n'établissent pas de parenté entre eux.

    Évolution du mythe

    Désormais le Père Noël connait un succès mondial. Dans certains pays où il n'existait pas de tradition de Noël, le Père Noël a réussi, grâce à sa popularité, à importer la coutume des échanges de cadeaux de Noël au moment du 25 décembre.
    En France, certains catholiques ont résisté à l'apparition de ce personnage, préférant s'offrir le soir de Noël des cadeaux en l'honneur de l'anniversaire de Jésus. Mais la pratique la plus répandue à l'heure actuelle consiste à célébrer Noël en y incorporant tous les éléments de cette fête, qu'ils soient païens ou chrétiens. Le Père Noël a réussi à s'imposer dans la plupart des foyers et fait figure de rassembleur.

     


    5 commentaires
  • Bon vendredi !

    Sainte Xavière

    Dicton du jour:

     Décembre trop beau, été dans l'eau.

     

    A propos des guirlandes qui illuminent les sapins, la légende raconte qu'il y a bien longtemps, en Allemagne une maman s'affairait pour Noël.

    Pour ce faire, elle avait dressé le sapin, briqué sa maison, chassé les araignées à grands coups de balai.

    Effrayées, celles-ci étaient parties se réfugier au grenier.

    Le calme et la sérénité revenus, hardiment, les araignées redescendirent et découvrirent le sapin.

    Elles trouvèrent l'arbre si joli, qu'elles en entreprirent l'assaut le couvrant de leurs toiles grises et poussiéreuses.

    Quand le Père Noël arriva un peu plus tard pour distribuer les cadeaux, il fut ravi de découvrir nos araignées heureuses, pleinement satisfaites de leur savant maillage mais il pensa aussi à la tristesse de la maman qui allait retrouver son arbre enveloppé de toile grise.

    Du coup, pour satisfaire tout le monde et parce qu'il était aussi un peu magicien, le Père Noël transforma les fils grisâtres en fils d'or et d'argent.

    L'arbre se mit alors à scintiller et à briller de tous ses feux !

    il était devenu magnifique.

    C'est pour cette raison que depuis, nous couvrons les sapins de belles et brillantes guirlandes.

    C'est également pour cela qu'à Noël, il nous faudrait toujours glisser au milieu des branches du sapin, une gentille petite araignée.


    9 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires