• Verrines framboises mascarpone et feuilletine choco/praliné

     

    Ingrédients pour 6 verrines

    Framboises surgelées: 300 g

    sucre en poudre: 25 g

    1 gousse de vanille

    Sucre en poudre : 50 g

    Crêpe dentelle : 50g

    Mascarpone : 225g

    3 œufs

    2 citrons verts

    Praliné : 100g

    Chocolat noir : 60g

    1- Zester les citrons puis récupérer le jus d'un seul agrume. Séparer les blancs et les jaunes d'oeuf.

    2- Blanchir les jaunes avec 50 g de sucre, ajouter petit à petit le mascarpone, puis ajouter les zestes et le jus du citron vert.

    Monter les blancs en neige, puis les incorporer au mélange précédent et réserver au frais.

    3- Pour la feuilletine : faire fondre le chocolat au micro-onde, ajouter par-dessus le praliné puis émietter les crêpes dentelles. Mélanger et étaler le tout entre 2 feuilles de silicone, puis réserver au frais.

    4- Écraser les framboises à la fourchette, avec 50 g de sucre et la gousse de vanille fendue et grattée. Répartir la purée de framboises au fond des verrines et verser par-dessus la mousseline de mascarpone, puis la feuillantine émiettée.

    5- Décorer avec quelques framboises entières et quelques feuilles de menthe.

     


    11 commentaires
  • Verrines au melon

     

    Ingrédients pour 4 verrines

    1 melon

    4 cuillère à soupe  de sucre

    2 dl de crème semi liquide

    4 cuillères à soupe de crème fraîche

    1 sachet de sucre vanillé

    2 cuillère à soupe de jus de citron

    4 meringues de 9gr

    2 brins de mélisse citronnée

    1- Partager le melon en deux, l’épépiner et couper des tranches. Détacher la pulpe de l’écorce. Couper des cubes de 1 cm. Réserver quelques morceaux et réduire le reste en compote avec le sucre durant 10-15 min à feu moyen. Laisser refroidir.

    2- Fouetter la crème et la crème fraîche avec le sucre vanillé. Accommoder la crème de jus de citron. Émietter grossièrement les meringues. Déposer en alternance dans les verres une couche de compote de melon et une de crème. Effeuiller les brins de mélisse. Terminer le dressage des verrines par une couche de melon réservé et décorer de feuilles de mélisse.

     

     


    14 commentaires
  •  Verrine pommes fraises

    Ingrédients / pour 4 personnes

    300 g de compote de pommes

    250 g de petites fraises

    300 g de fromage blanc à 20%

    1 blanc d’œuf monté en neige

    2 cuillères à soupe de sucre en poudre

    1 sachet de sucre vanillé

    feuilles de menthe pour la déco

    1- Mélangez le fromage blanc avec les sucres, ajoutez délicatement le blanc d’œuf monté en neige.
    2- Lavez et équeutez les fraises.
    3- Dans 4 verrines, versez de la compote de pommes. Disposez, d'abord sur le pourtour, des fraises debout puis terminez en remplissant le centre.
     
    Pour finir
    Ajoutez une couche de préparation au fromage blanc sans tasser, puis une autre couche de compote de pommes. Terminez par des fraises disposées joliment et quelques feuilles de menthe.

    14 commentaires
  •  

    "Un peu mégalomane ?"

    Où l’on découvre les frasques d’un collectionneur d’art.

    Cimetière du Père Lachaise, 1909. Lors des obsèques du cofondateur des Grands magasins du Louvre, la foule siffle le cortège.
    Pourtant, des années auparavant alors qu’Alfred Chauchard imagine son enterrement, il est loin de penser que son cercueil sera ainsi hué !

    Ce millionnaire avait préparé ses propres funérailles en grande pompe.
    Il voulait être enterré avec une veste ornée de perles précieuses, après une longue procession comportant cinq chars remplis de fleurs.

    Henri Weigele, Buste d'Alfred Chauchard, vers 1903, marbre, Musée d'Orsay, Paris

    En outre, ce passionné d’art souhaitait que ses amis encadrent le cortège. Chacun porterait un de ses tableaux favoris, le célèbre Angelus de Millet en tête !

    Le collectionneur possède en effet plus d’une centaine d’œuvres originales de peintres fameux, Millet ou Delacroix.

    Jean-François Millet, L’Angélus, 1857-1859, huile sur toile, 55.5 × 66 cm, legs Chauchard, Musée d’Orsay, Paris

    L’ouverture du testament met à mal ce projet. Aux Grands magasins du Louvre, ses employés se réjouissaient, pensant être les héritiers du millionnaire.
    Il n’en est rien : leur ancien patron se montre très radin avec eux, préférant léguer sa colossale fortune à un ancien ministre !

    Grands Magasins du Louvre, vers 1890

    Quant à la collection de tableaux, elle est donnée au musée du Louvre. A l’époque, ce sont effectivement de généreux mécènes comme Chauchard qui enrichissent le musée…

    Furieux et s’estimant lésés, les salariés suivent le convoi funéraire dans une ambiance tendue. Quant aux Parisiens, agacés par cette débauche de luxe, ils se mettent à huer le cercueil…
    Pourtant, sans Chauchard, il serait difficile d’admirer ces tableaux, aujourd'hui au musée d'Orsay !


    17 commentaires
  •  

     
    Un gars dit à un autre :
    - J'ai fait couper la queue de mon chien la semaine dernière car ma belle-mère vient samedi.
    - Ah oui ? Je ne vois pas le rapport.
    - Tu vois, je ne veux surtout qu'elle pense que quelqu'un soit content de la voir.

    Un matin en classe, l'institutrice demande aux élèves :
    - Qu'est-ce que la poule donne ?
    Une petite fille répond :
    - Elle donne des œufs...
    - C'est bien Mathilde, maintenant qu'est-ce que la chèvre donne ?
    Un autre gentil petit élève répond :
    - Elle donne du lait de chèvre.
    - C'est très bien, maintenant qu'est-ce que la vache donne ?
    L'élève le plus instruit de la classe répond :
    - Elle donne des leçons et des devoirs...

    Trois fous sont dans un bateau. Le premier s'appelle "Fou", le deuxième "Personne" et le troisième "Rien".
    Personne tombe dans l'eau. Rien dit a Fou d'appeller les secours.
    Celui-ci prend son portable et téléphone aux pompiers :
    Quand les secours répondent Fou leur dit :
    - Bonjour je suis Fou, j'appelle pour Rien, parce que Personne est tombé à l'eau !!

     

    Un peu d'humour


    12 commentaires