• A toutes les Mamans !

    Que vous êtes jolies en ce jour de fête,

    Vos enfants chéris, diront, que la plus belle vous êtes !

    Toutes belles sont les Mamans,

    Leur cœur tendre est aimant,

    Leurs sourires tels des perles

    De cristal qui scintillent,

    Calme bobos, chagrin et pleurs !

    Blottis dans leurs bras, finit les peurs !

    Elles vous promène sur les chemins de la vie,

    Et jamais, jamais, elles n'oublient

    Que sans Mamans

    Il n'y aurait pas d'enfants !

    Michelle

     

     


    12 commentaires
  • Bon week end !

    Le lac des Perches

     Le lac des Perches est un petit lac du versant alsacien des Vosges dans le fond de la vallée de Masevaux. Il se situe dans un ancien cirque granitique d'origine glaciaire au pied de la Têtes des Perches à 1 222 m d'altitude.

    C'est un joli lac rond qui a été rehaussé à l'aide d'un barrage au XVIe siècle pour l'alimentation de forges puis d'une usine textile au XIXe siècle. Sa capacité est de 500 000 m3. La digue de 8 mètres s'étend sur le verrou. Le plan d'eau à 984 m d'altitude est profond de 17 mètres : pleinement rempli, il s'étale sur 4,4 ha.

    Sur un plan géologique, le lac des Perches est le produit d'une dislocation tectonique en limite des granites de la Haute Bers et du Rouge Gazon, et des grauwackes métamorphiques qu'on retrouve en partie sur les flancs orientaux de la Tête des Perches, au col des Perches à 1 071 m d'altitude et sur le Rimbachkopf à 1 195 m d'altitude initiant la crête du Rossberg.

     


    7 commentaires
  • Bon vendredi !

    Le lac du Fischboedle

    Le Fischboedle est un petit lac du versant alsacien des Vosges dans la vallée de la Wormsa. D'origine glaciaire, ce lac a été rehaussé vers 1850 par le manufacturier munstérien Jacques Hartmann pour servir de réserve à poissons, d’où son nom (fisch = poisson, boedle = bourbier ou dépression marécageuse).

    Le lac est bordé de nombreux sentiers de randonnée jalonnés par le Club vosgien.


    12 commentaires
  • Bon jeudi !

    Le lac d'Altenweiher

    Le lac d'Altenweiher est un exemple caractéristique des lacs vosgiens d'origine glaciaire nichés dans ces cirques fortement érodés et poncés par les glaciers quaternaires.

    Le barrage de l’Altenweiher fut construit entre 1886 et 1893, alors que l'Alsace était sous administration allemande. Il est mis en eau pour la première fois en 1894. Il a été installé à l’endroit d’une ancienne tourbière naturelle, aujourd’hui noyée. Ce barrage a permis dès la fin du XIXe siècle d’apporter de l’eau à la Fecht en été et, avec d’autres ouvrages de la vallée, d’éviter que la rivière ne tombe à sec. Il sert également à retenir une partie des eaux de crues en hiver pour limiter les inondations dans la vallée.

    Le lac est bordé de nombreux sentiers de randonnée jalonnés par le Club vosgien.

    La légende

    On dit que le randonneur silencieux peut observer, par une nuit de pleine lune, vers minuit, le chariot d'or surgissant du fond des ondes sombres et bouillonnantes de l'Altenweiher. Ceux qui ont vécu ce phénomène extraordinaire ont toutefois été touchés de troubles qui ne leur permettent pas de rapporter cette mystérieuse apparition dans notre langage habituel.


    14 commentaires
  • Bon mercredi !

    Le lac du Schiessrothried

    Le Schiessrothried est un petit lac du versant alsacien des Vosges, d'origine glaciaire. Au pied du Hohneck, il n'était à l'origine qu'une tourbière surcreusée et devint réellement un lac par l'édification d'un petit barrage fort discret, ce qui fait croire à beaucoup qu'il est d'origine naturelle.

    L'objectif du barrage était de réguler le flot des eaux vers les usines de textile et les scieries de la vallée de Munster, dont la plupart étaient alimentées en électricité de façon autonome.

    Le lac est bordé de nombreux sentiers de randonnée jalonnés par le Club vosgien.


    17 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires