• Bonne semaine !

     

    Le terme épiphanie est issu du grec et signifie apparition. 

     

    Célébrée le 6 janvier, cette fête correspond à la présentation de l'enfant Jésus aux Rois Mages. 

    La galette des rois, servie à cette occasion, est une tradition typiquement française qui avait déjà cours au XIVème siècle. La galette était partagée en autant de portions que de convives, plus une. Cette portion supplémentaire, appelée "part du Bon Dieu" ou "part de la Vierge", était destinée au premier pauvre qui se présenterait.
    Longtemps,  l'épiphanie fût plus important que le jour de Noël.

    La tradition veut qu’elle soit l’occasion de « tirer les rois » à l’Epiphanie : une fève est cachée dans la galette et la personne qui obtient cette fève devient le roi de la journée et a le droit de porter une couronne de fantaisie. Dans le circuit commercial, dans la seconde moitié du XXe siècle, les boulangers fournissent avec la galette une couronne en papier doré à usage unique. Plus traditionnellement chaque famille réalise et conserve une ou plusieurs couronnes artisanales.Il est dit que le bénéficiaire de la fève doit offrir la prochaine galette, cependant, aucune source fiable ne permet d'affirmer ou d'infirmer formellement cette tradition. C’est le plus jeune des convives, caché sous la table, qui décide de la distribution des parts.

    La galette des Rois, dans le nord de la France, est originellement une galette de pâte feuilletée, simplement dorée au four, qu’on mange accompagnée de confitures ; elle peut également être fourrée avec diverses préparations : frangipane, fruits, crèmes, chocolat… Dans le Sud de la France, le gâteau des Rois est une brioche aux fruits confits en forme de couronne parfumée à la fleur d'oranger, est préférée à la galette en pâte feuilletée, dite "parisienne". Mais on trouve aussi des galettes à base de pâte sablée dans l’ouest.


    15 commentaires
  •  La galette des rois

    Bon dimanche !

     

    ingrédients:

    Ingrédients (pour 6 personnes) : - 2 pâtes feuilletées
    - 140 g de poudre d'amandes
    - 100 g de sucre fin
    - 2 oeufs
    - 75 g de beurremou
    - 1 jaune d'oeuf
    - 1 fève

     

    Préparation:

     

    Placer une pâte feuilletée dans un moule à tarte, piquer la pâte avec une fourchette.

    Dans un saladier, mélanger la poudre d'amandes, le sucre, les 2 oeufs et le beurre mou.

    Placer la pâte obtenue dans le moule à tarte et y cacher la fève.

    Recouvrir avec la 2ème pâte feuilletée, en collant bien les bords.

    Faire des dessins sur le couvercle et badigeonner avec le jaune d'oeuf.

    Enfourner pendant 20 à 30 min à 200°C (thermostat 6-7); vérifier régulièrement la cuisson !

     

     

    La galette des rois

     

     

     

     


    12 commentaires
  • 28 décembre, mon anniversaire chez ma fille Sarah

     

     


    13 commentaires
  • 25 décembre chez ma fille Leslie

     

     


    12 commentaires
  • Voici mes jours de fête en photos

    24 décembre chez ma fille Vanessa

     

     

     


    14 commentaires